Plus, Santé, VIH | 19.10.2016 - 11 h 00 | 3 COMMENTAIRES

Contenu Yagg +

  • IPG
  • ministère de la santé
  • santé
  • sida

Cachez ces gays que je ne saurais voir ou la longue histoire des censures de la prévention

Publié par
Depuis le début de l'épidémie, les cas de censure de campagne de prévention sont légion, quelle que soit la couleur politique du gouvernement.

Hier, Yagg publiait une information exclusive sur la décision du ministère de la Santé de modifier une campagne de prévention. Jugeant que les visuels uniquement destinés aux gays ne pouvaient pas être vus seuls dans l'espace public, le ministère a demandé de créer en urgence d'autres visuels, pour les hétérosexuels. Ce n'est pas la première fois qu'une campagne est modifiée ou, pire, censurée par les pouvoirs publics.


Pour lire la suite de l'article, vous devez être abonné.e


Je me connecte ou Je m'abonne
Print This Post
 
LES réactions (3)
  • Par sébastien 19 Oct 2016 - 18 H 25
    Photo du profil de sébastien

    La pudibonderie a toujours fait du mal, elle a toujours freiné le progrès.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par bdbg24 19 Oct 2016 - 21 H 46
    Photo du profil de bdbg24

    Ben oui… et non ! Je vais peut-être me faire incendier, mais c’est pas grave :
    1) Il y a aussi des hétéros qui chopent le VIH (moins en pourcentage, je sais). S’ils sont moins nombreux, est-ce une raison pour les exclure ? Il me semble qu’avec raison, on assez lutté pour faire respecter les minorités… Ça s’applique dans les 2 sens, non ?
    2) Je ne vois pas en quoi une campagne qui s’adresse à tous diminue l’impact sur les HSH,
    3) sans oublier que ne parler que d’eux risque aussi de les stigmatiser… Et il n’y a pas besoin de ça vue les réacs qui sévissent !
    Moi, je suis content s’il y a une campagne de prévention. Point. J’ai pas besoin de voir uniquement des mecs faire l’amour pour me sentir concerné.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par philippedecondey 20 Oct 2016 - 10 H 15
    Photo du profil de philippedecondey

    + 1… à 100 % -On croirait que c’est un honneur et un privilège d’avoir le sida ou d’être une population à risque !!!…..

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.