événement  |  02.01.2015 - 10 h 54  |  6 COMMENTAIRES

Lou Queernaval, premier carnaval gay de France!

  • Place Masséna
  • Place Masséna, Nice
  • 27/02/2015
  • 21:00 - 23:00
  • 0,00 €

Nice la belle, la gay friendly, capitale méditerranéenne de la fête, cité du soleil et du vivre ensemble, n’attend plus que vous pour vibrer et fêter avec extravagance la première édition du premier carnaval gay de France !

Ancrée dans l’histoire et dans la vie de la Côte d’Azur, la communauté LGBTQI s’inscrit plus que jamais avec enthousiasme dans les traditions et dans le rayonnement de la cité millénaire qu’est Nice.  Au coeur des festivités officielles de Carnaval 2015, le corso carnavalesque nocturne s’élancera vendredi 27 février 2015,dans les rues de Nissa la Bella. Le Roi et la Reine, symboles du carnaval, entraîneront danseurs, créatures et artistes le temps d’une soirée dans un délire de lumières, de surprises et de musique ! Entre plumes, paillettes et maquillages extravagants, tout un programme de fêtes et d’animations aussi folles les unes que les autres feront événement partout dans la ville et dans les établissements LGBT niçois, pour prolonger la magie et la fièvre de carnaval tout au long du week-end.

Alors, venez oublier avec nous les rigueurs de l’hiver sous le soleil de la Côte d’Azur ! Tout Nice vibrera à l’unisson et battra la mesure au rythme endiablé de la musique, des amours et de la fête ! Bientôt, plus d’informations sur le site officiel de Carnaval 2015 : www.nicecarnaval.com

Le site de Lou Queernaval: www.lou-queernaval.com

Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par Xavier Héraud
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Profil
 
LES réactions (6)
  • Par Xavier Héraud 26 Jan 2015 - 10 H 38
    Photo du profil de Xavier Héraud

    Voir également notre article:
    http://yagg.com/2015/01/25/lou-queernaval-nice-veut-montrer-quelle-accueille-et-respecte-toutes-les-amours-tous-les-couples-et-toutes-les-familles/

    Signaler ce commentaire

     
  • Par PascalSuresnes 26 Jan 2015 - 11 H 15
    Photo du profil de PascalSuresnes

    Oui, cela a l’air d’une initiative plutôt sympathique.
    Quelqu’un peut désigler pour moi LGBTQI ? Queer ? Intergenre ?

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Erb 26 Jan 2015 - 13 H 21
      Photo du profil de Erb

      Bonjour @PascalVanves
      LGBTQIAPO/K…XYZ : Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender, Queer, Questioning, Intersex, Ally, Androgynous, Pansexual, Polysexual, Polyamourous, Omnisexual, Kinky.
      Soit : LGBT, plus les bizarres, ceux qui s’interrogent sur la ou leur « sexualité », les intersexués (pour remplacer « hermaphrodites », terme pourtant mythologique, que certains jugent discriminant – « intersexe », en français, est juste, étymologiquement, de la dernière stupidité), les alliés, les androgynes, les pansexuels, les polysexuels, les polyamoureux, les omnisexuels et les olé-olés. La liste, très pratique au scrabble, s’allonge indéfiniment au goût de chacun. Le premier imbécile qui se rêve en militant n’hésite pas une seconde à fabriquer un mot ou à utiliser des notions qu’il est incapable de préciser. Il y en a dans la liste. L’intention doctrinaire, sous des dehors inclusifs, se faufile dans le sigle catalogue aux airs de « gender studies », et tient lieu de réflexion en l’interdisant sous une menace bien-pensante (je suis gentil, j’inclus tout le monde, donc vous avez tort : CQFD).
      J’avais traduit, il y a maintenant quelques années, des publications sur le sujet sur l’ancien tetu.com, dont les archives ont été effacées dans la dernière mouture du site (yagg.com ne les hébergeant plus de son côté, ce dont je ne lui veux pas, pour une fois : c’était inévitable).
      Ce sigle (un sigle n’est pas un acronyme – VIH = sigle, sida = acronyme, en français correct, donc pas dans un Larousse, évidemment) est censé regrouper tous ceux qui, dans leur corps sexué, leur orientation sexuelle ou amoureuse, ou leurs pratiques, ne sont pas dans la norme majoritaire, à quoi on ajoute les alliés – en excluant évidemment les zoophiles, les pédophiles et autres « déviants ». La liste s’allongeant, à la mode et dans l’ordre de chacun (cf. les TPG, etc.), et l’effet doctrinaire s’aggravant, il serait bon, à mon avis, de forger des néologismes simples. Sous peine d’étoffer jusqu’à, par exemple, xénosexuel, yaggosexuel, zoophile – il faudrait en rire. Étymologiquement, « métagène » (et « métagénique »), pour désigner rapidement ce monde hétéroclite, hétérogène, me conviendraient s’ils n’étaient déjà pris, en plus d’être affreux et de faire peur.
      Parenthèse. « Homosexuel », qui date des années 1870, commence en grec et finit en latin : ça en dit déjà long sur l’idiot qui l’a créé, un médecin contemporain de Hirschfeld, dont le nom m’échappe. Quant au sens de cet hybride, il n’y en a aucun de sérieux. « Gay » : bof, fourre-tout, si j’ose dire – peu de sens dans ce rétroacronyme. Les grecs modernes, pour dire homosexuel, disent homophylophile, c’est-à-dire « qui aime (pas « aimer d’amour ») la même tribu, le même genre » : un mot laid, mais assez juste. Fin de la digression.
      Alors, pour les « lgbtqi… », pourquoi pas les « altersexuels » ? (Déjà pris. Je ne défends pas ma propre proposition plus que cela – juste pas plus con qu’une autre.)
      Il ne faut pas compter sur les militants d’opérette pour penser, et ce sont ces tartuffes qui ouvrent leurs gueules et jettent les anathèmes aujourd’hui. (Oui, je suis polémique, parce qu’aujourd’hui, on pense de moins en moins, et on intime à tous son propre comportement sous le déguisement égalitaire le plus hypocrite – et j’en gerbe. Ils ignorent à quels point ils sont nuisibles à leur cause. « C’est dur d’être représenté par des cons. »)
      Bonjour @PascalVanves
      LGBTQIAPO/K…XYZ : Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender, Queer, Questioning, Intersex, Ally, Androgynous, Pansexual, Polysexual, Polyamourous, Omnisexual, Kinky.
      Soit : LGBT, plus les bizarres, ceux qui s’interrogent sur la ou leur « sexualité », les intersexués (pour remplacer « hermaphrodites », terme pourtant mythologique, que certains jugent discriminant – « intersexe », en français, est juste, étymologiquement, de la dernière stupidité), les alliés, les androgynes, les pansexuels, les polysexuels, les polyamoureux, les omnisexuels et les olé-olés. La liste, très pratique au scrabble, s’allonge indéfiniment au goût de chacun. Le premier imbécile qui se rêve en militant n’hésite pas une seconde à fabriquer un mot ou à utiliser des notions qu’il est incapable de préciser. Il y en a dans la liste. L’intention doctrinaire, sous des dehors inclusifs, se faufile dans le sigle catalogue aux airs de « gender studies », et tient lieu de réflexion en l’interdisant sous une menace bien-pensante (je suis gentil, j’inclus tout le monde, donc vous avez tort : CQFD).
      J’avais traduit, il y a maintenant quelques années, des publications sur le sujet sur l’ancien tetu.com, dont les archives ont été effacées dans la dernière mouture du site (yagg.com ne les hébergeant plus de son côté, ce dont je ne lui veux pas, pour une fois : c’était inévitable).
      Ce sigle (un sigle n’est pas un acronyme – VIH = sigle, sida = acronyme, en français correct, donc pas dans un Larousse, évidemment) est censé regrouper tous ceux qui, dans leur corps sexué, leur orientation sexuelle ou amoureuse, ou leurs pratiques, ne sont pas dans la norme majoritaire, à quoi on ajoute les alliés – en excluant évidemment les zoophiles, les pédophiles et autres « déviants ». La liste s’allongeant, à la mode et dans l’ordre de chacun (cf. les TPG, etc.), et l’effet doctrinaire s’aggravant, il serait bon, à mon avis, de forger des néologismes simples. Sous peine d’étoffer jusqu’à, par exemple, xénosexuel, yaggosexuel, zoophile – il faudrait en rire. Étymologiquement, « métagène » (et « métagénique »), pour désigner rapidement ce monde hétéroclite, hétérogène, me conviendraient s’ils n’étaient déjà pris, en plus d’être affreux et de faire peur.
      Parenthèse. « Homosexuel », qui date des années 1870, commence en grec et finit en latin : ça en dit déjà long sur l’idiot qui l’a créé, un médecin contemporain de Hirschfeld, dont le nom m’échappe. Quant au sens de cet hybride, il n’y en a aucun de sérieux. « Gay » : bof, fourre-tout, si j’ose dire – peu de sens dans ce rétroacronyme. Les grecs modernes, pour dire homosexuel, disent homophylophile, c’est-à-dire « qui aime (pas « aimer d’amour ») la même tribu, le même genre » : un mot laid, mais assez juste. Fin de la digression.
      Alors, pour les « lgbtqi… », pourquoi pas les « altersexuels » ? (Déjà pris. Je ne défends pas ma propre proposition plus que cela – juste pas plus con qu’une autre.)
      Il ne faut pas compter sur les militants d’opérette pour penser, et ce sont ces tartuffes qui ouvrent leurs gueules et jettent les anathèmes aujourd’hui. (Oui, je suis polémique, parce qu’aujourd’hui, on pense de moins en moins, et on intime à tous son propre comportement sous le déguisement égalitaire le plus hypocrite – et j’en gerbe. Ils ignorent à quels point ils sont nuisibles à leur cause. « C’est dur d’être représenté par des cons. »)

      Signaler ce commentaire

       
    • Par PascalSuresnes 26 Jan 2015 - 13 H 56
      Photo du profil de PascalSuresnes

      je suis heureux de te trouver sur ce sujet qui moi aussi m’horripile…
      Merci point ce point de vue, éclairé et argumenté, qui retrace peu ou prou ce que je ressens face à ceux qui font la promotion des sigles à la mord moi le nœud comme LGBTQIAPO/K…XYZ.
      bise

      Signaler ce commentaire

       
  • Par PascalSuresnes 26 Jan 2015 - 11 H 51
    Photo du profil de PascalSuresnes

    selon le dictionnaire des acronymes il semble que ce soit Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender, Queer, Questioning and Intersex… eux même reconnaissent que cet acronymes est très peu utilisé.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par PascalSuresnes 26 Jan 2015 - 11 H 52
    Photo du profil de PascalSuresnes

    acronyme sans « s »… mais bon, j’ai lu pire

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

  • << juillet 2017 >>
    lmmjvsd
    26 27 28 29 30 1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
    31 1 2 3 4 5 6
  • Carte de l'événement

    Chargement de la carte…
  • Les participants

    • Photo du profil de Xavier Héraud

    Les réservations sont closes pour cet événement.