France | 26.09.2016 - 12 h 15 | 2 COMMENTAIRES
  • Ehpad
  • Grey Pride
  • Richard Boitel
  • seniors LGBT
  • vieillir LGBT
  • VIH

Seniors LGBT, cette ligne d’écoute est faite pour vous

Publié par
Le collectif Grey Pride s'est mis en place pour réfléchir aux solutions à apporter aux séniors LGBT. Avec le concours du Centre LGBT Paris Ile-de-France, il vient d'ouvrir une ligne d'écoute.

Le vieillissement demeure un sujet tabou parmi les personnes LGBT. Personne n'a envie de se projeter dans cette période de la vie, qui peut être source de nombreux problèmes. Mais vieillir, c'est aussi de nouvelles opportunités qui se présentent. Les fondateurs du collectif Grey Pride ont pris le taureau par les cornes et depuis plusieurs mois, travaillent pour l'amélioration des conditions de vie des seniors. Une des premières actions est la mise en place d'une ligne d'écoute, en partenariat avec le Centre LGBT Paris Ile-de-France. Pour l'instant, tous les écoutants sont gays, mais la ligne répond bien sûr à toute personne LGBT. Richard Boitel, son créateur, nous en dit plus.

Pourquoi avez-vous lancé cette ligne d'écoute? Parce que se confronter à cette aventure singulière du vieillissement, de l'avancée en âge, des pertes, de la lenteur est compliquée pour tous mais revêt une spécificité chez les gays; ils ont tendance à utiliser tous les moyens pour ne pas vieillir. La crainte de la solitude est exacerbée par le manque de réseau familial, de descendants et la perte du réseau socio-professionnel. Il faut savoir que 63% des gays vivent seul après 60 ans. La relégation communautaire est un facteur aggravant. Certains témoignent d'avoir été refoulés de bar gays, de saunas après 70 ans. Imagine t-on un hétéro du même âge se faire refouler d'un bar lambda? Il existe une exclusion communautaire et une auto-exclusion narcissique.

Quels sont les problématiques les plus fréquentes que vous avez identifiées? La précarité sociale. La vie de certains LGBT est marquée de carrières courtes, en raison notamment du VIH chez les gays ou des périodes de transition chez les trans. Il y a aussi la peur de l'ostracisme dans les lieux collectifs (foyers, maisons de retraite, Ehpad) est un autre aspect funeste. Les vieilles peurs de l'enfance et de l'adolescence peuvent resurgir, l'humiliation, l'homophobie, des congénères et des autres pensionnaires, est crainte et anticipée. La question de l'orientation sexuelle ou des orientations traverse l'existence de chacun, elle a besoin d'être revisitée avec attention: l'image sociale et la culpabilité, la vie secrète a conditionné une démarche souvent clivante face à la vie. D'autres au contraire souhaitent témoigner de leur engagement, de leur militantisme et attendent souvent de partager leurs expériences.

Qui peut vous appeler? Les gays, les lesbiennes, les trans et les bis qui se posent des interrogations sur le vieillissement, qui cherchent des solutions à leur inactivité, leur solitude. Il n'y a pas de limite d'âge, mais l'on peut considérer que 50 ans est le minimum. Les questions de droit, financières, de traitement VIH, de choix d'habitat, de loisirs, de moyen de rompre la solitude ainsi que toutes les questions existentielles....peuvent être abordées. Notre ligne est nationale nous pouvons orientées les appelants vers des structures communautaires dans les territoires.

La ligne a ouvert il y a un peu plus d'un mois. Quelles sont les questions les plus fréquemment posées? «Existe t-il un habitat communautaire pour les gays?»; «Que faire je suis seul tout l'été à Paris?». Nous recevons beaucoup de témoignages aussi: «J'ai des problèmes de santé, je ne peux plus sortir le soir»; «Je ne vois plus ma famille»; «Ma compagne travaille encore je me sens délaissée». D'autres veulent s'impliquer: «Je veux me rendre utile que puis je faire?» ou encore «Je veux rencontrer des jeunes, la vieillesse me fait peur, les associations sont inadaptées…».

Qui sont les écoutants? Pour l'instant, une petite équipe de personnes âgées de plus de 55 ans tous professionnels ou anciens professionnels aguerris à l'écoute. Il y a un médecin un psychologue et un psychothérapeute. Nous espérons aussi que des femmes lesbiennes et des personnes trans viendront renforcer l'équipe uniquement composée de gays pour l'instant.

La ligne d'écoute seniors LGBT répond aux appels les mardi et jeudi de 16 heures à 18 heures au 01 44 93 74 03.

Le blog du collectif associatif Grey Pride sur Yagg

 

Print This Post
 
LES réactions (2)
  • Par Cezal 26 Sep 2016 - 14 H 59
    Photo du profil de Cezal

    Quelle belle initiative !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par un chemin 28 Sep 2016 - 9 H 27
    Photo du profil de un chemin

    Que ce soit pour trouver une oreille attentive et chaleureuse ou pour devenir écoutant bénévole près de chez vous, pensez à SOS AMITIE https://www.sos-amitie.com/

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.