La militante Edith Windsor, aujourd’hui âgée de 87 ans, a épousé Judith Kasen, a annoncé le New York Times. Elles se sont dit oui à New York le 26 septembre.

La conquête du mariage pour tous aux États-Unis doit beaucoup à Edith Windsor. C’est grâce à elle que DOMA, The Defense Of Marriage Act, cette loi qui interdisait à l’État fédéral de reconnaître les mariages de couples de même sexe, a été déclarée anticonstitutionnelle par la Cour suprême en juin 2013.

Edith Windsor a été en couple pendant une quarantaine d’années avec Thea Spyer. Mariées au Canada en 2007, les deux femmes n’ont jamais été reconnues comme un couple aux États-Unis. Lorsque Thea est morte en 2009 en léguant à sa compagne l’appartement dont elle était propriétaire, l’administration fiscale a réclamé 363053 dollars à sa conjointe. Une somme que celle-ci n’aurait pas eu à payer si leur mariage avait été reconnu. C’est cette injustice qui a poussé Edith Windsor à poursuivre le gouvernement, une affaire qui a été portée jusqu’à la Cour suprême.

Edith Windsor et Judith Kasen ont annoncé qu’elles envisagent de s’installer à Barcelone si Donald Trump est élu président en novembre.