Dans l’armée française, on peut être homo, mais pas trop

Aucune contrainte juridique semblable à Don’t ask, Don’t tell ne pèse sur les épaules des militaires français. Pourtant, être ouvertement gay ou lesbienne n’est pas toujours bien perçu dans les casernes.

Lire la suite