Dans une interview au Monde, Christiane Taubira a vertement répondu à Emmanuel Macron, qui avait regretté dans les colonnes de l’Obs l' »humiliation » des anti-mariage pour tous au moment des débats:

« Qui a été humiliée? Celle qu’on traitait de guenon tous les matins? Celle qui recevait des menaces de mort? Celle sur qui on lançait des œufs? A l’inverse, qu’on trouve un quart de virgule où j’aurais tenu un propos humiliant. Ce n’est pas faute d’en avoir entendus et d’avoir quatre enfants qui, en se levant le matin, les entendaient. »

Interrogée à l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Nous habitons la Terre (Philippe Rey), l’ancienne Garde des Sceaux poursuit:

« Mais je ne compte pas, je fais rempart parce que derrière moi il y a des gens. Les agressions physiques homophobes, c’est la Manif pour tous qui les a supportées? Les insultes homophobes, la disqualification de toute famille en dehors celle avec un papa, une maman, un petit garçon et une petite fille… Ces gamins qui ont entendu qu’on les traitait d' »enfants Playmobil. Elle était dans quel camp l’humiliation? »

Les propos d’Emmanuel Macron avaient soulevé une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Le hashtag #Teamhumiliés, qui accompagnait des messages rappelant les nombreux propos homophobes pendant les débats du mariage pour tous, s’était alors placé dans les trending topics de Twitter.

Dans une interview à Causette, le candidat du parti En marche! s’est déclaré favorable à l’ouverture de la PMA pour les couples de femmes, mais opposé à la légalisation de la Gestation pour autrui, comme le note le site Unicorn Booty.