« C’est une satisfaction », a commenté Ian Brossat par téléphone. Christian Cassard et Nadia Aboula, qui l’avaient insulté sur Twitter (Lire Tweets homophobes visant Ian Brossat: le procès comme si vous y étiez), ont tous deux été condamnés ce 22 février par la 17ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris pour injure en raison de l’orientation sexuelle.

Les deux prévenus ont chacun écopé de peines de prison avec sursis. Deux mois pour le premier, quatre mois pour la seconde. Ils ont tous les deux été condamnés à verser un euro au titre de dommages intérêt à Ian Brossat, ainsi que 750 euros au titre de remboursement des frais de justice. Des condamnations presque conformes aux réquisitions du procureur, qui avait demandé deux et trois mois d’emprisonnement avec sursis.

« C’est un encouragement pour les victimes de propos homophobes qui n’osent pas porter plainte, a ajouté Ian Brossat. C’est le signe que la Justice est de leur côté ». « Il faut porter plainte », a insisté l’adjoint au logement à la ville de Paris.