Culture & Loisirs , Plus
12 février  |  12 H 13  |  0 COMMENTAIRE
Les lectures de Yagg: «Histoire de la violence», «Allô Dr. Laura?», «Les guérir»…
Mais aussi le passionnant «Paradis amer» et les rééditions de Dorothy Allison et de Federico Garcia Lorca…
Monde , Plus  |  13 h 48  |  1 COMMENTAIRE
Mexique: L’État de Jalisco légalise le mariage pour tous
Depuis le 27 janvier dernier, la Cour suprême du Mexique a décidé d'ouvrir le mariage aux couples de même sexe dans l'État de Jalisco.
People  |  11 h 15  |  1 COMMENTAIRE
Un membre du boys band anglais Union J fait son coming-out
Pas d'étiquette pour George Shelley, chanteur du groupe Union J, mais juste l'envie d'être bien avec soi-même.
France  |  10 h 58  |  9 COMMENTAIRES
Catherine Giner, militante manif pour tous, nommée déléguée à la Famille chez Les Républicains
Nommée déléguée à la Famille de la région Paca, puis déchue immédiatement après une polémique, Catherine Giner est maintenant chargée de ce sujet au sein des Républicains.
Culture & Loisirs , Plus , Sport , Terrains de Jeux  |  10 h 56  |  3 COMMENTAIRES
Terrains de Jeux: La classe de Serena Williams, les conseils forme de Tom Daley, Abby Wambach, les insultes et Barbie…
Et aussi du ballet, le Tournoi des VI Nations, les Quatre saisons du sport féminin, du football américain en France…
Égalité des droits , France , Plus , Société  |  10 h 20  |  256 COMMENTAIRES
Militantes lesbiennes féministes et opposant.e.s au mariage pour tous, ensemble pour l’abolition de la GPA?
Le 2 février, se tenaient à l'Assemblée nationale des Assises pour l'abolition universelle de maternité de substitution (GPA). Yagg a assisté à cette rencontre, où féministes et anti-égalité semblaient trouver des points d'accords.
Musique  |  18 h 43  |  0 COMMENTAIRE
Lady Gaga chantera sur le terrain du Superbowl, avant son hommage à David Bowie
Après avoir été récompensée par un Golden Globe de la meilleure actrice en janvier dernier, la diva est de retour côté musique. Elle a été choisi pour interpréter l'hymne national durant le Superbowl ce dimanche et rendra hommage à David Bowie aux Grammy Awards.
Monde  |  17 h 45  |  0 COMMENTAIRE
Inde: l’homosexualité (bientôt) de nouveau dépénalisée ?
La Cour suprême de l'Inde a accepté de réexaminer la loi de 1860 qui interdit l'homosexualité dans le pays en désignant une formation de cinq juges. Ce dernier avait déjà dépénalisé les relations homosexuelles en 2009, avant de revenir sur sa décision fin de l'année 2013.
France  |  17 h 23  |  100 COMMENTAIRES
Etude: les gays et les lesbiennes marié.e.s votent-ils plus à gauche que les autres?
Le Cevipof s'est demandé si l'adoption du mariage pour tous par une majorité politique de gauche bénéficiait au Parti socialiste. Yagg décortique l'enquête pour vous.
PAGES:
WP_Query Object ( [query_vars] => Array ( [posts_per_page] => 8 [post__not_in] => Array ( [0] => 99272 ) [paged] => 7 [error] => [m] => [p] => 0 [post_parent] => [subpost] => [subpost_id] => [attachment] => [attachment_id] => 0 [name] => [static] => [pagename] => [page_id] => 0 [second] => [minute] => [hour] => [day] => 0 [monthnum] => 0 [year] => 0 [w] => 0 [category_name] => [tag] => [cat] => [tag_id] => [author] => [author_name] => [feed] => [tb] => [comments_popup] => [meta_key] => [meta_value] => [preview] => [s] => [sentence] => [title] => [fields] => [menu_order] => [category__in] => Array ( ) [category__not_in] => Array ( ) [category__and] => Array ( ) [post__in] => Array ( ) [post_name__in] => Array ( ) [tag__in] => Array ( ) [tag__not_in] => Array ( ) [tag__and] => Array ( ) [tag_slug__in] => Array ( ) [tag_slug__and] => Array ( ) [post_parent__in] => Array ( ) [post_parent__not_in] => Array ( ) [author__in] => Array ( ) [author__not_in] => Array ( ) [ignore_sticky_posts] => [suppress_filters] => [cache_results] => 1 [update_post_term_cache] => 1 [update_post_meta_cache] => 1 [post_type] => [nopaging] => [comments_per_page] => 50 [no_found_rows] => [order] => DESC ) [tax_query] => WP_Tax_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => AND [table_aliases:protected] => Array ( ) [queried_terms] => Array ( ) [primary_table] => wp_1_posts [primary_id_column] => ID ) [meta_query] => WP_Meta_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => [meta_table] => [meta_id_column] => [primary_table] => [primary_id_column] => [table_aliases:protected] => Array ( ) [clauses:protected] => Array ( ) [has_or_relation:protected] => ) [date_query] => [post_count] => 8 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 21663 [max_num_pages] => 2708 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => [is_tag] => [is_tax] => [is_search] => [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => 1 [is_404] => [is_embed] => [is_comments_popup] => [is_paged] => 1 [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => c70989bf82382f86a1920999bc4123c0 [query_vars_changed:WP_Query:private] => [thumbnails_cached] => [updated_term_meta_cache] => [updated_comment_meta_cache] => [stopwords:WP_Query:private] => [compat_fields:WP_Query:private] => Array ( [0] => query_vars_hash [1] => query_vars_changed ) [compat_methods:WP_Query:private] => Array ( [0] => init_query_flags [1] => parse_tax_query ) [query] => Array ( [posts_per_page] => 8 [post__not_in] => Array ( [0] => 99272 ) [paged] => 7 ) [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS wp_1_posts.ID FROM wp_1_posts WHERE 1=1 AND wp_1_posts.ID NOT IN (99272) AND wp_1_posts.post_type = 'post' AND (wp_1_posts.post_status = 'publish') AND wp_1_posts.post_status != 'private' ORDER BY wp_1_posts.post_date DESC LIMIT 48, 8 [posts] => Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 100123 [post_author] => 55939 [post_date] => 2016-02-04 13:48:07 [post_date_gmt] => 2016-02-04 12:48:07 [post_content] => Une bonne nouvelle pour les couples d'hommes et de femmes au Mexique. Le 27 janvier dernier, la Cour suprême de Justice du pays a déclaré à l'unanimité que l'interdiction des mariages civils entre personnes de même sexe dans l'État de Jalisco est inconstitutionnelle, comme l'indique le site TheYucatanTimes. L'État de Jalisco compte sept millions d'habitant.e.s et devient ainsi le cinquième État du Mexique à légaliser ces unions. Sa capitale Guadalajara est la deuxième plus grande ville du pays. Le gouvernement de Jalisco a célébré cette décision de justice en intégrant les couleurs du drapeau arc-en-ciel sur son logo. https://twitter.com/FDCRadio/status/694234068167184384 [private] UN CINQUIÈME ÉTAT FÉDÉRAL… ET BIENTÔT L'ENSEMBLE DU MEXIQUE? Jusqu’à présent, le mariage pour tous n'était officiellement pratiqué que dans cinq des 32 entités administratives mexicaines: le District fédéral de Mexico (officiellement depuis fin 2009, officieusement depuis 2006), les États de Quintana Roo (mai 2012), Coahuila (septembre 2014), Chihuahua (12 juin 2015) et depuis le 13 décembre 2015, un quatrième état fédéral autorisait le mariage pour tous, celui du Nayarit s'est ajouté à la liste. Fin janvier, les militant.e.s LGBT s'étaient rassemblé.e.s devant la Cour suprême, et ont été confronté.e.s à un mouvement de type «Manif pour tous» made in Mexique, un groupe de conservateurs/trices aux banderoles étendues et clamant des slogans comme «le mariage, c'est un homme et une femme». https://www.youtube.com/watch?v=ryQefISpxTw Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Por matrimonio gay se enfrentan grupos afuera de la Corte En juin 2015, la Cour suprême du pays fédéral affirmait qu’il est inconstitutionnel d’interdire le mariage aux couples de même sexe dans l’ensemble des États du Mexique. C'est pour les mêmes raisons que l'État de Jalisco a pu enfin donner le droit aux couples d'hommes et de femmes de se marier. Dans le cas de Jalisco, le site GayguideMexico rapporte les propos du juge de la Cour suprême José Ramón Cossio, qui a déclaré que «la partie contestée de l'article 260 est inconstitutionnelle parce qu'elle viole l'auto-détermination du peuple au droit à l'épanouissement de la personnalité de chaque individu libre, et, implicitement, génère une violation du principe de l'égalité». Cependant, si la justice mexicaine n'oblige pas les États à modifier leur loi, la Cour suprême impose aux juges de se prononcer en faveur des mariages de couples de même sexe dès lors qu'ils sont saisis par un couple, légalisant de fait le mariage entre personnes du même sexe dans l'ensemble du pays. Du cas par cas donc, mais le Mexique se rapproche peu à peu d'une légalisation totale du mariage dans l'ensemble de son territoire. Le bloggeur LGBT mexicain, Manuel Auroze a salué à sa manière la légalisation du mariage pour tous à Jalisco en y consacrant le sujet dans sa dernière video en ligne: https://www.youtube.com/watch?v=C2xy8wJCOfY Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Quihúbole con el matrimonio gay ¡Ay Jalisco, no te rajes! [/private] [post_title] => Mexique: L'État de Jalisco légalise le mariage pour tous [post_excerpt] => Depuis le 27 janvier dernier, la Cour suprême du Mexique a décidé d'ouvrir le mariage aux couples de même sexe dans l'État de Jalisco. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => mexique-letat-de-jalisco-legalise-le-mariage-pour-tous [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-02-04 13:48:07 [post_modified_gmt] => 2016-02-04 12:48:07 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://yagg.com/?p=100123 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 1 [filter] => raw [post_category] => 0 [robotsmeta] => ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 100121 [post_author] => 25476 [post_date] => 2016-02-04 11:15:43 [post_date_gmt] => 2016-02-04 10:15:43 [post_content] => «Salut, j'ai quelque chose à vous dire», annonçait sobrement le titre de la vidéo que George Shelley, du boys band anglais Union J, a posté sur Youtube: «Il y a eu pas mal de spéculations sur internet, sur le fait que je sois hétéro, gay ou bi. Tout ça, ce sont des étiquettes, et c'est un peu dépassé, c'est pourquoi je ne vais pas me mettre dans une case, car ce n'est pas quelque chose que je peux gérer. J'ai eu des petites amies que j'ai aimées, à des moments géniaux de ma vie, et j'ai aussi eu des petits copains.» Pas d'étiquette pour le chanteur de 22 ans, mais surtout le besoin de ne plus subir de pressions: «Je n'ai plus envie d'avoir peur, je n'ai plus envie d'avoir l'impression que je ne peux pas être moi-même parce que je m'inquiète de ce que quelqu'un pourrait dire de moi. (…) Alors voilà, je suis toujours le même, mais comme je l'ai dit, j'ai juste un peu moins peur de pouvoir être moi-même.» https://www.youtube.com/watch?v=uAft5E4YUOc Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Hi! I've got something to talk to you about. Avant lui, c'est un autre membre de Union J, Jaymi Hensley, qui avait déjà fait son coming-out. [post_title] => Un membre du boys band anglais Union J fait son coming-out [post_excerpt] => Pas d'étiquette pour George Shelley, chanteur du groupe Union J, mais juste l'envie d'être bien avec soi-même. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => un-membre-du-boys-band-anglais-union-j-fait-son-coming-out [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-02-04 11:15:43 [post_modified_gmt] => 2016-02-04 10:15:43 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://yagg.com/?p=100121 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 1 [filter] => raw [post_category] => 0 [robotsmeta] => ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 100122 [post_author] => 4 [post_date] => 2016-02-04 10:58:10 [post_date_gmt] => 2016-02-04 09:58:10 [post_content] => Alors que repasse Catherine Giner... Cette élue marseillaise avait fait parler d'elle lorsque Christian Estrosi, tout nouveau président de la région Paca, lui avait donné une délégation à la Famille, avant de la retirer illico presto après une début de polémique (Lire Région Paca: Catherine Giner n’est plus chargée de la Famille). Car sur la Famille, Catherine Giner a des idées bien arrêtées et très à droite: chrétienne revendiquée, anti-mariage pour tous, anti-IVG, une obsession anti-PMA et GPA comme en témoigne son fil Twitter. Est-ce pour se rabibocher avec Sens Commun suite à son revirement sur l'abrogation du mariage pour tous? Nicolas Sarkozy vient de nommer Mme Giner déléguée à la Famille au sein du parti Les Républicains, rapporte le Figaro. RHETORIQUE ANTI-IVG Dans une interview à Famille Chrétienne, Catherine Giner se plaint d'avoir été caricaturée par le journal la Marseillaise, qui avait révélé sa nomination comme déléguée à la Famille de la région Paca. Sur l'IVG, voici son explication: "J’ai effectivement dénoncé les dérives de la loi Veil dans mon mémoire de DIU éthique et pratique médicale écrit en 2001. Faut-il rappeler que Simone Veil elle-même les a dénoncées ? La loi de 1975 admettait, dans des conditions extrêmes, tolérer le mal pour éviter le pire. La limite transgressée est devenue un acte social, puis un droit considéré comme un progrès. Aujourd’hui, au regard du nombre officiel d’IVG pratiquées par an en France – 220 000 – il y a, me semble-t-il, de quoi se poser des questions." Une rhétorique habituelle des anti-IVG, justement. Sur le mariage pour tous, les choses sont claires:  "C’est pour la cause des enfants, dans leur intérêt, que j’ai participé activement au combat contre la loi Taubira et je ne m’en suis jamais cachée. Ma priorité est l’égalité entre tous les enfants et le respect de la vérité qui leur est dû. Il est capital de préserver la filiation naturelle. Un enfant s’inscrit dans une histoire familiale, il a le droit de savoir d’où il vient. Cette loi a ouvert la porte à la gestation par autrui (GPA), conséquence obligatoire du mariage entre personnes de même sexe." Avec la très réactionnaire Anne Lorne comme secrétaire nationale à la Petite Enfance, Les Républicains disposent désormais d'un solide socle anti-égalité au sein de leurs institutions. [post_title] => Catherine Giner, militante manif pour tous, nommée déléguée à la Famille chez Les Républicains [post_excerpt] => Nommée déléguée à la Famille de la région Paca, puis déchue immédiatement après une polémique, Catherine Giner est maintenant chargée de ce sujet au sein des Républicains. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => catherine-giner-nommee-deleguee-a-la-famille-chez-les-republicains [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-02-04 11:01:00 [post_modified_gmt] => 2016-02-04 10:01:00 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://yagg.com/?p=100122 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 9 [filter] => raw [post_category] => 0 [robotsmeta] => ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 100095 [post_author] => 34 [post_date] => 2016-02-04 10:56:48 [post_date_gmt] => 2016-02-04 09:56:48 [post_content] => LA VICTOIRE DE LA SEMAINE Il avait été champion du monde junior en 2008 et 2009 et obtenu quelques secondes places dans les Grands Prix, le patineur artistique ouvertement gay Adam Rippon est monté sur la plus haute marche du podium, dimanche 24 janvier, aux championnats des États-Unis. [private] À 26 ans – un âge presque canonique pour un patineur de haut-niveau –, le nouveau champion des États-Unis a répondu aux sceptiques d'un flamboyant: «Je suis comme une sorcière et vous ne pouvez pas me tuer. Je reviens tous les ans et je suis meilleur à chaque fois.» https://www.youtube.com/watch?v=6Vy7KBC4yXA Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Adam Rippon Interview US Nats16 Il en a fait un message pour la Saint Valentin, une fête très prisée aux États-Unis: https://twitter.com/Adaripp/status/694614847414120450 L’APPARITION DE LA SEMAINE Les caméras d’ESPN se sont arrêtées sur Matthew Wilkas, le boyfriend du skieur américain Gus Kenworthy, lors des X Games, première édition à laquelle participait l’athlète depuis son coming-out, et les sites LGBT américains s’en félicitent, Towleroad et New Now Next en tête. «Je sais que l’histoire du petit ami à la télé a l’air bizarre, a commenté Gus Kenworthy, interviewé par Rolling Stone. Mais tous ceux que j’admirais en grandissant, leurs petites amies apparaissaient à la télévision… La petite amie de Simon Dumont, la petite amie de Tanner Hall, etc. Ça me minait un peu de penser que c’était quelque chose que je n’aurais jamais. J’avais le sentiment que je ne serais jamais assez sûr de moi et honnête pour présenter quelqu’un comme mon boyfriend aux journalistes et qu’il passe à la télé. C’était vraiment spécial d’avoir envie de faire ça et d’en être heureux. C’était génial. J’ai regardé l’écran et j’ai vu Matt en bas. Et c’était émouvant d’être là avec ma mère, mon petit ami et mon agent, toute ma petite équipe de supporters.» Alors qu'il n'avait jamais été médaillé aux X Games jusqu'ici, Gus Kenworthy a remporté la médaille d'argent en superpipe (derrière le Français Kevin Rolland et devant un autre Français, Benoît Valentin) et en slopestyle (derrière le Néo-Zélandais Jossi Wells et devant le Norvégien Oystein Braaten). Gus Kenworthy est aussi en couverture du numéro de mars du magazine gay britannique Attitude, qui a bien sûr publié une vidéo de la séance photos: https://www.youtube.com/watch?v=w_pSoPZJRmo Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Go behind the scenes of Gus Kenworthy's first ever Attitude cover shoot LA BARBIE DE LA SEMAINE Un nouveau signe de changement dans la large panoplie des poupées Barbie, annoncées moins stéréotypées blondes, blanches et minces, par son fabricant, en janvier. Aux États-Unis, Mattel a présenté la poupée Barbie… Abby Wambach.
La championne est venue à la présentation, manifestement très heureuse de son alter ego: https://www.youtube.com/watch?v=hxL3k9SP1pI Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Barbie Unveils Abby Wambach Doll at Makers Conference «Je ne vais pas mentir, croyez-le ou non, mais j'étais une enfant Barbie, a-t-elle plaisanté. J'ai joué avec des Barbies pendant toute mon enfance. (…) Pour moi qui ai joué avec des Barbies qui ressemblaient ou non à ce que je ressentais, quand je grandissais, je pense que c'est un message fort (…) Cela prouve que nous allons vraiment quelque part. Tout le monde n'a pas été créé à l'identique, peut-être que votre poupée ne ressemble pas exactement à ce que vous ressentez, il y a une autre possibilité.» Abby Wambach s'amuse de la coupe undercut de la poupée, la même que celle qu'elle-même porte actuellement, et termine en lançant: «Tous les enfants cools vont avoir envie de cette poupée. Incroyable, je suis une Barbie! Qu'il l'eut cru!» Le site AfterEllen, qui chronique la nouvelle, se souvient qu'Ellen DeGeneres avait, à une époque, suggéré au fabricant de créer une Barbie avec une coupe rasée. LA PUBLICITÉ DE LA SEMAINE Aller au-delà des apparences, se moquer des idées reçues. Pour une campagne américaine de promotion de la Mini, les publicitaires ont fait appel à des personnalités dont Serena Williams et Abby Wambach. La championne américaine de football raconte comme elle a été «catégorisée»: «Une fille, un garçon manqué, une gouine, une lesbienne, une butch, une salope». L'idée est convenue, mais ce n'est pas tous les jours qu'on entend ces mots-là dans une publicité: https://youtu.be/cUruHNA-25w Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur MINI USA | Abby Wambach | #DefyLabels https://youtu.be/Y9XqYAzbmTI Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur MINI USA | #DefyLabels Big Game TV Spot https://youtu.be/cFehPW7LaNQ Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur MINI USA | Serena Williams | #DefyLabels LA CLASSE DE LA SEMAINE Comment être impeccable dans la défaite? De son sourire après la victoire de son adversaire, Angelique Kerber, la privant d'un 22e titre du grand chelem, à son discours et aux mots d'hommage en conférence de presse, Serena Williams a eu la défaite élégante. Pas si courant, une classe de championne. LA CHAMPIONNE DE LA SEMAINE En 26 finales du grand chelem, Serena Williams n'en a perdu que 5, deux contre sa sœur Venus (US Open 2001, Wimbledon 2008), une contre Maria Sharapova (Wimbledon 2004) et une contre Samantha Stosur (US Open 2011). Angelique Kerber est donc la quatrième joueuse à la battre à ce stade d'une compétition majeure. La finale en trois minutes: https://youtu.be/GVVbqh_fV-k Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur That was the Women's Final | Australian Open 2016 LES PROTÉINES DE LA SEMAINE Pourquoi faut-il manger des protéines pour avoir un corps en bonne santé? Le plongeur britannique Tom Daley, tout en enthousiasme et en tablettes, fait le cours sur sa chaîne YouTube, où il a déjà abordé le lien entre citrons et abdos: https://youtu.be/iVhWe4yKAjA Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur How much protein do YOU need?! L'ENTRETIEN DE LA SEMAINE L’ex-présidente de l’US Ivry Handball Béatrice Barbusse est aujourd’hui chargée du plan de féminisation du handball français, au sein de la fédération (FFH). Interviewée par Libération, elle évoque le manque de visibilité du sport féminin, la logique des audiences, les valeurs du sport version Coubertin. Et raconte: «Les phrases ou les vannes sexistes, parfois involontaires, ça va une fois. Mais leur succession crée de la souffrance. Le dirigeant du club adverse qui vous voit arriver à l’entrée du gymnase, avec le survêtement d’Ivry, habillée comme les autres membres du staff, et vous demande votre licence, ce qu’il ne fait pour aucun homme. Les discussions d’après match, autour d’une bière, dans le salon VIP, avec le reste du staff: combien de fois des gens arrivent pour saluer les hommes et ne vous calculent pas. Pas un mot, pas un regard. A se demander si on existe. Lors de ma présidence [2007 à 2012], on me prenait pour la secrétaire du boss ou sa femme. Une fois, je suis dans le train, et un coach mime devant le groupe des rapports sexuels avec moi, rigolant: “T’as vu, Béa!” J’ai vu, mais tout ça est devenu un calvaire avec le temps. Parfois, je lisais mon CV pour simplement me dire: j’ai le droit d’être là.» LE RENDEZ-VOUS DE LA SEMAINE En finira-t-on un jour avec ce genre de comportements? C'est aussi l'un des objectifs de la semaine du sport féminin. Pour sa troisième édition, l'opération se veut plus ambitieuse, déclinée, cette année, en «Quatre saisons du sport» qui «ont pour objectif de démultiplier ce résultat et d’ancrer plus encore le sport féminin dans nos usages», indique le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), à l'initiative du projet et aujourd'hui l'un de ses partenaires. Calendrier-previsionnel-des-4-saisons-du-sport-feminin Après les 5 et 6 février pour la médiatisation, la deuxième saison, en mai 2016, pilotée par le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, «s’attachera à décrypter les enjeux économiques et de gouvernance de la féminisation du sport». Le Comité national sportif et olympique français (CNOSF) prendra le relais en septembre en proposant des journées pour inciter à la pratique du sport. Enfin, le mois de décembre sera consacré à la «rencontre avec le sport féminin aussi bien sur le terrain à l’occasion de matchs qu’autour de rendez-vous avec des sportives et des sportifs ou des acteurs du monde sportif». LE REPORTAGE DE LA SEMAINE Il n’y a pas qu’aux États-Unis que l’on joue au football américain, et les hommes ne sont pas les seuls à pratiquer. Depuis 2015, un tournoi baptisé le Challenge réunit 32 équipes féminines en France. «C’est pour le contact que je fais du foot américain, mais aussi parce que t’es obligé de compter sur les autres, c’est ce que j’aime», explique l’une des joueuses du club du Flash de La Courneuve dans ce reportage de Streetpress. LE PARTENARIAT DE LA SEMAINE Le club de football londonien des Queens Park Rangers – l'ancien club de Joey Barton – vient de s'associer au club LGBT des Titans, rapporte PinkNews. Les Titans bénéficieront d’un soutien pour les entraînements et pour lever des fonds, et un accueil renforcé des fans LGBT sera mis en place pour les matchs des QPR. LE TRANSFERT DE LA SEMAINE L'équipe féminine de football du PSG compte désormais une troisième joueuse brésilienne, Rosana Dos Santos Augusto, a annoncé, mercredi 3 février, le club parisien. Rosana avait déjà joué en France pendant la saison 2011-2012 où elle avait réalisé le triplé Champions League, Championnat de France, Coupe de France avec l'Olympique Lyonnais. «Passée également par l'Autriche, la Norvège et les États-Unis, la finaliste du Mondial 2007 et des JO 2004 et 2008 était rentrée au Brésil pour y finir sa carrière à São José dans l'État de São Paulo, malgré des contacts en fin d'année avec le club américain de Houston», indique Le Parisien. LE CHOC DE LA SEMAINE À Paris de recevoir le désormais classique du football féminin français, vendredi 5 février, contre Lyon, au Stade Charléty (18h45, Eurosport). Premières avec 54 points d'avance, les Lyonnaises peuvent prendre le large face à leurs dauphines, deuxièmes avec 51 points, mais le PSG, en cas de victoire, peut passer devant son rival. En septembre, lors de la quatrième journée du championnat, à Lyon, l'OL s'était imposé 5-0. LA VIDÉO DE LA SEMAINE Du ballet vu d'une étoile et du sport de haut-niveau. Sur L'Équipe Explore, l'histoire de Mathilde Froustey. La Française, qui rêvait d'être danseuse étoile, a quitté l'Opéra de Paris pour aller toucher son rêve au San Francisco Ballet. Le documentaire raconte la vie de la ballerine, ses entraînements et la différence de culture: «La vision que j'ai de mon corps a beaucoup changé, explique Mathilde Froustey. Aux États-Unis, on a tendance a considérer le corps comme un corps d'athlète. Et ils sont donc beaucoup moins complexés avec les lignes, avec les muscles. Ici, si j'ai des muscles, c'est super car du coup je vais sauter plus haut. Il y a une vision totalement décomplexée du corps qui m'a fait un bien fou quand je suis arrivée ici». Un travail de fond qui porte ses fruit puisque Mathilde Froustey ne s'est pas blessée depuis trois ans.

Mathilde Froustey Cliquer sur l'image pour voir la vidéo.

Un documentaire à montrer au fan des Eagles, l'équipe de football américain de Philadelphie non qualifiée pour les play-offs du championnat NFL, qui s'était moqué des joueurs en écrivant qu'ils avaient joué en tutu. Le commentaire lui avait valu une réponse savoureuse du Pennsylvania Ballet. LE TOURNOI DE LA SEMAINE Écosse-Angleterre, c'est la première rencontre du Tournoi des VI Nations féminin, vendredi 5 février (18 heures). Samedi, à 13 heures, l'Irlande, tenante du titre (avec le grand chelem à la clef), reçoit le Pays de Galles. À 18 heures, la France joue contre l'Italie, à 21 heures, au Stade Marcel-Verchère de Bourg-en-Bresse (sur France 4). Pour la France, le Tournoi s'achèvera, le 18 mars, par un grand classique: France-Angleterre. Le Tournoi des Six Nations va permettre au rugby féminin d'accéder un peu plus à la lumière. Le sentiment est résumé, sur le site du Tournoi, par la capitaine irlandaise Niamh Briggs: «Quand on gagne le tournoi, et on se met dans cette position, il y a de plus en plus de filles qui veulent faire partie de ce mouvement. Pendant des années quand on perdait, c'était difficile de promouvoir le sport mais en gagnant ça crée le buzz.» LE CLASSEMENT DE LA SEMAINE Pour la première fois, les équipes féminines de rugby à XV ont leur classement mondial, «une avancée de taille pour le rugby féminin», notent Les Nouvelles News. «Après le succès de la Coupe du Monde de Rugby féminin en 2014 et l'exaltation qui commence à monter en vue de la prochaine édition en 2017 en Irlande, il est vital pour les équipes internationales de pouvoir se concentrer sur un classement qui va susciter un intérêt et une exposition grandissant aussi bien qu'intensifier le calendrier des compétitions afin que chaque fédération membre dispute encore plus de matches», précise le World Rugby, l'instance internationale qui préside au rugby à XV et à VII. La France est deuxième du classement derrière la Nouvelle-Zélande. L'Angleterre, championne du monde en titre, est troisième. LE TOURNOI DE LA SEMAINE (2) Le Tournoi des VI Nations messieurs commence samedi 6 février avec France-Italie (15h25, sur France 2) et Écosse-Angleterre (17h50, France 2). L'Irlande, tenante du titre, reçoit le Pays de Galles, dimanche à 15 heures (sur France 2). Pour les Français, une nouvelle ère commence, avec Guy Novès. L'entraîneur emblématique du Stade Toulousain avec qui il a remporté 10 titres de champion de France et quatre de champion d'Europe en 25 ans de carrière, a succédé à Philippe Saint-André en tant que sélectionneur à l'issue de la Coupe du monde 2015. Il a misé sur une équipe rajeunie. LA QUESTION DE LA SEMAINE L'Irlande peut-elle gagner un troisième Tournoi des VI Nations masculin consécutif alors qu'aucune de ses équipes n'est parvenue à se qualifier pour les quarts de finales de la Coupe d'Europe, une première depuis 1997? Sur Rugbyrama, des éléments de réponses contenus dans un beau et précis portrait du rugby irlandais. [/private] [post_title] => Terrains de Jeux: La classe de Serena Williams, les conseils forme de Tom Daley, Abby Wambach, les insultes et Barbie… [post_excerpt] => Et aussi du ballet, le Tournoi des VI Nations, les Quatre saisons du sport féminin, du football américain en France… [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => terrains-de-jeux-la-classe-de-serena-williams-les-conseils-forme-de-tom-daley-abby-wambach-les-insultes-et-barbie [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-02-11 14:05:07 [post_modified_gmt] => 2016-02-11 13:05:07 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://yagg.com/?p=100095 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 3 [filter] => raw [post_category] => 0 [robotsmeta] => ) [4] => WP_Post Object ( [ID] => 100093 [post_author] => 25476 [post_date] => 2016-02-04 10:20:24 [post_date_gmt] => 2016-02-04 09:20:24 [post_content] => Mardi 2 février, aux abords de l'Assemblée nationale. Une file se forme devant le portique de sécurité du 101 rue de l'Université. Il n'y a presque que des femmes, et la moyenne d'âge tourne autour d'une soixantaine d'années. A l'entrée du bâtiment, on reconnait un autre visage qu'on n'avait plus vu depuis un certain temps dans les instances parlementaires. Virginie Merle-Tellenne (autrefois connue sous le sobriquet de Frigide Barjot) est là, accompagnée de Jean-François Iung, militant «Manif pour tous». Toutes ces personnes sont venues assister aux Assises pour l'abolition universelle de la maternité de substitution (ou GPA) qui se tiennent en fin d'après-midi à l'Assemblée nationale. [private] Dans la salle Victor Hugo où vont se tenir les Assises, quelques centaines de personnes s'installent. Beaucoup se connaissent ou se reconnaissent, donnant ainsi l'impression d'atterrir dans une réunion militante de féministes issues de la deuxième vague. Du moins, au premier abord. On croise d'abord Marie-Josèphe Bonnet, militante au mouvement de Libération des Femmes (MLF) et au Front homosexuel d’action révolutionnaire (FHAR) dans les années 1970, qui avait fait polémique en mai 2014 avec ses propos sur le mariage pour tous, qualifiant cette avancée de «demande d’intégration normative et petite-bourgeoise». Il y a aussi Christine Le Doaré, ancienne présidente de SOS homophobie, puis du centre LGBT de Paris-Ile de France jusqu'en 2012, dont la présidence a été émaillée par de vives controverses, notamment concernant la prostitution, elle-même étant fervente abolitionniste, et de profonds désaccords avec Act Up-Paris et le Strass. C'est enfin Sylviane Agacinski, philosophe engagée contre la reconnaissance de l'homoparentalité qui fait son entrée. Sa présence n'a rien de surprenant, elle est membre du Collectif pour le Respect de la Personne (CoRP), co-organisateur de ses Assises. Ont pris part à la création de cet événement deux autres associations, la Coordination des associations pour le droit à l'avortement (Cadac), ainsi que la Coordination lesbienne en France (CLF). Cette dernière organisation avait claqué la porte de l'Inter-LGBT en avril 2014. Les raisons invoquées lors de ce départ étaient justement «une divergence de positions concernant la légalisation de la gestation pour autrui (GPA) et le système prostitueur». Si l'Inter-LGBT, en tant qu'interassociative n'avait pas pris officiellement position sur l'un des deux thèmes, l'ambiguïté était, selon la CLF, devenue trop forte. UN PUBLIC ACQUIS À LA CAUSE Deux tables rondes ont été prévues, sur la situation internationale puis sur les leviers d'actions, avant la signature de la charte par plusieurs personnalités politiques. Les intervenant.e.s se succèdent au micro: la politologue et journaliste suisse Regula Stämpfli livre notamment un discours virulent, tombant parfois dans la provocation à outrance pour le plus grand plaisir de la salle, conquise: «Beaucoup de féministes disent qu'être une mère porteuse, c'est comme être une danseuse d'opéra», lance-t-elle. Face à elle, le public est parcouru par un frisson de désapprobation. Elle enfonce le clou un peu plus tard évoquant «un marché cannibale»: «La gestation pour autrui fait partie du processus qui fait que les humains sont devenus un capital. Avant, les êtres humains possédaient de l'argent, maintenant c'est eux l'argent. Nous sommes le porte-monnaie.» Elle poursuit son discours usant d'expressions imagées - déjà entendues dans les rangs de la «Manif pour tous» - allant de «nous sommes devenus de la chair et des données» aux «utérus à louer». De son côté, la chercheuse et militante altermondialiste Geneviève Azam signale la naissance d'une économie de la vie dans les années 90, avec un «processus de privatisation du vivant»: «Le vivant est devenu un ensemble de pièces détachées: ovules, tissus, organes, cellules, sont fragmenté.e.s, séparables, substituables, sont devenus des ressources biologiques». Si la procréation s'est construite comme un «service économique», il est nécessaire de «rompre avec toute éthique». Elle conteste donc l'idée d'une GPA éthique, puisque «l'éthique a été exclue de la construction économique». Avec ironie, elle parle du «droit à avoir un enfant de qualité». Là encore, la salle réagit. «L'éthique est purement instrumentale, affirme-t-elle, elle met en scène un échange juste, un échange librement consenti, qui produit le bien.» Lors de son intervention, Kajsa Ekis Ekman attaque d'emblée la pratique de la maternité de substitution en expliquant que la GPA consiste à «acheter un enfant sur Internet, un enfant sans mère». Pour cette journaliste et militante suédoise, la GPA est la «petite sœur de la prostitution», puisque les deux «industries sont à l'intersection du capitalisme et du patriarcat». Si elle et d'autres intervenant.e.s soulèvent à juste titre la question des inégalités de classe et de genre, l'ensemble reste teinté d'un conservatisme évident. «Une femme qui donne naissance à un enfant, c'est une mère», affirme doctement Kajsa Ekis Ekman sous les applaudissements du public. A l'issue des discussions et de très brefs échanges avec la salle, plusieurs personnalités politiques livrent quelques mots avant de venir signer la Charte d'engagement: les député.e.s PS Elisabeth Guigou et Benoît Hamon, l'eurodéputé Jové Bové, la sénatrice du groupe Communiste Républicain et Citoyen (CRC) Laurence Cohen, ainsi que la députée du groupe écologiste Eva Sas. 20160202_190726 UN LIEN ÉVIDENT AVEC LA PROSTITUTION Si la plupart des intervenant.e.s et des politiques invité.e.s ne font pas l'économie de parallèles avec la prostitution, ce n'est certainement pas un hasard: en effet, les Assises se tiennent la veille du jour où revient en troisième lecture la loi de lutte contre la prostitution à l'Assemblée nationale. Un timing parfait pour les associations qui se battent sur les deux fronts. On remarque aisément que le sujet de la prostitution provoque dans l'auditoire des réactions vives et non dissimulées. Mais lorsqu'à l'issue des tables rondes, José Bové évoque à demi-mot - et c'est le seul invité politique à le faire - les courants conservateurs et leur haro sur la GPA, la salle ne bronche pas. «Certain.e.s essaient d'instrumentaliser le débat à travers un discours réactionnaire, lance-t-il. Ce sont les meilleur.e.s allié.e.s de ceux et celles qui veulent promouvoir la GPA. Ceux qui disent “un papa-une maman”, ceux-là sont les alliés objectifs de la GPA!» Le public, prompt à réagir, reste muet devant cette allusion. Dans l'assistance, il suffit de tendre l'oreille pour être certain.e que l'événement n'a pas seulement fait venir d'anciennes militantes du MLF. Une membre de la Fédération des juristes de France évoque son engagement contre le mariage pour tous avec sa voisine de rangée. Plus tard, on peut voir cette dernière échanger ses coordonnées avec une membre des Juristes pour l'Enfance, cette association proche de la «Manif pour tous» qui intervient dans les procédures de demande d'adoption intrafamiliale pour les couples de femmes. «Unissons nos forces!» s'exclament les deux femmes avant de prendre congé. FÉMINISTES ET RÉACS, UNI.E.S CONTRE LA GPA? Quand on questionne finalement Nora Tenenbaum de la Cadac sur l'éventualité que la lutte contre la GPA fédère aux côtés d'associations et collectifs de gauche des groupes réactionnaires, c'est avec une certaine véhémence qu'elle balaie cette possibilité: «Pour l'instant, nous sommes d'accord sur le fait que l'on est contre la prostitution, en ce qui concerne la Cadac, mais aussi contre la GPA et pour le droit à l'avortement et à partir de là, la “Manif pour tous” ne peut pas nous rejoindre» tente de démontrer la militante. Pas de contradictions selon elle. Pourtant force est de constater que plusieurs groupes réactionnaires se sont réellement enthousiasmés de la tenue de cet évènement… et y ont même assisté pour certains: «On ne peut pas empêcher les gens de venir à une réunion publique!» s'agace Nora Tenenbaum. «Pour l'instant nous souhaitons travailler avec des gens qui sont sur nos positions, en tout cas qui partagent des idées communes pour travailler contre la GPA, insiste-t-elle. Et si des gens de droite veulent nous rejoindre? Pour l'instant, la question n'est pas là. La question, c'est celle d'une prise de conscience de ce que représente la GPA, et que concernant les personnes LGBT, que les hommes gays qui souhaitent avoir des enfants comprennent ce que c'est, qu'on n'instrumentalise pas le corps de l'autre pour son profil personnel, et c'est cette instrumentalisation individuelle si elle se généralise conduit à asservir des pans entiers de personnes de par le monde.» [/private] [post_title] => Militantes lesbiennes féministes et opposant.e.s au mariage pour tous, ensemble pour l'abolition de la GPA? [post_excerpt] => Le 2 février, se tenaient à l'Assemblée nationale des Assises pour l'abolition universelle de maternité de substitution (GPA). Yagg a assisté à cette rencontre, où féministes et anti-égalité semblaient trouver des points d'accords. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => militantes-lesbiennes-feministes-et-opposant-e-s-au-mariage-pour-tous-ensemble-pour-labolition-de-la-gpa [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-02-04 10:26:33 [post_modified_gmt] => 2016-02-04 09:26:33 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://yagg.com/?p=100093 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 256 [filter] => raw [post_category] => 0 [robotsmeta] => ) [5] => WP_Post Object ( [ID] => 100100 [post_author] => 55939 [post_date] => 2016-02-03 18:43:10 [post_date_gmt] => 2016-02-03 17:43:10 [post_content] => Lady Gaga ne chaussera pas ses crampons, mais bien ses talons. Si on peut s'attendre à un look excentrique comme elle aime s'y prêter, c'est bien pour ses talents musicaux que la star de la pop américaine créera l'événement ce dimanche 7 février. L'artiste rejoindra Coldplay et Beyoncé, autres artistes présents et choisis pour animer la mi-temps du Superbowl américain. Le match de football américain qui opposera les Denver Brancos aux Caroline Panthers se disputera à San Francisco. Cette finale de la ligue américaine reste l'un des événements les plus regardés à travers le monde entier. La Ligue nationale de football américain, la NFL a choisi l'artiste de 30 ans pour chanter l'hymne national des Etats-Unis. C'est une grande première pour l'interprète de Born This Way et de Bad Romance.   https://twitter.com/NFL/status/694640155152506880 Pas de panique pour la chanteuse et aussi récente actrice récompensée aux Golden Globes pour son rôle de la Comtesse dans la série American Horror Story. Ce n'est pas la première fois qu'elle chantera en direct l'hymne national, comme sur cette prestation enregistrée lors de la gay pride à New York, en juin 2013, où elle avait changé les paroles. https://www.youtube.com/watch?v=Kdd6JzJgJGY&app=desktop "UN TESTAMENT MULTISENSORIEL" Par ailleurs l'artiste rendra hommage à David Bowie, décédé le mois dernier d'un cancer lors de la 58ème cérémonie des Grammys awards le 15 février prochain aux Etats-Unis. Adele, Kendrick Lamar, the Weeknd, Carrie Underwood ou encore Sam Hunt chanteront eux aussi au cours de la soirée pour honorer la mémoire de l'artiste disparu. Dans un communiqué, l'académie des Grammy Awards a déclaré que "Lady Gaga offrira un testament multisensoriel au talent artistique et à la créativité sans limite de l'icône David Bowie, l'une de ses principales sources d'inspiration". Pour assurer la mise en scène de cet hommage musical, c'est Nile Rodgers qui a été choist. Ce guitariste est un ami de longue date de David Bowie qui avait d'ailleurs produit l'album Let's dance, paru en 1983 et infusé de sonorités funk et disco. La pochette du single de Lady Gaga "Applause" Le 19 août 2013, l'artiste sort son titre Applause. Un titre extrait de son quatrième album studio Artpop et dont la pochette du single illustre Lady Gaga en costume de Pierrot. Elle avouera s'être inspirée de celle de l'album Scary Monsters de David Bowie. [post_title] => Lady Gaga chantera sur le terrain du Superbowl, avant son hommage à David Bowie [post_excerpt] => Après avoir été récompensée par un Golden Globe de la meilleure actrice en janvier dernier, la diva est de retour côté musique. Elle a été choisi pour interpréter l'hymne national durant le Superbowl ce dimanche et rendra hommage à David Bowie aux Grammy Awards. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => lady-gaga-chantera-sur-le-terrain-du-superbowl-avant-son-hommage-a-david-bowie [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-02-03 18:43:10 [post_modified_gmt] => 2016-02-03 17:43:10 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://yagg.com/?p=100100 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw [post_category] => 0 [robotsmeta] => ) [6] => WP_Post Object ( [ID] => 100097 [post_author] => 55939 [post_date] => 2016-02-03 17:45:26 [post_date_gmt] => 2016-02-03 16:45:26 [post_content] => Un pas en avant, deux pas en arrière, trois pas en avant? Difficile de suivre les avancées du dossier de la dépénalisation de l’homosexualité en Inde. Ce mardi, la Cour suprême indienne a accepté de réexaminer la loi de 1860, dite section 377. Cette dernière héritée de la colonisation britannique criminalise l'homosexualité. « Nous pensons que c’est un sujet important qui doit être étudié en formation constitutionnelle, a estimé T. S. Thakur, le premier président de la Cour suprême. Nous allons constituer une formation de cinq juges pour étudier la question. », rapporte le Monde.fr. [private] https://twitter.com/Kractivist/status/694786169834352640 En 2009, les juges de la Haute Cour de Delhi avaient déclaré anticonstitutionnelle la Section 377 du code pénal qui punit de 10 ans de prison les relations sexuelles entre personnes de même sexe. L’homosexualité en Inde était sur la bonne voie de la dépénalisation. Mais ce fut de courte durée. Le 11 décembre 2013, quatre ans plus tard, la Cour Suprême du pays fait marche arrière et rétablit la section 377 interdisant de nouveau l’homosexualité pour les indien.nes, estimant que c'est au législateur de changer cette loi, pas aux juges. UN NOUVEL ESPOIR Depuis ce mardi 2 février, avec l’acceptation de revoir la pénalisation, la Cour Suprême donne un nouvel espoir aux homosexuel.les. " C'est assurément un pas en avant ", a déclaré Anand Grover, l'avocat de Alternative Law Forum, un groupe de défense des droits des LGBT en Inde. Des membres de la communauté gay, certains portant une écharpe arc-en-ciel, ont applaudi et fêté cette décision devant le palais de justice, mentionne le Monde.fr. "C’est un premier pas dans la bonne direction. Nous sommes encore loin du but mais cela va dans le bon sens", a déclaré Manish Malhotra, un défenseur des droits des homosexuels. " Nous espérons que les honorables juges vont l’étudier et garantir nos droits constitutionnels ", ajoute un autre militant, Dhrubo Jyoti, qui craignait que la requête soit rejetée dès mardi. De son côté, le prochain candidat indien au concours Mister Gay World Anwesh Sahoo s’est empressé de partager sa joie et son soutien via les réseaux sociaux en ajoutant les hashtags #Wearenotgoingback et #DownWith377 pour ne plus faire marche arrière. https://twitter.com/sahoo_anwesh/status/694466480751050752 Le chemin reste encore long à parcourir pour ce pays quand il s’agit de faire avancer les droits pour la communauté LGBT. L’Inde est l’un des 75 pays à interdire l'homosexualité, selon ILGA l'Association internationale des lesbiennes, gay, bisexuel, transsexuels et intersexués. [/private]     [post_title] => Inde: l’homosexualité (bientôt) de nouveau dépénalisée ? [post_excerpt] => La Cour suprême de l'Inde a accepté de réexaminer la loi de 1860 qui interdit l'homosexualité dans le pays en désignant une formation de cinq juges. Ce dernier avait déjà dépénalisé les relations homosexuelles en 2009, avant de revenir sur sa décision fin de l'année 2013. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => inde-lhomosexualite-bientot-de-nouveau-depenalisee [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-02-03 17:45:26 [post_modified_gmt] => 2016-02-03 16:45:26 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://yagg.com/?p=100097 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw [post_category] => 0 [robotsmeta] => ) [7] => WP_Post Object ( [ID] => 100096 [post_author] => 4 [post_date] => 2016-02-03 17:23:56 [post_date_gmt] => 2016-02-03 16:23:56 [post_content] => Le mariage pour tous a-t-il influencé la façon dont les couples homosexuels mariés votent? C'est la question que s'est posé le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof). L'enquête a été menée entre le 16 décembre 2015 et le 3 janvier 2016 auprès de 21 385 personnes interrogées selon la méthode des quotas dans le cadre de la vague 1bis de l’Enquête électorale française. On a demandé à des couples homosexuels pour qui ils avaient voté lors des dernières élections régionales et on a comparé leurs déclarations à celles des couples hétérosexuels mariés. Depuis le 29 mai 2013, près de 26 000 couples de même sexe se sont mariés, rappelle le Cevipof. [private] Lors des dernières élections régionales, les couples homosexuels ont voté à 32,45% pour le FN, 26,68 % pour les Républicains et 25,91% pour le PS. Le reste des voix se partage entre EELV, Front de gauche et Divers droite et gauche. Les couples homos ont plus voté FN (+5,4%) et PS (2,4%) que les couples hétéros, mais ces derniers ont plus voté LR (-3,6%). Au total les couples homosexuels mariés ont voté à 34,7% pour des partis de gauche, soit seulement un demi-point de plus que les couples hétéros. Pas d'avantage décisif pour le PS ou la gauche donc, observent les chercheurs. DIFFERENCES HOMMES / FEMMES Le Cevipof a voulu voir ensuite s'il existait des différences entre couples d'hommes et couples de femmes. Il y en a. "Les gays ont moins voté que les lesbiennes pour le Parti socialiste ainsi que pour les Républicains, respectivement de près de 4 points et 7 points, et très nettement plus pour le Front national (+12,6 points).", notent l'étude. Globalement, les hommes toutes orientations sexuelles confondues votent plus que les femmes pour le FN. C'est l'inverse pour le vote LR. Les chercheurs se sont ensuite intéressés aux facteurs sociaux-démographiques. En clair: "est-ce qu’un diplômé de l’enseignement supérieur ans marié à une personne du sexe opposé a de statistiquement moins ou plus de chance de voter pour le Front national ou le Parti socialiste qu’un diplômé de l’enseignement supérieur de 50 ans marié à une personne du même sexe ?" Les chercheurs relèvent peu de différences. "Avec les critères de résidence, âge, éducation et revenu par unité de consommation équivalent confondus les hommes ont des chances plus élevées de voter FN et plus faibles de voter PS quelle que soit l’orientation sexuelle des répondants", est-il expliqué.   CONSERVATEURS Pour finir, le Cevipof a comparé les déclarations des personnes en couple homosexuel marié à des personnes en couple de même sexe non marié. L'étude montre que les couples mariés sont plus conservateurs: "A agglomération de résidence, éducation et revenu par unité de consommation équivalents, les couples homosexuels pacsés ou en union libre ont plus de chance de voter socialiste que les couples homosexuels mariés. Par conséquent, au sein même des couples homosexuels, les bénéficiaires du mariage sont moins favorables aux promoteurs de celui-ci que les autres." "Paradoxalement,cela peut être interprété comme un signe de succès du mariage pour tous. En effet, si ce dernier visait à normaliser la place des homosexuels dans la société, les couples homosexuels témoignent bien,d’un point de vue électoral, d’une forme de normalisation politique.", analyse le Cevipof.  Pour finir, l'Institut reconnaît ne pas expliquer pourquoi les hommes gays mariés sont plus que les autres enclins à voter FN. "Là, comme ailleurs, leFN réussit manifestement le tour de force d’agréger des électorats aux antipodes: à la fois une proportion importante d’un segment électoral a priori peu disposé à le soutenir les couples homosexuels et les parties les plus homophobes de l’électorat français qui le soutiennent depuis le milieu des années 80.", concluent les chercheurs.  [/private]   [post_title] => Etude: les gays et les lesbiennes marié.e.s votent-ils plus à gauche que les autres? [post_excerpt] => Le Cevipof s'est demandé si l'adoption du mariage pour tous par une majorité politique de gauche bénéficiait au Parti socialiste. Yagg décortique l'enquête pour vous. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => etude-les-gays-et-les-lesbiennes-marie-e-s-votent-ils-plus-a-gauche-que-les-autres [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-02-03 17:35:53 [post_modified_gmt] => 2016-02-03 16:35:53 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://yagg.com/?p=100096 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 100 [filter] => raw [post_category] => 0 [robotsmeta] => ) ) [post] => WP_Post Object ( [ID] => 100123 [post_author] => 55939 [post_date] => 2016-02-04 13:48:07 [post_date_gmt] => 2016-02-04 12:48:07 [post_content] => Une bonne nouvelle pour les couples d'hommes et de femmes au Mexique. Le 27 janvier dernier, la Cour suprême de Justice du pays a déclaré à l'unanimité que l'interdiction des mariages civils entre personnes de même sexe dans l'État de Jalisco est inconstitutionnelle, comme l'indique le site TheYucatanTimes. L'État de Jalisco compte sept millions d'habitant.e.s et devient ainsi le cinquième État du Mexique à légaliser ces unions. Sa capitale Guadalajara est la deuxième plus grande ville du pays. Le gouvernement de Jalisco a célébré cette décision de justice en intégrant les couleurs du drapeau arc-en-ciel sur son logo. https://twitter.com/FDCRadio/status/694234068167184384 [private] UN CINQUIÈME ÉTAT FÉDÉRAL… ET BIENTÔT L'ENSEMBLE DU MEXIQUE? Jusqu’à présent, le mariage pour tous n'était officiellement pratiqué que dans cinq des 32 entités administratives mexicaines: le District fédéral de Mexico (officiellement depuis fin 2009, officieusement depuis 2006), les États de Quintana Roo (mai 2012), Coahuila (septembre 2014), Chihuahua (12 juin 2015) et depuis le 13 décembre 2015, un quatrième état fédéral autorisait le mariage pour tous, celui du Nayarit s'est ajouté à la liste. Fin janvier, les militant.e.s LGBT s'étaient rassemblé.e.s devant la Cour suprême, et ont été confronté.e.s à un mouvement de type «Manif pour tous» made in Mexique, un groupe de conservateurs/trices aux banderoles étendues et clamant des slogans comme «le mariage, c'est un homme et une femme». https://www.youtube.com/watch?v=ryQefISpxTw Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Por matrimonio gay se enfrentan grupos afuera de la Corte En juin 2015, la Cour suprême du pays fédéral affirmait qu’il est inconstitutionnel d’interdire le mariage aux couples de même sexe dans l’ensemble des États du Mexique. C'est pour les mêmes raisons que l'État de Jalisco a pu enfin donner le droit aux couples d'hommes et de femmes de se marier. Dans le cas de Jalisco, le site GayguideMexico rapporte les propos du juge de la Cour suprême José Ramón Cossio, qui a déclaré que «la partie contestée de l'article 260 est inconstitutionnelle parce qu'elle viole l'auto-détermination du peuple au droit à l'épanouissement de la personnalité de chaque individu libre, et, implicitement, génère une violation du principe de l'égalité». Cependant, si la justice mexicaine n'oblige pas les États à modifier leur loi, la Cour suprême impose aux juges de se prononcer en faveur des mariages de couples de même sexe dès lors qu'ils sont saisis par un couple, légalisant de fait le mariage entre personnes du même sexe dans l'ensemble du pays. Du cas par cas donc, mais le Mexique se rapproche peu à peu d'une légalisation totale du mariage dans l'ensemble de son territoire. Le bloggeur LGBT mexicain, Manuel Auroze a salué à sa manière la légalisation du mariage pour tous à Jalisco en y consacrant le sujet dans sa dernière video en ligne: https://www.youtube.com/watch?v=C2xy8wJCOfY Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Quihúbole con el matrimonio gay ¡Ay Jalisco, no te rajes! [/private] [post_title] => Mexique: L'État de Jalisco légalise le mariage pour tous [post_excerpt] => Depuis le 27 janvier dernier, la Cour suprême du Mexique a décidé d'ouvrir le mariage aux couples de même sexe dans l'État de Jalisco. [post_status] => publish [comment_status] => open [ping_status] => closed [post_password] => [post_name] => mexique-letat-de-jalisco-legalise-le-mariage-pour-tous [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2016-02-04 13:48:07 [post_modified_gmt] => 2016-02-04 12:48:07 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => http://yagg.com/?p=100123 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 1 [filter] => raw [post_category] => 0 [robotsmeta] => ) [queried_object] => [queried_object_id] => )
VOIR LES ÉDITIONS PRÉCÉDENTES
AUJOURD'HUI : jeudi 11 février |mercredi 10 février |mardi 09 février |lundi 08 février
Les plus récents
Dans la tête  |  12 H 24  |  
Non à l'homophobie !  |  7 H 39  |  
Culture ,Jeu vidéo ,Actu  |  2 H 59  |  
Tour du web  |  2 H 16  |  
Non classé  |  11 H 33  |  
Dans la tête  |  8 H 16  |