[Mise à jour 18h] Cyril Hanouna s’est bien excusé du canular homophobe, contrairement à ce que nous affirmions

C’est un beau doigt d’honneur que Cyril Hanouna a fait à celles et ceux qui lui reprochent son homophobie, hier dans la première de Touche pas à mon poste, nouvelle formule.

Le 26 juillet dernier, le CSA a infligé une amende de 3 millions d’euros à la chaîne C8 pour avoir diffusé un canular homophobe, orchestré par Cyril Hanouna dans l’émission Touche pas à mon poste (Lire Affaire Hanouna: amende de 3 millions d’euros pour C8). La même émission avait également été condamnée à ne plus pouvoir diffuser de publicité pendant trois semaines suite à des actes sexistes et une agression sexuelle. L’animateur et la chaîne qui s’estimaient victimes d’un acharnement ont alors promis une nouvelle version.

La première de cette nouvelle formule a eu lieu hier lundi 4 septembre. L’animateur a ouvert l’émission avec la chanson Nation, de Tibz, censée être un hymne à la fraternité, puis a affiché le message « We are TPMP! », avec le point d’exclamation aux couleurs du rainbow flag, symbole de la fierté LGBT (photo ci-dessus).

La tentative de pinkwashing est si grossière qu’elle en devient insultante. Si l’animateur s’est excusé après le canular homophobe, l’enquête fin 2016 de l’Association des journalistes LGBT avait  montré que l’homophobie ou le sexisme n’étaient pas des actes isolés mais bien constitutif même de l’ADN de l’émission.