Le designer jamaïcain Dexter « 3D » Pottinger a été retrouvé chez lui, assassiné à coups de couteau jeudi dernier. En 2016, il avait été le « visage de la fierté » de la Jamaica Pride. Une visibilité pas anodine dans un pays très homophobe.

« J’espère que ma participation montrera aux membres de J-Flag [l’association qui organise la Pride Jamaïcaine] que faire son coming-out n’est pas un problème dans un environnement où il n’y a pas de violence. Réalisez que c’est à vous de faire partie du changement – pas juste pour une semaine mais de manière permanente, en tant que membre de la communauté », déclarait-il à l’époque au journal  The Gleaner.

Selon le même Gleaner, des voisins auraient entendu des cris autour de 4h30 dans la nuit de mercredi soir. Sa voiture et une télévision auraient été volées au passage. Depuis, un suspect a été arrêté et va être inculpé du meurtre, selon le Jamaica Observer.

«Tu as vécu ta vérité et a été au passage un exemple pour les autres, a écrit l’association J-Flag sur Facebook. Ta force et ton courage continueront à vivre dans cette #Fierté que nous partageons. Nous célébrons une communauté d’amour et nous te célébrons M. 3D Pottinger.»