Le tournage de la web-série Les Engagés a commencé cette semaine et se poursuivra jusqu’au 17 mars à Lyon. Les dix épisodes de 10 minutes chacun nous permettront de faire la connaissance du Point G, un Centre LGBT fictif à Lyon, et de quelques uns de ses militants.

Nous avons interrogé Sullivan Le Postec, créateur et scénariste.

Pourquoi ce sujet? Pourquoi Lyon? Je suis un jeune scénariste (on peut être jeune très tard quand on est scénariste). J’ai écrit quelques épisodes de séries (Falco, notamment) et j’ai été formé à Serial Eyes, un programme européen spécialisé dans l’écriture et la production de séries. « Les Engagés », qui chronique la vie du Point G, un Centre LGBT à Lyon, est mon premier projet vraiment personnel.

Avant de devenir scénariste, j’ai vécu à Lyon pendant plusieurs années et j’y ai beaucoup milité, notamment à Moove!, association de jeunes gays et lesbiennes, à la LGP, qui organise la Marche des Fiertés, et à Aides. « Les Engagés » est une série de pure fiction, les personnages et les situations sont inventés, mais je l’ai créée et écrite en souvenir de ces années qui m’ont beaucoup apporté personnellement.

Quels vont être les grands thèmes abordés par Les Engagés? Les Engagés fait le récit de l’initiation politique, sentimentale et sexuelle d’Hicham, un jeune garçon de 22 ans qui vient à Lyon rejoindre Thibaut, un militant du Point G, et faire son coming-out, explique Sullivan Le Postec, créateur et scénariste de la web-série. Hicham se retrouve immédiatement confronté au monde de Thibaut et à ses luttes politiques qu’il mène à la fois contre le monde extérieur et en interne au sein de l’association. Au fil de la saison, les personnages feront face à un maire d’arrondissement réactionnaire et à son ambigu directeur de cabinet. Ils aideront aussi un jeune homme victime d’une agression homophobe. Tout cela tandis que se profile une Assemblée Générale déterminante pour le futur du Point G.»

L’un des deux personnages principaux étant d’origine maghrébine, aborderez-vous le thème du racisme? Relativement peu dans cette saison, étant donné que beaucoup de thèmes sont déjà abordés. La thématique sera malgré tout présente en creux. On pourra voir notamment qu’Hicham est un peu seul au milieu de blancs. Il y aura une scène également avec sa soeur, où la discussion portera sur le voile. Cet aspect-là sera plus développé dans une prochaine saison.

Comment s’est monté le projet? « Les Engagés » est une série que j’ai portée pendant longtemps. J’ai écrit une première version du Pilote en décembre 2010. Il m’a longtemps servi de carte de visite et provoquait des rencontres, mais mes interlocuteurs me disaient tout de suite qu’un tel projet était impossible à monter sur les chaînes françaises actuelles. L’émergence de fictions financées sur le web depuis quelques années a changé la donne et rendu possible de nouveaux sujets et de nouvelles écritures. J’ai proposé « Les Engagés » à Studio 4, la branche de fiction web de France Télévisions, qui a immédiatement voulu le développer. Le producteur Astharté et Compagnie (Sophie Deloche et Baptiste Rinaldi) est alors entré sur le projet et a commencé à travailler sur le financement, qui n’a pas été facile à boucler. Depuis l’automne dernier, nous avons été rejoints par les deux réalisateurs, Jules Thénier et Maxime Potherat. Nous avons beaucoup collaboré pour adapter les textes aux conditions de tournage et de budget. Leurs regards ont aussi amené une touche de modernité supplémentaire. Aujourd’hui, cette collaboration se poursuit sur le tournage, où je suis présent.`

Quelques mots sur le casting? Nous avons fait pas mal de casting, surtout pour un projet web. C’est une série centrée sur les personnages, qui ont des trajectoires d’évolution très importantes. Il y a beaucoup de choses à jouer, donc il fallait des comédiens puissants avec cette part de dualité. Nous sommes super contents d’avoir trouvé Eric Pucheau et Mehdi Meskar pour les rôles principaux ainsi que Denis D’Arcangelo [alias Madame Raymonde] pour le « rôle secondaire principal », celui d’un militant expérimenté.