Une procédure canonique (la Justice de l’Eglise catholique) a été engagée contre le « prêtre psychanalyste » Tony Anatrella, selon l’AFP, cité par le Monde. Cet opposant farouche des droits des homosexuels (le pacs, puis le mariage pour tous) est accusé d’abus sexuels par plusieurs anciens patients (Lire Deux hommes, victimes présumées d’abus sexuels par Tony Anatrella, témoignent sur TF1 et De nouveaux témoignages accablent Tony Anatrella et ses thérapies sexuelles [Mediapart]). Le prêtre se serait livré à des attouchements lors de séances destinées à « guérir » l’homosexualité.

Le procureur de la République a été informé de cette procédure par le cardinal André Vingt-trois, haut responsable de l’Eglise en France. Plusieurs plaintes ont déjà été classées sans suite car les faits étaient prescrits. D’autres plaintes sont toujours en cours.