Jasper Vernes-Sewratan et Ronnie Sewratan-Vernes rentraient d’une soirée dimanche dernier à Arnhem, aux Pays-Bas. Ils se tenaient la main – ce qu’ils font rarement, ont-ils raconté, quand ils ont été interpellés et traités de « sales homos » par quatre jeunes âgés de 14 à 18 ans. Ronnie et Jasper ont répondu. Puis, le groupe leur a fondu dessus, armé notamment d’une pince coupante. Après les avoir passé à tabac, les quatre jeunes ont pris la fuite.

C’est Ronnie qui a été le plus blessé, comme le raconte Jasper sur Facebook. Il a perdu quatre dents et a eu la lèvre supérieure déchirée.

L’agression a suscité un émoi considérable aux Pays-Bas, première nation à ouvrir le mariage aux couples homosexuels en 2001. C’est la journaliste Barbara Barend, qui a lancé le mouvement, en invitant les hommes hétérosexuels et homosexuels à se tenir la main.

Deux hommes politiques importants, Alexander Pechtold et Wouter Koolmees, membres du parti social-libéral Démocrates 66, ont ainsi montré très rapidement l’exemple.

Depuis, les photos avec le hashtag #handinhand fleurissement sur Twitter.

https://twitter.com/DushiNProud/status/848971142316662787

A Paris, l’ambassade des Pays-Bas a aussi rejoint le mouvement en publiant deux photos.