A la une, France | 24.06.2017 - 21 h 24 | 17 COMMENTAIRES
  • en marche
  • en marche LGBT
  • marche des fiertés
  • paris

Le cortège d’«En Marche – LGBT» zappé lors de la marche des fiertés

Publié par
Des militants radicaux ont protesté contre la politique migratoire du gouvernement en bloquant pour quelques minutes le cortège du groupe "En marche - LGBT".

Gaylib y avait eu droit en son temps. Le collectif LGBT de la République en marche a été la cible d'une action aujourd'hui lors de la marche des fiertés. Vers 16h, un groupe de militants radicaux se sont positionnés face au cortège d'En Marche - LGBT, les uns avec une banderole, les autres assis en tailleur les bras tendus vers l'avant pour intimer aux marcheurs l'ordre de s'arrêter.

Par cette action, les militants radicaux voulaient marquer leur solidarité avec les migrant.e.s notamment malmenés à Calais par la politique du gouvernement actuel. Au passage, ils ont dénoncé la nomination de ministres qui s'étaient opposés au mariage pour tous comme Gérald Darmanin ou Jean-Baptiste Lemoyne.

Face à eux, les marcheuses et marcheurs de LREM et du Modem ont tenté de jouer l'apaisement.

La situation s'est débloquée avec l'arrivée de CRS. Les militants radicaux ont mis fin à leur action et ont défilé devant le cortège d'En marche - LGBT, en distribuant les tracts expliquant leur zap aux passant.e.s.

Donald Potard [premier t-shirt bleu en partant de la droite], ancien PDG de Jean Paul Gaultier, y voit  "une forme de bizutage et de provoc". S'il reconnaît volontiers que la présence de ministres jadis opposés au mariage pour tous pose problème, il estime qu'"En Marche - LGBT sera là pour rappeler les engagements du Président de la République qui a salué par un superbe tweet la Marche des fiertés."

Donald Potard, qui précise qu'il parle en son nom propre, souligne également la présence de deux ministres qui sont venus défiler avec eux, les secrétaires d'Etat Marlène Schiappa et Mounir Mahjoubi.

En dehors de cet action, l'ancien PDG de Jean Paul Gaultier a noté "un bel accueil sur tout le parcours".

Photos: Xavier Héraud

Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (17)
  • Par helene 24 Juin 2017 - 21 H 38
    Photo du profil de helene

    Ils nous ont sauvé l’honneur. Ce gouvernement engage les intégristes de la marche pour tous, et va se faire des selfies en tête de la marche des fiertés. La Flagornerie de l’InterLGBT n’a plus de mises. C’est la première fois qu’un parti politique au pouvoir est ainsi placé en tête de cortège. Assez de l’arrivisme LGBT.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par bdbg24 aujourd'hui - 8 H 39
    Photo du profil de bdbg24

    Réagir à la présence des homophobes au sein du gouvernement, c’était nécessaire.
    Réagir à l’attitude actuelle face aux immigrés est sans doute aussi nécessaire. Mais la marche des fiertés n’est pas le cadre où cela doit s’exprimer. En mélangeant deux démarches intelligentes mais très différentes, on les dévalorise.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Gaystronome aujourd'hui - 9 H 55
    Photo du profil de Gaystronome

    Mais que font les femen ? Eles ont loupé le buzz ! Suis inquiet.
    Ben comme quoi à la Marche ils y a ceux qui marchent et ceux qui margent.
    Les chiens aboient la caravane passe.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Silvius aujourd'hui - 15 H 11
    Photo du profil de Silvius

    Cette action était une bonne idée et je remercie celles et ceux qui l’ont menée. « En marche ! » joue à fond sur la communication et sur les vestiges de son idylle avec les grands médias afin de se faire passer pour progressiste puisque dynamique… mais la réalité est que Macron et ses séides sont beaucoup plus ambigus. Ils louvoient sur tout pour obtenir tous les pouvoirs sans avoir à abattre leurs cartes, mais rien qu’à la façon dont ils ont constitué leur réseau et recruté le gouvernement, on voit très bien que, comme les Républicains, ils sont prêts à sacrifier les droits humains fondamentaux à leur ambition effrénée. Gérard Collomb ministre d’Etat, c’est une honte pour la France !
    Oui, il était temps de leur dire stop et de leur demander des comptes. Et il faudra le leur redire en politique, avec force. Notre pays vaut mieux que ce que le gouvernement veut nous faire faire aux migrant-e-s !

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Gaystronome 26 Juin 2017 - 16 H 54
      Photo du profil de Gaystronome

      @silvius lol quel rapport entre les migrants et les droits LGBT ?
      Clairement aucun.
      Si ce n’est que beaucoup d’entre eux sont homophobes par culture…
      On attend avec gourmandise la dépénalisation de l’homosexualité, le mariage pour tous, la pma dans leurs pays d’origine !
      On attend avec gourmandise le combat de ces migrants pour les droits fondamentaux des LGBT !
      Un vrai festin en perspective.
      Et puis surtout : c’est la faute à LREM tout çà (?) tout çà, évidemment…
      Dis moi ta russie, ton cuba et ton venezuzela ils en sont où question « migrants » ??
      Respect quand même à tous ces hommes et ces femmes qui essaient de sauver leur peau, à leur place je ferai pareil.
      Mais faudrai arrêter de taper sur Macron et Colomb, juste par…intelligence, à défaut de respect.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Gaystronome 26 Juin 2017 - 17 H 09
      Photo du profil de Gaystronome

      @silvius oups dsl je m’emporte j’avais prévu ce lien avec mon post :
      https://www.youtube.com/watch?v=vpW_eBJKw74
      Love quand même 😉 !

      Signaler ce commentaire

       
    • Par HommeSansQualites 27 Juin 2017 - 1 H 23
      Photo du profil de HommeSansQualites

      @gaystronome Le problème c’est que les « marcheurs » font comme d’habitude du marketing, alors que c’est un conglomérat qui rassemble des personnalités ayant des convictions absolument contradictoires sur les problématiques LGBT. (LREM c’est aussi des sympathisants de la Manif pour tous, des Veilleurs, mis à de hauts postes de responsabilité) LREM au pouvoir c’est quand même l’entrée de Collomb, Darmanin et Lemoyne au gouvernement. Alors LREM gay-friendly? Il est des énormités qui sont quand même trop grosses pour passer. / Il est pertinent d’évoquer le sujet des migrants dès lors que l’on parle de tolérance.Par ailleurs ce n’est pas forcément un sujet qui intéresse la gay pride, mais voir des luttes converger est un progrès plus qu’une déchéance. / Je ne comprends pas quelle gourmandise il y a a considérer que des personnes puissent être persécutées dans leur pays d’origine.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par HommeSansQualites 27 Juin 2017 - 1 H 29
      Photo du profil de HommeSansQualites

      persécutées dans leur pays d’origine à cause de leur sexualité. (la phrase n’était pas terminée et la correction ne fonctionne pas)

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Damia 27 Juin 2017 - 11 H 29
      Photo du profil de Damia

      > lol quel rapport entre les migrants et les droits LGBT ?

      Le rapport ? Je sais pas moi, la solidarité entre groupes opprimés ? Le fait que quand on parle de droits humains faut veiller à pas se comporter comme le dernier des trouffions et balancer les migrant-e-s sous le bus ? Et d’une façon générale s’inquiéter quand on voit que des gens qui fuient la guerre et les massacres de masse se retrouver totalement ignorés, moqués, brutalisés par la police, affamés, dans un pays soit disant « terre d’asile » ?
      Mais t’as raison oui, chacun pour sa gueule. Et puis après tout, les migrants, z’avaient qu’à pas être homophobes chez eux. Dommage, on les aurait bien soutenu dans le cas contraire, mais là…

      PS : on peut être migrant ET LGBT, mais cela ne te traverserai même pas l’esprit.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par GmeRI1 27 Juin 2017 - 12 H 27
      Photo du profil de GmeRI1

      @Gaystronome Donc, si je suis ton raisonnement, je ne prends pas la défense d’un migrant au prétexte qu’on ne protège pas les LGBT dans son pays d’origine, ou que lui-même n’est pas engagé dans un combat LGBT ? Question : le peut-il, sans courir de grands risques, dans son pays ?
      Tu te demandes quel est le rapport entre migrants et les droits LGBT:
      Tu as vu le film Priscilla Folle du Désert ? Nos 3 dragqueens y croisent, en plein désert, le chemin des aborigènes, minorité persécutée dans son pays. Et il semble bien qu’un kem aborigène, avec qui elles sympathisent, aime bcp le maquillage et les costumes. Voilà c’est simple non ? Les luttes sont à rapprochées l’une de l’autre, elles convergent l’une vers l’autre et se dirigent vers un même but à atteindre : la liberté.
      Pour les migrants c’est pareil, et ils peuvent être LGBT, faut pas le perdre de vue.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Dominique Menezkaer 26 Juin 2017 - 12 H 29
    Photo du profil de Dominique Menezkaer

    Voici pour les positions « transphobes décomplexées » d’OLF
    http://feministoclic.olf.site/lidentite-de-genre-invisibilise-patriarcat-meghan-murphy/.
    Elles cependant ont eu le droit de défiler……

    Signaler ce commentaire

     
    • Par greee 27 Juin 2017 - 1 H 08
      Photo du profil de greee

      Qui devrait décider, selon vous, du droit ou non de défiler à la marche des fiertés LGBT de Paris ?
      2e question : elles avaient en effet le droit de défiler, mais les avez-vous de vos propres yeux ?
      (attention, il y a un piège dans les 2 questions…lol)

      Signaler ce commentaire

       
  • Par laurentv 28 Juin 2017 - 14 H 30
    Photo du profil de laurentv

    Je n’ai aucune sympathie pour OLF et En Marche est une arnaque qu’on va payer cher dans les années à venir mais ce n’est pas non plus à une poignée de « militants radicaux » de décider qui peut participer à la marche ou non.
     
    Sinon c’est une invitation pour chaque groupuscule à parasiter le mouvement pour faire prévaloir ses propres revendications, parfois extrémistes ou sans rapport avec les droits lgbt comme on l’a vu l’année dernière avec le blocage honteux de la Toronto Pride par Black Lives Matter.
     
    À partir du moment où une association soutient les revendications communes décidées avec les organisateurs, elle a sa place. Ça valait pour Gaylib, ça valait Flag et ça vaut pour « En Marche – lgbt ».

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.