Les anti-égalité se préparent à investir de nouveau les rues de Paris. La «Manif pour tous» tiendra une marche le dimanche 16 octobre pour clamer son opposition à la PMA pour les couples de femmes et les femmes célibataires (nommée abusivement «PMA sans père»), à la GPA (bien qu’elle soit déjà interdite dans la loi française), à la soi-disant «théorie du genre» (qui comme par miracle, vient d’être critiquée par le Pape lui-même) et à tout ce qu’ils et elles perçoivent comme une attaque contre la famille, contre l’éducation, contre la société, et même carrément contre la civilisation. Que faire quand on ne veut pas rester chez soi à pleurer devant BFMTV?

UN KISS-IN PAS ENCORE AUTORISÉ
En signe d’opposition, un kiss-in doit avoir lieu le même jour, organisé par Jacky Majda. Un moyen de répondre à la vague rose et bleue qui va déferler au même moment dans la capitale. Contactée par Yagg, la Préfecture a confirmé qu’une demande avait bien été déposée, mais qu’à ce jour elle n’avait pas encore été validée. La décision sera prise seulement quatre jours avant l’événement. L’histoire semble se répéter, puisqu’il y a deux ans presque jour pour jour, Jacky Majda avait aussi été à l’origine d’un kiss-in organisé au lendemain de la dernière manifestation de la «Manif pour tous», le 5 octobre 2014. Il avait été taxé d’«opportuniste» en raison de sa présence sur la liste du candidat du Parti chrétien démocrate Charles Beigbeder, homophobe notoire, pendant les élections municipales de la même année.

UNE EXISTRANS LA VEILLE DE LA «MANIF POUR TOUS»
Kiss-in ou pas, il y aura un autre moyen de protester contre la «Manif pour tous», puisque la 20e édition de l’Existrans aura lieu, hasard du calendrier, le samedi 15 octobre, soit la veille de la marche des anti-égalité. Alors que l’organisation réactionnaire s’en prend aussi désormais aux droits des personnes trans et s’exprime contre le texte de loi sur le changement d’état civil actuellement discuté au Parlement (voir tweet ci-dessous), participer à l’Existrans est aussi un moyen de montrer son soutien aux revendications des associations trans et intersexes.

PROGRAMME CHARGÉ A MONTPELLIER
C’est aussi à Montpellier qu’il faudra chercher une opposition à l’esprit rance de la «Manif pour tous», puisque la 23e marche des diversités de la ville aura lieu le samedi 15 octobre, après avoir été annulée en juillet après l’attentat de Nice. Elle aura pour marraine la présentatrice Daphné Burkï. Une marche qui servira aussi de point d’orgue au Congrès Européen et International des Gay Prides qui se déroulera pour la première fois en France du 11 au 16 octobre.

Une conférence publique aura notamment lieu sur le thème Sur le chemin de l’égalité en France, de l’été 2012 au 29 mai 2013 à laquelle participera Christiane Taubira.