A la une, France | 15.05.2017 - 14 h 18 | 6 COMMENTAIRES
  • Edouard Philippe
  • Emmanuel Macron
  • pma

Edouard Philippe, un nouveau Premier ministre opposé à la PMA

Publié par
Le député Les Républicains Edouard Philippe a été nommé Premier ministre par Emmanuel Macron.

Premier accroc dans l'une des promesses d'Emmanuel Macron? Le nouveau président de la République s'est engagé pendant sa campagne à ouvrir la PMA aux couples de femmes, après avis du Comité Consultatif National d'Ethique (CCNE). Il vient de nommer Edouard Philippe, député-maire Les Républicains du Havre, Premier ministre. Ce dernier s'est abstenu lors du vote de la loi dite du mariage pour tous avait fait part de son opposition à la PMA et la GPA dans une tribune co-signée le 10 février 2013 avec Nathalie Kosciusko-Morizet. Voici ce que les deux parlementaires écrivaient:

«Au final, donc, nous ne sommes pas opposés à une loi qui permettrait le mariage et l'adoption simple pour les couples de même sexe, mais nous n'accepterons pas ce qui viendra après cette loi. Nous nous opposerons résolument à la PMA pour les couples homosexuels féminins, et à la GPA qui, au nom de l'égalité, ne manquera pas d'être réclamée par la suite.»

L'avenir dira si Edouard Philippe, proche d'Alain Juppé, a évolué sur la question ou si Emmanuel Macron, comme François Hollande, renoncera à ouvrir la PMA.

Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (6)
  • Par Marie 15 Mai 2017 - 14 H 23
    Photo du profil de Marie

    Je ne me fais aucune illusion de ce côté là.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Zanzibar79 15 Mai 2017 - 16 H 55
    Photo du profil de Zanzibar79

    On s’en fiche, Macron est favorable à la PMA et celle-ci se prépare très surement !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par pipoux 15 Mai 2017 - 17 H 32
    Photo du profil de pipoux

    Inutile d’aller trop vite en besogne. Il ne faut pas oublier que cet homme est un Intérimaire qui n’est là que pour 2 mois. Dès qu’une nouvelle assemblée nationale (les 11 et 18 juin) aura été élue, il y a de fortes chances pour qu’il soit remplacé par quelqu’un en phase avec la nouvelle majorité parlementaire. D’où l’importance de voter pour les candidats soutenus par Mélenchon et la France Insoumise.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jeromemartin 15 Mai 2017 - 18 H 08
    Photo du profil de jeromemartin

    Travail parlementaire nul, homophobie respectable :
    http://vendeursesdehaine.yagg.com/2017/05/15/edouard-philippe-lentourage-homophobe-et-reac-demmanuel-macron-2/

    Mauvais élève de la transparence financière (sur abonnement) :
    https://www.mediapart.fr/journal/france/150517/un-mauvais-eleve-de-la-transparence/commentaires

    Conflit d’intérêt et pillage des ressources des pays pauvres :
    http://www.observatoire-du-nucleaire.org/spip.php?article330

    Un vrai bonheur

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Dominique Menezkaer 16 Mai 2017 - 7 H 48
    Photo du profil de Dominique Menezkaer

    Si cela se fait (vote de la PMA) ce sera plutôt en fin de mandat…. Je ne les vois pas remettre le sujet à l’ordre du jour très rapidement. Cela ne fait pas partie de leurs priorités, ils auront assez d’une partie de la gauche dans la rue… Pas la peine de rajouter LMPT.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par plume 19 Mai 2017 - 15 H 18
    Photo du profil de plume

    Macron a clairement dit qu’il se rangerait à l’avis de la fameuse (et fumeuse) « commission d’éthique ». Et le président d’icelle, une Dufraissy, a tout bonnement donné il y a quelques jours une interview à… Famille chrétienne (!!), en y disant que l’avis à venir serait mitigé et allait mécontenter du monde. Bref la soupe à la grimace.
    C’est singulier, y a comme un biais psycho-politique ces jours ci : j’ai l’impression que bien des gentes qui, par goût ou par contrainte morale ont voté Macron semblent tenir à s’imaginer maintenant pour se rassurer que celui ci est de gauche et qu’iels ont voté à gauche. Ben non, celui ci est de droite et iels ont voté à droite, de facto, voilà, faut assumer. De toute façon assumé ou pas on va le prendre en pleine poire.
    En outre, faut pas se la raconter ; la droite, idéologiquement et politiquement, est largement majoritaire dans ce pays aujourd’hui, et les législatives, avec leur mode de scrutin éliminatoire, vont probablement renforcer encore sa position.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.