À Paris, Lille, Dijon et Nantes, des rassemblements pour dire stop à la violence homophobe

Trop c’est trop. C’est en apprenant le meurtre de Stuart Walker, en Écosse, que Pascal Barbarin a eu l’idée de ces rassemblements.

Lire la suite