LE PAPE S’INVITE DANS LA PRIMAIRE DE DROITE
«Les primaires de la droite et du genre», un édito à lire sur le site des Nouvelles News qui analyse finement les réactions de certains candidats à la primaire suite aux déclarations du Pape François à propos de la pseudo «théorie du genre». Et si la laïcité, c’était un peu quand ça les arrange? Quand il s’agit de critiquer la ministre Najat Vallaud Belkacem, la parole du Pape est au dessus de tout…

Ce mercredi à Montauban, Nicolas Sarkozy a attaqué d’une manière particulièrement virulente la ministre de l’Éducation après sa réponse au Pape François: «Peut-on refuser le relativisme et affirmer que la parole du pape n’est pas de même nature que celle des idéologues de la théorie du genre? Mme Najat Vallaud Belkacem aurait mieux fait de se taire, elle nous fait honte!» a-t-il lancé sous un tonnerre d’applaudissements.

LES INSINUATIONS DE NKM
NKM oute-t-elle Emmanuel Macron? Un extrait du portrait de la seule femme candidate à la primaire de la droite dans Les inrocks: «Un convive lance : “Moi, mon rêve, c’est toi et Macron au deuxième tour !”. NKM : “Et bah, tu sais quoi ? Je gagne. Je gagne à l’authenticité. Il a une complexité intime qui ne résisterait pas aux coups de projecteur.”» Complexité intime… mais encore?

QUI DU FN A LA «MANIF POUR TOUS»?
Sur Twitter, le journaliste Olivier Faye annonce que la députée frontiste Marion Maréchal-Le Pen devrait être de la partie le 16 octobre pour marcher aux côtés des partisans de la «Manif pour tous». Qui du parti de Marine Le Pen sera avec elle pour gonfler les rangs du rassemblement anti-égalité? La chef du Front national a quand à elle toujours pris soin de garder ses distances avec le mouvement de Ludovine de la Rochère, laissant à sa nièce le soin de parader contre le mariage pour tous. Une façon de contenter la frange conservatrice, tout en séduisant un nouvel électorat, grâce notamment au numéro 2 du parti, Florian Philippot.

FILLON SANS MARITON
Tout le monde a été un peu abasourdi de voir Hervé Mariton rallier le camp d’Alain Juppé dans la primaire de droite et du centre, François Fillon le premier! Il a fait part de son étonnement en début de semaine: «C’est un peu étrange qu’Hervé Mariton qui est le plus libéral des candidats et qui trouvait que, sur le mariage pour tous, mes propositions étaient insuffisantes et faibles, rallie Alain Juppé qui fait exactement le contraire de ce que Mariton propose. Peut-être qu’il y a des candidats qui sont très influencés par les sondages.»

GOSSELIN, UN SOUTIEN EMBARRASSANT POUR JUPPE
Il avait bataillé ferme aux côtés d’Hervé Mariton contre le mariage pour tous. Le député LR de la Manche, Philippe Gosselin, soutenait donc logiquement son «partner in crime» Mariton aux primaires de la droite et du centre. Le maire de Crest n’ayant finalement pas pu se présenter, Philippe Gosselin a choisi, comme lui, de soutenir Alain Juppé.