A la une, France | 05.04.2017 - 09 h 31 | 10 COMMENTAIRES
  • benoit hamon
  • Famille chrétienne
  • présidentielle 2017

Benoît Hamon à «Famille Chrétienne»: «Dans la Manif Pour Tous, j’ai vu une palette de nuances et d’opinions.»

Publié par
Dans une interview à «Famille Chrétienne», Benoît Hamon raconte pourquoi il a rencontré les militant.e.s de la Manif pour tous à plusieurs reprises.
benoit hamon interview yagg

Benoît Hamon - Photo : DR

Après Jean-Luc Mélenchon (Lire Jean-Luc Mélenchon, équilibriste dans « Famille Chrétienne »), c'est au tour de Benoît Hamon de donner une interview à l'hebdomadaire Famille Chrétienne. Et comme son ancien camarade de parti, le candidat socialiste semble avoir des mots plutôt conciliants avec la Manif pour tous.

L'hebdomadaire l'interroge sur ses rencontres avec le mouvement de Ludovine de la Rochère, au moment des débats. L'élu se justifie: "Parce que j’ai une culture du mouvement social ! J’ai été de l’autre côté du manche : je sais que, lorsqu’on défile dans la rue, et que personne ne vous écoute, ça vous énerve ! Je me souviens que, lors de la mobilisation contre la loi Devaquet [en 1986, NDLR], j’étais révolté par la manière dont nous étions traités! J’ai bien vu que les manifestants étaient contents de pouvoir être entendus, quand je venais les rencontrer.»

«ON M'A MIS EN GARDE»
Benoît Hamon reconnaît toutefois qu'on l'a découragé de rencontre les militant.e.s anti-mariage pour tous: «On m’a mis en garde, mais je l’ai systématiquement fait. Je suis très proche de Christiane Taubira, et je sais combien elle a souffert d’avoir été insultée, traitée de « guenon ». Certains activistes avaient des propos inacceptables. Mais ce que je cherchais à engager, avec ceux qui étaient ouverts au dialogue, c’était une relation. J’ai essayé de défendre le mariage pour tous. Nous avons eu des discussions passionnantes.»

Lors de ces discussions, Benoît Hamon a constaté que «c’était un mouvement hétérogène, et non un bloc»: « Parce que le débat sur le mariage pour tous et la filiation a existé dans chaque famille de France! Dans la Manif Pour Tous, j’ai vu une palette de nuances et d’opinions.», affirme-t-il.

Et de livrer une analyse: «J’ai perçu dès le début qu’il s’agissait d’un véritable mouvement social. Nous avons formé des générations de militants dans la rue. Fort de cette expérience, je me suis immédiatement dit qu’il se formait là une nouvelle génération de cadres politiques. On commence déjà à les voir : c’est Sens Commun.»

Sur les réseaux sociaux, certains ont été choqués de cette interview, à l'image de la militante Alice Coffin (Oui Oui Oui, La Barbe, AJL), qui dénonce une "bienveillance" vis à vis de la Manif pour tous:

DENIS QUINQUETON: «IL A RECONNU UNE EVIDENCE»
Denis Quinqueton, responsable des questions LGBT pour la campagne de Benoît Hamon, défend son candidat:

«Familles Chretiennes n'est assurément pas ma lecture de chevet. Je ne fais partie ni des 50 000 acheteurs ni des 2,5 millions de visiteurs uniques de la version numérique. Reste que Benoit Hamon n'est pas allé y amadouer les réacs en reniant ses engagements. Il a reconnu une évidence : que la manif pour tous est ce qu'on appelle un "mouvement social" qui, d'ailleurs, phagocyte la droite aujourd'hui. Et puis il a défendu son projet.»

Celui qui est également président d'HES en profite pour tacler Emmanuel Macron, sans le nommer: «Je connais un autre candidat, ex conseiller du président Hollande, qui, dans un média mieux admis, a déposé ses engagements timides aux pieds de nos adversaires sans regret particuliers.» Le candidat du parti En marche avait en effet provoqué un mini-tollé par!ès avoir affirmé dans L'Obs que celles et ceux qui étaient contre le mariage pour tous avaient été "humiliés" pendant les débats (Lire « France anti-mariage pour tous humiliée »: Taubira répond à Macron).

Pourquoi Benoît Hamon n'a-t-il pas prononcé le mot d'homophobie? Denis Quinqueton souligne en réponse que son candidat «a parlé de "laïcité", sans fioriture, qui protège la liberté de chacun, les personnes LGBT+ comme tous les autres, ce qui est bien plus provoquant à l'égard des plus radicaux lecteurs de Famille Chrétienne.»

Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (10)
  • Par Marie 05 Avr 2017 - 11 H 19
    Photo du profil de Marie

    Oh putain Lassalle…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par friendlyfire 05 Avr 2017 - 19 H 25
    Photo du profil de friendlyfire

    Lecture optimiste de cette position ouverte et presque amicale : Sens Commun et les agités du drapeau pastel sont une minorité sociologiquement en voie de disparition; Hamon manifeste son respect de toutes les minorités .
    Lecture énervée : la reconnaissance polie et presque admirative de la machine politique Sens Commun ( terreau de « nouveaux cadres ») semble entériner un changement durable du paysage politique national : ces gens sont là pour rester et même si au fond ils ne représentent pas grand monde on (le personnel politique) se croit obligé d’envoyer des signes d’apaisement et de sympathie sous prétexte qu’ils auraient confisqué le monopole de représentation de « la famille », chrétienne ou pas. Mais non : leur modèle de famille n’englobe pas toutes les familles, parce que la haine n’est pas une valeur familiale.
    Ce n’est pas l’argument final ( prononcer le mot laïcité = la plus grande des audaces ???) proposé par le délégué HES qui va achever de me convaincre : Benoît, ce sera sans moi.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Manuel Atréide 06 Avr 2017 - 8 H 24
    Photo du profil de Manuel Atréide

    « son candidat «a parlé de « laïcité », sans fioriture, qui protège la liberté de chacun »

    Désolé mais la laïcité protège la liberté de croyance de chacun. Nos droits n’ont rien à voir là dedans, ils ne sont pas des croyances religieuses mais des éléments de Droit dont nous avons besoin pour ne pas être discriminé.e.s et relégué.e.s dans les interstices de la société comme des sous-citoyen.ne.s.

    En tant que délégué HES, j’aimerais bien de temps en temps que Denis Quinqueton défende un peu plus le H, y compris contre le S.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par bdbg24 07 Avr 2017 - 5 H 09
    Photo du profil de bdbg24

    En somme, Hamon est aussi convaincant que Hollade sur ce sujet. Chacun d’eux a contribué à donner une place aux plus réactionnaires. Les socialistes, même frondeurs, sont bien malades…
    Quant à HES, je suis pleinement d’accord avec Manuel Atréide.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Lerenel 07 Avr 2017 - 15 H 22
    Photo du profil de Lerenel

    C’est quand même franchement dommage que Macron, Mélenchon et Hamon se soient retrouvés à aller discuter avec Famille Chrétienne qui certes a beaucoup de lecteurs, mais une ligne éditoriale qui n’est pas franchement progressiste (pour le moins).

    Au moins Hamon n’y est pas allé en changeant de discours ou en draguant ouvertement un électorat en parlant d’humiliés ou à discuter du mot mariage…
    Mais pour tous, peut – largement – mieux faire.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Dominique Menezkaer 08 Avr 2017 - 9 H 41
    Photo du profil de Dominique Menezkaer

    Rien de nouveau, c’est bien lui, qui, lors de son passage au ministère de l’éducation nationale, a sabordé les « ABC de l’égalité »…..

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jeromemartin 10 Avr 2017 - 9 H 49
    Photo du profil de jeromemartin

    Vous trouverez ci-dessous le lien vers une lettre ouverte adressée à Jean-Luc Mélenchon, Benoit Hamon et Emmanuel Macron au sujet de leur refus de nommer l’homophobie de la Manif pour tous :
    http://vendeursesdehaine.yagg.com/2017/04/10/lettre-ouverte-aux-candidats-qui-ne-veulent-pas-nommer-lhomophobie-de-la-manif-pour-tous/

    Signaler ce commentaire

     
    • Par zaripov 11 Avr 2017 - 2 H 03
      Photo du profil de zaripov

      @jeromemartin
      Et de l’homophobie du CCIF dont vous êtes membre on en parle ? Le CCIF a défendu une école homophobe à Toulouse crée pour fuir la théorie du genre , vous êtes co-associé avec Nabil Ennasri qui a participé aux Journées de retraits de l’école , vous passez votre temps à défendre les plus rétrogrades de pseudo antiracistes qui circulent dont Houria Bouteldja celle qui kiffe Ahmadinjead pour qui il y a pas d’homosexuels en Iran. Maintenant que Kadyrov dit la même chose au sujet des camps de concentration en Tchétchénie vous allez continuer à défendre cette homophobe ? C’est bien de dire que la manif pour tous est homophobe mais vos fréquentation les sont tout autant.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par zaripov 11 Avr 2017 - 12 H 21
      Photo du profil de zaripov

      « théorie du genre » entre guillemets

      Signaler ce commentaire

       
  • Par zaripov 11 Avr 2017 - 2 H 13
    Photo du profil de zaripov

    Alice Coffin n’a absolument aucune crédibilité, elle s’est ralliée à Houria Bouteldja et à ses théories homophobes sur l' »internationale gay » tout comme @jeromemartin d’ailleurs membre du CCIF avec les homophobes Nabil Ennasri et David Bizet référent du CCIF Alsace grand soutien de Hani Ramadan. Donc c’est quoi le problème au final ? S’il faut pas parler avec des homophobes dans ce cas il faut le faire toujours pas seulement quand il s’agit des catholiques

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.