Guillaume Meurice était avec les participant.e.s à la «Manif pour tous» du 16 octobre. Un moyen pour lui de comprendre enfin cette mystérieuse «théorie du genre» dont ne cessent de parler Ludovine de la Rochère et consorts: «Ce serait une théorie qui serait enseignée dans les écoles et qui créerait chez les enfants une confusion au niveau de leur identité sexuelle. Heureusement il reste dans notre douce France quelques jeunes bien élevés qui ne sont pas tombés dans la propagande égalitariste!» Grâce à un jeune manifestant, mais aussi à une enseignante visiblement un peu à côté de la plaque, Guillaume Meurice a eu les explications qu’il cherchait tant. Au fil des interviews dans le cortège, il a par ailleurs été violemment pris à parti par un responsable de la sécurité «d’aspect plutôt nationaliste identitaire à gros bras». L’occasion de constater une fois de plus sa capacité à rebondir sur toutes les situations…

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur A la manif pour tous – Le Moment Meurice