Ciné, Culture & Loisirs, Plus | 28.09.2016 - 10 h 42 | 1 COMMENTAIRES

Contenu Yagg +

  • aude fonvieille
  • gabrielle bloch
  • Gaspard Ulliel
  • isadora duncan
  • la danseuse
  • lily-rose depp
  • loïe fuller
  • Mélanie Thierry
  • Soko
  • stéphanie di giusto

«La Danseuse», troublant mais problématique

Publié par
Malgré de grandes qualités esthétiques, «La Danseuse» déforme la vie de Loïe Fuller en gommant notamment sa relation amoureuse avec Gabrielle Bloch. Un film trop crypto-lesbien pour être honnête?
la danseuse soko

Soko dans «La Danseuse» - Photo : Wild Bunch

Au début du XXe siècle, Loïe Fuller a révolutionné la danse moderne en proposant sur scène de véritables performances physiques tenant du jamais-vu: le corps drapé de plusieurs mètres de soie, elle s'appropriait l'éclairage pour produire sur scène des images fantasmagoriques. La Danseuse de Stéphanie di Giusto retrace sa vie et son parcours pour imposer une nouvelle conception de la danse et du spectacle, et dresse un portrait de femme déterminée et prête à tous les sacrifices pour son art.

Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur LA DANSEUSE bande annonce

Pour lire la suite de l'article, vous devez être abonné.e


Je me connecte ou Je m'abonne


La Danseuse de Stéphanie di Giusto
avec Soko, Mélanie Thierry, Lily-Rose Depp…

Print This Post
Photo du profil de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (1)
  • Par artemisia.g aujourd'hui - 12 H 16
    Photo du profil de artemisia.g

    Censurer la relation de Loïe Fuller avec Gabrielle Bloch ce n’est pas prendre une « liberté » de cinéaste, c’est purement et simplement contribuer activement à l’effacement de l’histoire tout court, et de celle des femmes artistes et des lesbiennes en particulier. C’est grave d’un point de vue symbolique, politique et éthique.

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.