L’Inter-LGBT, SOS homophobie et Amnesty International appelaient hier à un rassemblement à Paris place de la Colombie dans le XVIème arrondissement, à quelques encablures de l’imposante ambassade de Russie, boulevard Lannes. Entre deux et trois cent personnes ont répondu présent.e.s. Les associations entendaient protester contre les persécutions policières dont sont victimes les homosexuels en Tchétchénie.

L’Inter-LGBT a dénoncé l’homophobie d’Etat en Russie. Amnesty International a ensuite demandé l’ouverture d’une enquête internationale, pour faire la lumière sur ce qui se passe réellement dans cette république de la Fédération de Russie, dirigée d’une main de fer par le président Kadyrov. SOS homophobie, Flag ou Les Oubliés de la mémoire ont également pris la parole. Le dramaturge et scénariste Jean-Marie Besset en a appelé lui à Gérard Depardieu, grand ami de Poutine et Kadyrov, « peut-être le seul à pouvoir faire quelque chose », a-t-il estimé.

Jérôme Martin, ancien président d’Act Up-Paris, a déploré que le rassemblement n’ait pas pu se tenir devant l’ambassade même, protégée par des CRS, alors qu’à Londres les manifestant.e.s ont pu le faire. Il s’en explique sur son blog Vendeurs de haine.

Ci-dessous, quelques photos du rassemblement:

Un rassemblement était également organisé à Toulouse:

Et un autre à Orléans:

PROCHAINS RASSEMBLEMENTS

Bayonne, le 14 avril

Nice, le 18 avril

Paris, les 19 avril et 21 avril

Photos Paris: Xavier Héraud