François Fillon était l’invité de Patrick Cohen ce matin sur France Inter. Pour sa chronique habituelle, Sophia Aram a fait revenir son personnage favori: Ludovine de la Malbaise. La présidente fictive de la Manif pour tous s’est adressée à l’ancien Premier ministre, soutenu par Sens Commun, l’aile anti-mariage pour tous du parti Les Républicains. Elle rappelle que l’organisation n’a toujours pas désigné son candidat préféré pour l’élection présidentielle. Sophia Aram en profite pour interpeler François Fillon sur son vote contre la suppression de l’amendement qui faisait une différence entre homosexualité et hétérosexualité dans le code pénal (une partie de ce qu’on a appelé la « dépénalisation de l’homosexualité ») en 1982. Celui qui était déjà député à l’époque répond que Jacques Chirac ou Philippe Séguin (mort en 2010) avaient voté comme lui.

A la fin de la chronique, François Fillon rappelle sa position: il est contre l’abrogation pure et simple, mais pour une réécriture du droit de la filiation qui ôterait toute possibilité aux couples homosexuels d’adopter.

Tous nos articles sur François Fillon