A la une, Opinions & Débats | 05.05.2017 - 10 h 43 | 20 COMMENTAIRES
  • présidentielle 2017

Édito: «Dimanche, nous dirons non au FN et nous voterons Macron»

Publié par
Un édito des fondateurs et fondatrices de Yagg.

Le 7 mai prochain, la France a le choix entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. En 2002, lorsque Jean-Marie Le Pen avait atteint le second tour de l'élection présidentielle, cela semblait une évidence, il fallait voter Jacques Chirac, même avec une "pince à linge sur le nez", comme on a pu l'entendre à l'époque.

Quinze ans plus tard, force est de constater que l'évidence n'est plus aussi nette.

Même l'Inter-LGBT qui en 2002 avait appelé à voter Jacques Chirac s'est, cette fois, d'abord contentée d'un très bref communiqué pour appeler seulement à faire battre les idées du FN, avant d'appeler du bout des lèvres à voter massivement "pour l'adversaire du Front National".

En tant que média LGBT, nous ne pouvons faire autrement qu'appeler à voter Emmanuel Macron. L'ADN de Yagg, c'est la lutte contre toutes les discriminations et la conviction que toutes les haines sont liées. L'ADN de Yagg, c'est donc un attachement viscéral à l'égalité des droits et des chances. Et cette égalité ne peut s'épanouir qu'au sein d'une société démocratique. Quoi que l'on pense du candidat d'En marche!, ce dernier ne donne aucun signe de vouloir s'émanciper de la démocratie. Son adversaire en revanche envoie tous les signaux inverses, et ce depuis toujours.

Comme cela a été souligné dans de nombreux textes, appeler à voter Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle ne revient pas à soutenir le candidat. Surtout sur les questions LGBT, vis-à-vis desquelles ce dernier ne s'engage pas à grand-chose. Dans sa lettre à SOS homophobie et à l'Inter-LGBT, son équipe a fait savoir que "le candidat n'avait pas à rentrer dans le détail des propositions". Un peu léger… Certes le candidat s'engage à ouvrir la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires... mais après avis du Comité consultatif national d'éthique (CCNE).

Cela ne vous rappelle rien? C'est le discours tenu par François Hollande depuis 2013. A l'époque Emmanuel Macron était secrétaire général adjoint de l'Élysée. Quatre ans (!) plus tard, le CCNE n'a toujours pas rendu son avis. Le candidat d'En marche! a-t-il l'intention de continuer à noyer le poisson? François Hollande s'était d'abord engagé à ouvrir la PMA et ne l'a pas fait. Que penser d'un candidat qui propose de «faire, mais après l'avis de quelqu'un d'autre»?

Marine Le Pen en revanche est bien claire. Elle abrogera le mariage pour tous et s'opposera à toute avancée des droits. Sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, crâne même en affirmant qu'elle s'en "portera garante". Quant aux réfugié.e.s persécuté.e.s en raison de leur orientation sexuelle dans leur pays d'origine, ils et elles n'auront qu'à trouver un autre pays d'accueil… Enfin, la candidate du FN admire un dirigeant, Vladimir Poutine, dont l'un des sous-fifres veut éradiquer les homosexuels de son pays, la Tchétchénie, en quelques semaines?

Pourtant, à en croire de nombreuses enquêtes d'opinion, bon nombre de gays, de lesbiennes, de bi.e.s ou de personnes trans semblent s'en moquer et votent régulièrement FN sans état d'âme. Quelle erreur!

Ces derniers jours, Christian Vanneste, Christine Boutin et la Manif pour tous ont annoncé qu'ils voteraient pour la candidate du Front National ou contre son adversaire - ce qui revient au même, vous l'aurez compris. Si jamais Marine Le Pen arrivait au pouvoir, nul doute que ceux-là monnaieraient leur soutien. Et quelle serait la monnaie d'échange pour ces gens qui ont construit leur carrière sur la propagation de l'homophobie? Nos droits, bien sûr.

Au-delà de nos droits, comment ne pas voir que le FN est le parti qui compte la plus grande proportion d'élu.e.s poursuivi.e.s par la Justice? Comment ne pas voir que Marine Le Pen elle-même profite du fameux "système" et de son immunité parlementaire pour refuser de répondre aux convocations des juges? Comment ne pas voir que dans les villes dirigées par le FN, ce sont avant tout les pauvres qui trinquent? Comment ne pas voir que cette candidate qui dénigre tant l'Europe ne crache pas sur son salaire de députée européenne, surtout quand il s'agit de payer les compagnons ou les ami.e.s? Comment ne pas voir qu'elle raconte en permanence n'importe quoi? Le Monde a ainsi compté pas moins de dix-neuf mensonges ou approximations dans le débat télévisé mercredi soir. Est-ce vraiment à cette personne que nous voulons confier les rênes du pays?

Nous valons mieux que ça.

Judith Silberfeld, Bénédicte Mathieu, Yannick Barbe, Xavier Héraud et Christophe Martet, fondateurs et fondatrices de Yagg

Print This Post
Photo du profil de Yagg
Publié par
Yagg est le premier média social LGBT.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (20)
  • Par Phil86 05 Mai 2017 - 11 H 17
    Photo du profil de Phil86

    L’existence même du mouvement la France Insoumise dépend totalement de l’élection de Macron, d’une part parce qu’il est devenu leur raison d’être et d’autre part parce que si MLP gagne la FI sera dissoute sans pitié

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Marie 05 Mai 2017 - 13 H 17
    Photo du profil de Marie

    Voilà qui fait aussi plaisir à lire.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Gaystronome 05 Mai 2017 - 16 H 46
    Photo du profil de Gaystronome

    Vraiment content de lire cet article !
    Il faut en fait bien plus de courage en 2017 pour prendre cette position qu’en 2002 !
    Les haineux ont réussi l’exploit d’anesthésier une bonne partie de la lucidité populaire en capitalisant sur les souffrances.
    Pour nous LGBT c’est assez facile( à moins d’être con) car en fait il n’y a qu’un choix possible : grand luxe.
    Pour beaucoup d’autres, qui souffrent, rien n’est moins facile. Et ce n’est pas en prenant en considération le sort des LGBT qu’ils se décideront, évidemment.
    Nous sommes peanuts.
    Peanuts mais révélateurs quand même.
    Macron est un grand couillon, inconscient,, professoral et tête à claques, mais c’est aussi le seul, je le crois, à être en capacité en fait de faire évoluer le fameux « système ».
    Comme ailleurs cela a été fait.
    Les droits sociaux/économiques se tricotent avec les droits humains, une maille à l’envers, une maille à l’endroit.
    Canada, Allemagne, Pays Scandinaves, Australie, Nouvelle Zélande etc… y sont parvenus.
    Pragmatisme et bienveillance : une vraie Révolution pour notre pays, un vrai défi.
    Fonçons !
    Pédés, gouines, bis, trans et tous les freaks sommes encore une fois civilisateurs !
    Je vais voter Macron par conviction, suis couillon aussi, sans doute ou peut être.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par friendlyfire 05 Mai 2017 - 19 H 01
    Photo du profil de friendlyfire

    « Quinze ans plus tard, force est de constater que l’évidence n’est plus aussi nette. » >>> ce qui a changé pour moi n’est pas que la fille soit plus gironde que le père (cette rose en plastique bleue choisie comme emblème, quelle horreur !), c’est que la situation économique et les discours de changement aient si peu évolués en 15 ans.
    On avait dit « faisons front pour dire non », et rien, ou si peu…
    Donc lassitude et désenchantement, oui; au point de laisser arriver le pire, non.
    Dimanche ce sera bien un bulletin pour le patron du parti des randonneurs en souliers cirés, sans conviction/sans hésitation, et dans le groupe des « après 17 heures » pour marquer mon peu d’empressement à participer à cette grande défaite de la pensée.

    Rendez-vous ici pour la suite, bien sûr, parce qu’avec un premier ministre de droite après juin le statu quo sur le sociétal semble le seul horizon proposé, et qu’on a tous besoin de s’aérer, pas de faire du surplace pendant (encore) cinq ans.

    Bonnes promenades électorales à tou.te.s.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Phil86 05 Mai 2017 - 20 H 14
      Photo du profil de Phil86

      Comment peut-on refuser de faire barrage au FN en votant pour son adversaire, quand on est militant LGBT alors que Le Pen est soutenue par Poutine l’homophobe et que c’est lui qui tire les ficelles pour que les droits des LGBT soient supprimés partout en Europe ???

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Phil86 05 Mai 2017 - 20 H 16
      Photo du profil de Phil86

      NB : je ne dis pas ça pour toi en particulier, je parle de la grande majorité des faux insoumis prêts à se soumettre au FN…

      Signaler ce commentaire

       
  • Par laurentv 06 Mai 2017 - 1 H 28
    Photo du profil de laurentv

    C’est ça, faisons barrage, tant pis si ça assoit la légitimité d’un candidat qui, avec le soutien de la droite, de Berlin et Bruxelles aura les moyens de causer des dégâts considérables (à la différence de Le Pen qui ne sera pas élue et qui, même si elle l’était, aurait les mains liées parce qu’elle n’aura pas de majorité parlementaire).
    Faisons peur avec le FN et surtout évitons de nous demander pourquoi il est arrivé à ce niveau ou pourquoi des lgbt en arrivent à voter pour un parti hostile à leurs droits.
     
    « Ce dernier ne donne aucun signe de vouloir s’émanciper de la démocratie… » Pardon??? Vouloir dépecer le droit du travail par ordonnances ou abandonner encore plus de souveraineté avec un gouvernement de la zone Euro, quand on sait comment l’UE fonctionne, c’est démocratique?
     
    Et quels « signaux inverses » envoie son adversaire qui seraient antidémocratiques? Les referendums? La proportionnelle? Le rejet de lois qui permettent de surveiller tout le monde sans véritable contrôle?
    Je suis opposé à une grande partie du programme de Le Pen mais on peut au moins lui reconnaître de ne pas prétendre l’imposer contre la volonté du peuple.
     
    C’est normal que des associations ou medias lgbt s’opposent à ses idées, mais ce manque d’objectivité et l’hystérie qu’on retrouve dans certains commentaires me font bondir à chaque fois.
    Pour ma part j’espère que Macron ne gagnera qu’avec le plus petit score possible, le plus d’abstention ou de votes blancs possibles.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Dominique Menezkaer 06 Mai 2017 - 7 H 52
      Photo du profil de Dominique Menezkaer

      Pour moi le FN est juste un parti crypto-fasciste. Il est clair qu’une grande partie de la presse (écrite – radio – television) ne lui est pas favorable…. avec raison je pense. J’écoute France Inter régulièrement: si le FN arrive au pouvoir un jour, il y a aura du changement, des émissions disparaitront et bcp de « chroniqueurs » seront virés. Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais lentement et sûrement. Renseignez vous sur ce qui se passe en Pologne actuellement…. En France, nous sommes des « enfants gâtés », j’en ai eu la révélation quand je suis allée en Pologne communiste en 1976. Nous jouissons d’une (presque) totale liberté d’expression et nous nous en rendrons compte quand nous l’aurons perdue… Dommage !,

      Signaler ce commentaire

       
    • Par friendlyfire 06 Mai 2017 - 9 H 14
      Photo du profil de friendlyfire

      Si je partage assez ton énervement et ta perplexité, j’irai quand même voter en pensant à tous les plus jeunes/plus isolés/plus précaires socio-economico-psychologiquement qui pourraient bien pleurer et craquer lundi avec une marine un peu trop haute.

      Bien sûr qu’elle n’aurait jamais de majorité mais tout le monde ne supporterait pas de subir le jeu des dossiers à charge et insinuations dont ce parti est devenu le spécialiste effrayant.

      Dans cinq ans donc, moins de chômeurs probablement ( forcément, avec les jeux d’écriture on réussit des miracles en mode passa-passe), plus de précarité quasi certainement, et un débat démocratique réanimé ou le retour à cette case zéro du choix par défaut ???

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Reuillois 06 Mai 2017 - 9 H 44
      Photo du profil de Reuillois

      + 1 @laurentv
      Pour ma part, demain, ce sera sans moi !

      J’ai le plus profond respect envers les gens qui vont voter Macron par conviction, ou parce qu’ils ne veulent pas prendre le moindre risque. Mais cette culpabilisation pavlovienne de l’abstention (et même du vote blanc) que nous avons vécu ces derniers jours est insupportable.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Marie 06 Mai 2017 - 11 H 03
      Photo du profil de Marie

      Ma pauvre Lucette, ça fait partie du jeu…

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Gaystronome 06 Mai 2017 - 17 H 36
      Photo du profil de Gaystronome

      Le dépeçage du droit du travail c’est comme la fin du monde ou l’arrivée des extra-terrestres sur Terre : un truc à priori pas facile à vivre (dixit Hawkins)!
      Heureusement les indéxeurs de vérité gauchos/fachos sont là pour surveiller tout çà !
      La fête de la vraie vie, de l’espoir, c’est demain au Louvre !
      Love.

      Perso

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Reuillois 06 Mai 2017 - 18 H 23
      Photo du profil de Reuillois

      Parce que les gens qui ne votent pas Macron ne sont pas dans « la vraie vie ». On le savait déjà @Gaystronome, vous êtes plus vrai que tout le monde.

      Bonne fête à la moitié des 24% de votants de Macron qui on voté pour lui au premier tour par conviction et non pour faire barrage. Pour une bonne partie des 88% qui restent, l’heure ne sera pas à la joie.

      Et, je vous le concède, cela aurait été pareil avec n’importe qui d’autre…

      Signaler ce commentaire

       
    • Par laurentv 06 Mai 2017 - 18 H 24
      Photo du profil de laurentv

      @ Dominique, ajouter « crypto » devant ne permet pas non plus de d’affirmer tout et n’importe quoi. On peut dire que le FN est populiste, nationaliste, réactionnaire, xénophobe mais rien ne laisse présager une démarche autoritaire similaire au fascisme ou à l’ancien bloc communiste. Au contraire elle propose plus de représentation démocratique.
       
      Je ne sais que trop ce qui se passe en Europe, y compris en Pologne. Et il y a une raison si de plus en plus d’européens se (re)tournent vers des partis réactionnaires y compris dans les pays qui bénéficient économiquement de l’UE, c’est justement à cause de son fonctionnement antidémocratique qui devient de plus en plus flagrant.
       
      Enfin si le FN obtenait une majorité suffisante pour réellement gouverner (et pour l’instant on est dans la fiction totale) on verrait peut-être des journalistes trop partisans virés des chaînes publiques, des associations trop politisées qui perdent subventions (c’est pas comme si on n’avait pas vu de « purges » politiques n’avaient pas eu lieu lors de précédentes alternances). Ça ne me pose pas de problème fondamental. La liberté d’expression n’implique pas d’être financé par le contribuable.
       
      @ gaystronome je ne crois pas être un facho ou un gaucho, je suis en fait favorable à un assouplissement du code du travail mais si tu ne vois pas le danger, par exemple, à faire primer les accords d’entreprise sur la branche, bravo, t’es un winner.
      Pour le reste, tes arguments sont toujours aussi convaincants.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Marie 06 Mai 2017 - 18 H 38
      Photo du profil de Marie

      « Au contraire elle propose plus de représentation démocratique. »
      Et elle peut mentir aussi ou c’est réservé à Macron ? Un petit replay du débat du 3 mai ?

      Signaler ce commentaire

       
    • Par laurentv 06 Mai 2017 - 20 H 12
      Photo du profil de laurentv

      Elle n’a pas de raison de mentir sur ces points ci puisque, vu la façon dont le système est verrouillé, le referendum et la proportionnelle seraient pour elle la seule chance de faire passer ses autres propositions.
      Quant à Macron, le pire est qu’il ne ment pas, sauf par omission. Il rester dans le flou pendant le gros de la campagne avec des formules dans lesquelles chacun pouvait entendre ce qu’il voulait (le plan marketing a bien fonctionné). Mais son intention de faire passer en force des mesures impopulaires il l’a maintenant clairement annoncée.
      Au final il n’aura été élu que par défaut et il pourra dire merci à Marine.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Marie 06 Mai 2017 - 20 H 21
      Photo du profil de Marie

      Tout le monde peut dire merci à Marine. Ensuite, mais j’ai l’impression de me répéter, le vote par défaut fait aussi partie de la démocratie, sauf pour ceux et celles qui sont pour les candidats présents au second tour. Donc vous n’avez rien dit de nouveau voilà.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Gaystronome 07 Mai 2017 - 9 H 22
      Photo du profil de Gaystronome

      @reuillois @laurentv je suis un vieux crocodile de mer, tanné au soleil d’Australie ou un truc comme çà.
      J’ai le cuir solide.
      De toute ma petite expérience de vie j’essaie de tirer des conclusions.
      J’ai voté depuis toujours dans le spectre extrême gauche jusqu’à Chirac.
      Depuis mon premier jour d’étudiant je suis syndiqué et jusqu’à aujourd’hui : Unef, Cfdt, Sud, Unsa et de nouveau Cfdt.
      A 14 ans je manifestais déjà, et lisais le Canard.
      Mon idole d’adolescent était René Dumont, autre époque !
      Aujourd’hui j’ai compris une petite chose toute simple : des tas de connards/illusionnistes avec leurs théories gaucho/facho sont justes des marchands de haine.
      Macron est un type inconscient, poli, propre sur lui et tête à claques , mais le seul à, peut -être, être en capacité de faire bouger les lignes et, in fine, de construire qqchose.
      J’ai envie d’y croire.
      Je viens juste d’aller voter : Macron pour moi, et blanc pour mon fils.
      Electeur croyant et père aimant.
      Et vaille que vaille.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Dead Head 06 Mai 2017 - 13 H 36
    Photo du profil de Dead Head

    Tout à fait adversaire de la politique préconisée par Macron, je mettrai tout de même, demain, un bulletin Macron dans l’urne pour m’opposer au Front national. Il me semble qu’il sera plus facile de lutter contre les politiques libérales de précarité et d’austérité sous Macron que sous un gouvernement, une police et une armée aux mains du FN.
    Je n’irai pourtant pas jusqu’à avancer, comme le fait cet édito : « Quoi que l’on pense du candidat d’En marche!, ce dernier ne donne aucun signe de vouloir s’émanciper de la démocratie ». Pour moi, il fait partie d’une caste politique qui s’est assise sur le résultat d’un référendum en 2005, comme toute la droite et toute la gauche « de gouvernement ». Étant pour l’Europe mais contre une Europe imposée contre la volonté des peuples, je considère donc Macron comme un danger pour la démocratie mais un danger moins difficile à combattre que celui que représente le F-Haine.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.