Dans une interview cette semaine à l’Obs (qui lui consacre trèsgulièrement sa une), Emmanuel Macron estime que la «Manif pour tous» a été «humiliée» par le gouvernement de François Hollande, rapporte Les Inrocks.

“Une des erreurs fondamentales de ce quinquennat a été d’ignorer une partie du pays qui a de bonnes raisons de vivre dans le ressentiment et les passions tristes. C’est ce qui s’est passé avec le mariage pour tous, où on a humilié cette France-là. Il ne faut jamais humilier, il faut parler, il faut ‘partager’ des désaccords. Sinon, des lieux comme le Puy-du-Fou seront des foyers d’irrédentisme”.

Entre 2012 et 2014, le candidat à l’élection présidentielle était secrétaire général adjoint de l’Elysée. Un peu plus tôt dans l’interview il revendique de «parler» avec Philippe de Villiers, adversaire acharné des droits des personnes LGBT, qu’il est allé rencontrer au Puy du Fou, ainsi qu’Eric Zemmour, condamné entre autre pour provocation à la haine contre les musulmans en 2015.

Les gays et les lesbiennes qui ont dû subir pendant des mois (et qui continuent à subir) l’homophobie des anti-mariage pour tous, apprécieront. Les lesbiennes qui attendaient que le gouvernement autorise la PMA et qui ont vu ce dernier reculer sous la pression de la «Manif pour tous» aussi.