Ces derniers jours, les youtubers LGBT ont eu la désagréable surprise de voir leur contenu passé en « mode restreint ». Sur Twitter, le hashtag #YoutubeIsOverParty a commencé à circuler pour dénoncer cette nouveauté qui s’attaque spécifiquement au contenu LGBT et non au contenu à caractère sexuel, comme l’ont relevé des utilisatrices citées par le Guardian. Beaucoup ont également pointé du doigt une grosse contradiction: avec sa vidéo #Proudtolove, Youtube a voulu se faire le champion des voix LGBT ; avec cette censure, la plateforme semble restreindre son propre message.

En France, Andrew Grey a posté une vidéo pour critiquer aussi ce mode restreint, qui a touché plusieurs de ses vidéos. Si Youtube ne revient pas sur sa décision, il affirme qu’il changera de boutique: « Je ne resterai pas sur une plateforme qui a des délires homophobes comme ça ».

Tyler Oakley, l’une des stars du réseau avec ses 8 millions de followers, s’est déclaré « perplexe » devant ce changement et affirme attendre des explications de Youtube. Elles sont venues hier:

« L’intention de ce mode restreint est de filtré le contenu adulte pour une minuscule portion d’usager qui veulent une expérience plus limitée. Les vidéos LGBTQ+ sont disponibles en mode restreint, mais les vidéos qui évoquent des sujets plus sensibles peuvent ne pas l’être. Nous regrettons la confusion que cela a pu entraîné et nous réfléchissons à vos critiques ».

Affaire à suivre.