Vendredi 30 septembre, le CSA a annoncé avoir reçu 64 signalements de téléspectateurs/trices concernant l’émission Touche Pas à Mon Poste, a révélé Le Parisien. Des signalements qui font suite à une semaine mouvementée sur le plateau de la quotidienne diffusée sur C8.

Les humiliations à répétition subies par Matthieu Delormeau avaient déjà fait réagir (voir la chronique de Bruno Donnet en février dernier), mais il faut croire qu’un nouveau cap a été franchi. Après l’outing du chroniqueur sur le plateau lundi 26 septembre dans des circonstances particulièrement déplorables, Cyril Hanouna s’en est pris verbalement à Matthieu Delormeau le lendemain, très clairement dans le but de le rabaisser (à partir de ’20), le traitant de «pleureuse» et de «bouffon», lui intimant de «fermer sa gueule». Un peu plus tard, l’échange reprend, toujours dans une certaine tension: «Qui c’est qui vous a tendu la main?» lance un Cyril Hanouna qui tente clairement d’intimider son chroniqueur qui a à peine le temps de répondre.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur « Ferme ta gueule » : Cyril Hanouna clashe Matthieu Delormeau dans TPMP – ZAPPING PEOPLE DU 28/09/2016

Mercredi, Matthieu Delormeau n’était pas à l’antenne. Cyril Hanouna est-il allé trop loin? De nombreux médias n’ont pas manqué de remarquer cette absence et de l’analyser comme une preuve supplémentaire du rôle de bouc émissaire du chroniqueur. Vendredi, c’est un Cyril Hanouna remonté qui a tenu à mettre les points sur les I traitant les journalistes qui ont rapporté l’affaire de «teubés», assénant à la place du principal intéressé que tout va bien chez TPMP: «Matthieu Delormeau n’a jamais été aussi heureux dans une émission», a-t-il affirmé. Et visiblement, chez les autres chroniqueurs/euses, on préfère même dire que Matthieu Delormeau vivrait mal le fait d’être perçu comme victime dans cette affaire: «Et c’est Matthieu qui est blessé, a renchérit Enora Malagré, c’est lui qui en souffre.» Ambiance toxique chez TPMP? L’humoriste Jérémy Ferrari en est convaincu, comme il l’expliquait hier dans l’émission C l’hebdo sur France 5. Il décrit un Cyril Hanouna qui dirige en tyran l’émission et exerce une énorme pression sur son pool de chroniqueurs.

Le CSA a déjà été saisi après la diffusion de certains sketchs choquants, notamment celui durant lequel Matthieu Delormeau avait reçu un bol de nouilles dans le slip. Pour autant, il n’avait pas «relevé pour l’heure de manquement caractérisé de la chaîne à ses obligations», mais mettait en garde contre la multiplication de ce type de séquences «qui peut être perçu comme une forme d’humiliation».

Tous nos articles sur Touche Pas à Mon Poste.