France | 19.10.2016 - 17 h 33 | 19 COMMENTAIRES
  • Ludovine de la Rochère
  • Manif Pour Tous

Emmanuelle Schick Garcia, réalisatrice du « Monde selon les homophobes », poursuivie pour avoir injurié Ludovine de la Rochère

Publié par
Ludovine de la Rochère n'aurait pas appréciée d'être qualifiée d'homophobe dans le futur documentaire d'Emmanuelle Schick Garcia.

La réalisatrice Emmanuelle Schick Garcia a été entendue par la police hier 17 octobre pour injure publique visant Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous. Dans le collimateur de la police: la bande-annonce du documentaire Le monde selon les homophobes, réalisée et mise en ligne dans le cadre d'une opération de crowdfunding. "La police m'a demandé si j'étais bien l'auteure de la bande-annonce et si c'est moi qui l'avait mise en ligne. J'ai confirmé.", indique la réalisatrice au téléphone. «Deux choses semblent poser problème: Le titre et le fait que Ludovine de la Rochère apparaisse dans une bande annonce où il y a aussi des violences.», ajoute-t-elle.

Le but du documentaire est de comprendre les ressorts de l'homophobie à partir des mots de celles et ceux qui combattent et/ou dénigrent les homosexuels. Il n'est pas encore sorti et certains éléments risquent de changer, comme le titre, qui a l'air de ne pas plaire à Ludovine de la Rochère.  "Depuis la publication de cette bande-annonce, j'ai trouvé des producteurs et le titre va changer", confirme la réalisatrice, qui s'étonne de la démarche de présidente de la "Manif pour tous": "Lorsqu'elle a signé l'autorisation à diffuser son image , le projet était clair. Et il suffisait de faire une recherche Google sur moi pour voir qui j'étais et quel était mon parcours", affirme-t-elle.

Emmanuelle Shick Garcia s'est justifiée lors de son audition:"J'ai expliqué qu'au Canada, où j'ai grandi, la discrimination fait partie de l'homophobie. La "Manif pour tous" veut abroger des droits que nous avons, c'est une discrimination". Très remontée, elle poursuit: "Dans le film, on va parler de l'intérêt de l'enfant. Pour avoir recours à une PMA, les hétérosexuels n'ont pas besoin de montrer leur casier judiciaire. Cela me semble plus dangereux pour un enfant que d'avoir des homos".

Un juge doit maintenant examiner la plainte et décider si la réalisatrice sera renvoyée devant un tribunal.

Nous avons contacté la Manif pour tous pour confirmer et commenter la plainte. Nous n'avons pas eu de retour pour le moment.

Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (19)
  • Par Phil86 19 Oct 2016 - 18 H 03
    Photo du profil de Phil86

    Qu’elle assume son homophobie, ce sera plus honnête et ça aura le mérite d’être clair. Elle n’a même pas le courage d’assumer son idéologie.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par runrun 19 Oct 2016 - 18 H 31
    Photo du profil de runrun

    Je ne trouve pas de mots pour exprimer ce que je ressens vis à vis de ces individus.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Ganyman 19 Oct 2016 - 19 H 09
    Photo du profil de Ganyman

    Si ça permet d’établir devant la justice que Ludovine de la Rochère peut effectivement être considérée comme homophobe, c’est peut être un mal pour un bien.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par friendlyfire 19 Oct 2016 - 20 H 14
    Photo du profil de friendlyfire

    Bah alors Ludo, après le simili fiasco de ta manif apolitique et non confessionnelle de catholiques de droite (24000 personnes, soit si on applique le discount « couple et enfants » environ 10 000 familles, toujours trop mais pas une lame de fond) on s’essaie au contrôle d’image par avocat interposé ?
    Désolé de te l’apprendre mais tu ne seras pas castée dans les livres d’histoire comme la reine des bonnes mamans et des bonnes manières (ah ce délicieux moment de tartinage gourmand de stéréotypes de genre en plein air) mais bien comme le visage ménager de l’intolérance souriante et de la discrimination sournoise,

    Au plaisir de te voir disparaître, du documentaire peut-être, de nos vies sûrement : vite !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Dious 19 Oct 2016 - 21 H 21
    Photo du profil de Dious

    Ludivine Le Phacochère est homophobe. Elle peut gesticuler dans tout les eens et porter plaintee contre tous ceux qui le disent haut et fort, personne n’est dupe. Son acharnement homophobe contre le droit des gays, l’homoparentalité et maintenant les transsexuel/les derrière sa prétendue théorie de genre enseignée à l’école….sans parler de son soutien à tous ceux qui condamnent l’homosexualité ( genre Sens commun qui soutient à la primaire de droite Mr Trouduc qui avait voté contre la pénalisation de l’homosexualité ) Elle et sa secte sont HOMOPHOBES. C’est ce que l’histoire retiendra de ces abominations obscurantistes.
    ( je suis père de famille , veuf et hétéro…et si je venais à mourir demain, je préférerais de loin que mes anges soient confiés un couple homo (homme ou femme) plutôt qu’à ces fous de dieu qui confient les leurs à leurs curés pédos )

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Joss01 19 Oct 2016 - 21 H 30
    Photo du profil de Joss01

    De quoi elle se plaint cette morue: ce n’est que la pure vérité. Et il n’y a que la vérité qui blesse !
    Si elle ne s’en rend pas compte, cela relève du domaine de la psychiatrie (ce qui ne m’étonnerait pas le moins du monde)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Vistemboire 20 Oct 2016 - 11 H 00
    Photo du profil de Vistemboire

    Tu m’étonnes qu’elle attaque pour « injure » plutôt que pour « diffamation ».
    Je suggère à cette journaliste d’invoquer la jurisprudence du procès de Mme Le Pen contre J-L Mélenchon où la justice a décidé que le terme « fasciste » n’était pas injurieux mais constituait, dans le débat idéologique, un qualificatif politique.
    Comme LMPT est dorénavant un parti politique, que leur ligne idéologique est la promotion de la famille hétérosexuelle et l’opposition aux lois d’égalité, il faut pouvoir les qualifier avec le terme qui convient le mieux : homophobe.
    Une petite touche, là-dessus, de liberté d’expression, d’opinion et d’information et le tour est joué.
    Si, par extraordinaire, la LMPT gagnait, on pourra toujours les qualifier de fascistes… ça tombe bien, c’est la même chose, politiquement, que l’homophobie.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par friendlyfire 20 Oct 2016 - 14 H 38
      Photo du profil de friendlyfire

      @vistemboire
      Merci pour ces éléments de caractérisation juridique galvanisants : autant en tant que personne individuelle (je n’ose pas écrire « personne morale ») elle peut argumenter contre ce qualificatif qui lui hérisse le serre-tête, autant en tant que présidente (? porte-parole ? je ne connais passons titre officiel ) d’un parti politique elle s’expose à des déductions d’impôts sur dons ET à des volées de bois vert.

      Pour en rester au niveau familial son affaire depuis hier c’est un papa, une maman, des enfants et une belle-sœur colère qui en a marre de porter le même patronyme que la vendeuse de sweats couleur layette et qui a signé une tribune poliment énervée dans Le Monde.

      Je sens qu’il va (enfin) y avoir de la diversité autour de la table lors de la prochaine réunion de famille; une petite défaite au tribunal de sa part d’ici là me ferait de jolies étrennes.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Vistemboire 20 Oct 2016 - 21 H 53
      Photo du profil de Vistemboire

      @Friendlyfire
      Ah, oui, tiens ! J’ignorais qu’elle eût une belle-sœur bolchévique et éditrice, deux qualités qui ne sont certes pas incompatibles même si l’une d’elle véhicule de sombres desseins qui pervertit l’âme de ceux -celles- qu’elle habille… j’ai toujours été persuadé que le métier d’éditeur c’était signer un pacte avec le diable. Libraire aussi, comme le montre le philosophe du siècle nouveau Boulet : http://www.bouletcorp.com/2010/03/24/les-bisounours-sont-ils-carnivores/
      Les repas de famille doivent, en effet, être animé dans la famille de la Rochère ; la passionaria de la famille heureuse sous la sainte protection de la divine providence qui se bouffe le nez avec la femme du frangin. Voilà qui est cocasse et réjouissant et qui pourrait faire l’objet d’un téléfilm du service public un après-midi de jour férié, que l’on regarde mi-somnolent après un repas (de famille) plus liquide que solide. Je verrais bien Clémentine Célarié dans le rôle de la belle-sœur.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par friendlyfire 21 Oct 2016 - 10 H 17
      Photo du profil de friendlyfire

      @vistemboire
      Avant le téléfilm ouateux soporifique postpandrial dont tu rêves espérons que ce documentaire un poil plus nerveux et militant verra le jour et sera diffusé à grande échelle et à grande écoute.

      Sur le sujet des plaintes je tente de raviver ma mémoire mais me rend compte que comme beaucoup j’ai beaucoup oublié : je sais que Virginie « mtnt il est temps de déménager » T. avait porté plainte contre Jean-Pierre Michel qui l’a qualifiée -elle et le même mouvement moribond qui continue à éructer ses bulles de morve haineuse- d’homophobe patentée, et avait perdu, en première instance et en appel.
      Par une subtilité quelconque ce jugement n’a pas suffi à calmer les ardeurs des enragés de l’inégalité ni à permettre la dissolution de leur association de médisants mais c’est une trace discrète mais indéniable de victoire sémantique au-delà des postures victimaires.
      Il y a aussi eu le zap de la fondation Lejeune où travaillait Ludo par Act Up et les pancartes « homophobe » mais là je n’arrive pas à retrouver les résultats de la plainte ?

      J’ai brièvement travaillé dans une (très grande) librairie et à ma grande surprise surtout découvert que le métier était plus manuel (réceptionner/scanner/trimballer des cartons et des cartons d’offices) qu’intellectuel, alors il ne faut pas trop se moquer des libraires qui essaient encore de s’intéresser au contenu des objets culturels qu’ils distribuent !
      Ceci dit la planche est très drôle et ravive des envies de bd en moi : je vais me pencher de plus près sur la production du sieur Boulet.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Vistemboire 21 Oct 2016 - 13 H 33
      Photo du profil de Vistemboire

      @Friendlyfire
      Pas d’équivoque… hasard heureux de la frappe clavier, j’ai tapé originellement « équivioque » et de partir dans un fou rire idiot trop rapidement -les occasions de rire sont rares- éteint d’un fond de verre de blanc (un seul au déjeuner même si je vais bosser pedicus cum jambi) suscité par l’association de ce barbaro-clavierisme et des deux vieille rosses Ludovine et Virginie.
      Pas d’équivoque (donc !), je considère les libraires comme des bienfaiteurs de l’humanité quand ils ne manient pas le transpalette et les bouquinistes comme des dieux vivants auxquels je rends hommage aussi souvent que me le permet mon maigre porte-monnaie.
      Je ne crois pas qu’il existe une base de données indexée de la jurisprudence française. C’est bien dommage… un complot du lobby des baveux peut-être ?
      Je t’envie de découvrir les œuvres du philosophe phylactèriste Boulet ; le plaisir de la première lecture est incomparable au plaisir de la relecture ; le seul où le plaisir décroit quand l’effet s’avance (quoique… ).
      Sur le sujet de l’article : http://www.bouletcorp.com/2009/07/09/pour-djou/

      Signaler ce commentaire

       
    • Par friendlyfire 21 Oct 2016 - 20 H 09
      Photo du profil de friendlyfire

      @vistemboire en mode créateur de nouveaux mots
      Avec le vieillissement de la population on a bien besoin de créer des néologismes : être équivioque pourrait être l’antonyme du jeunisme, une manière de dire qu’on traite tous les âges avec respect et équivalence d’intérêt.
      il n’y pas d’âge pour être beau ou belle, et certain.e.s attendent plus longtemps que d’autres pour réaliser leur potentiel.
      Soyons tous magnanimes et équivioques !

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Vistemboire 21 Oct 2016 - 21 H 04
      Photo du profil de Vistemboire

      @Friendlyfire
      Je reconnais bien là la mansuétude onctueuse de bonté et d’indulgence qui te caractérise.
      J’avoue avoir du mal à suivre ton exemple même si j’approuve pleinement. J’ai bien peur, en outre, que le potentiel de beauté -pas l’apparente- des deux susdites n’attende que le trépas pour s’accomplir dans l’hyper-monde fantasmé post-mortem… et encore, elles trouveraient sans doute à y redire.
      Peut être aussi que la création de beaucoup de mots nouveaux s’est faite au hasard comme pour le roquefort ou la pénicilline ; le moisi à ses avantages, mais je cherche quels peuvent être ceux de nos amies.
      Je m’en vais méditer là-dessus en compagnie d’un imputrescible écossais distillé.
      Edit : une humoriste bolchévique m’a fait remarquer, à propos de Ludovine, que « LMPT mais pas en public parce que ce n’est pas poli ». L’incroyable n’est pas que je ne me sois jamais rendu compte que l’acronyme faisait une phrase, mais qu’eux et elles ne l’ont pas vu.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par friendlyfire 21 Oct 2016 - 21 H 25
      Photo du profil de friendlyfire

      @vistemboire et son verre
      Pour que le mot équivioque puisse fonctionner il faut bien évidemment le dissocier des deux beautés fanées qui l’ont inspiré.
      Dans leur cas je pense que trop de nuit passées à pleurer sur « le code civil qu’on assassine » ont imprimé des marques ravinées et créé des masques de crispation que seules la mort ou une soudaine crise de rire innocent pourraient détendre.
      Pour ce qui est de l’acronyme flatulo-gazouilant il faut comment dire, une certaine souplesse d’esprit pour deviner et devancer les calembours. Dans un monde où les mots ne sont sensés avoir qu’un seul sens bien policé ça ne peut pas arriver.
      Dans la catégorie petit raté de communication j’aime aussi beaucoup le très vague très large et attrape-tout « ne plus subir » choisi comme bannière de défilé renversé en « NE PLUS VOUS SUBIR » par les très inspirées Femen…

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Vistemboire 21 Oct 2016 - 22 H 06
      Photo du profil de Vistemboire

      @Friendlyfire
      Nécessaire, en effet.
      Je suis d’accord, les mots, comme les acronymes, ne doivent plus avoir qu’un seul sens. Effet de normalisation outrancière ? Le péril est pourtant grand d’effacer la subtilité.
      Et puis, aurais-je compris à temps que je me serais permis de fines et élégantes plaisanteries quand ces furieux étaient encore en état d’effrayer le badaud. Des traits d’esprits comme : « Les arguments de LMPT ne valent pas un pet » ou « Un vent divin souffle sur LMPT et ça pue » ou, tout simple « LMPT, c’est du vent ». Le débat alors aurait pris une tournure plus élevée. Raté. Dommage.
      J’ignorais que les Femen eussent repris les slogans des furieux pour s’en servir. Ce n’est que justice et excellent retour de manivelle ; ils avaient pillé un slogan des bolchéviques (« On ne lâche rien »).

      Signaler ce commentaire

       
  • Par akihito 20 Oct 2016 - 23 H 00
    Photo du profil de

    Incroyable ! Ce soir l’émission politique avec Bruno Lemaire sur la deux avec Labovine de la rochère plantée au milieu du public qui avait des questions pour Bruno Lemaire? On va nous imposer cette bonne femme invariablement vêtue de rouge??? J’ai zappé pour ne plus voir ce sinistre clown.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par papillons1 23 Oct 2016 - 17 H 42
    Photo du profil de papillons1

    Tous ces intégristes qui depuis des années ont l’écoute de nos esponsables politiques…. lorsque la séparation des pouvoirs sera vraiment de mise, notre societé avancera plus vite dans de nombreux domaines.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.