Une semaine après les Creative Arts Primetime Emmy Awards (qui ont enfin récompensé RuPaul), la cérémonie des Emmy Awards, qui récompense chaque les meilleures séries américaines s’est tenue cette nuit. Menée par Jimmy Kimmel, cette soirée a été ponctué par plusieurs prises de positions particulièrement appréciées.

L’humoriste ouvertement lesbienne Kate McKinnon (vue dernièrement dans le reboot de S.O.S Fantômes) a reçu l’Emmy de la meilleure actrice dans un second rôle pour ses sketchs dans Saturday Night Live. Durant son discours de remerciements, elle a réussi à faire éclater de rires le public, sans rien perdre de son émotion, remerciant au passage Ellen DeGeneres et Hillary Clinton, deux personnes qu’elle a imité avec brio à plusieurs reprises.

https://www.youtube.com/watch?v=CwmM9KjVpMw

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Kate McKinnon Emmy Acceptance Speech

Une série a remporté les honneurs cette année (avec 13 nominations et 5 récompenses), il s’agit de The People v. O. J. Simpson: American Crime Story, qui retrace un des procès les plus médiatiques de l’histoire des États-Unis, celui du footballeur O.J. Simpson pour le meurtre de son ex-femme. Pour son rôle de la procureure Marcia Clark, Sarah Paulson a reçu l’Emmy de la meilleure actrice pour une mini-série.

ENCORE DEUX EMMY POUR «TRANSPARENT»
Jill Soloway, la réalisatrice de la série Transparent a décroché l’Emmy de la meilleure réalisation pour l’épisode Interdit aux hommes (saison 2). Elle a tenu un discours résolument féministe sur son «privilège» en tant que réalisatrice: «Quand on place des femmes, des personnes de couleur, des personnes trans, queers, quand on les met au centre de l’histoire, quand on les fait être le sujet plutôt que l’objet, on change le monde.» Avant de quitter la scène, elle a lancé un vibrant «Mettons un terme aux violences contre les femmes trans et faisons tomber le patriarcat!». La troisième saison de Transparent sera diffusée à partir du 23 septembre.

https://www.youtube.com/watch?v=WqJ0-r_i7io

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Jill Soloway Wins Emmys 2016

Deuxième récompense pour Transparent, celle de l’acteur Jeffrey Tambor, qui joue le rôle de Maura Pfefferman, une femme trans, et qui a de nouveau remporté la récompense du meilleur acteur. Après avoir remercié Jill Soloway et le reste du casting, il a adressé un message aux professionnel.le.s de l’audiovisuel: «S’il vous plait, donnez une chance aux personnes trans! Auditionnez-les!» a-t-il lancé avant d’ajouter: «Je ne serais pas malheureux si j’étais le dernier acteur cisgenre à jouer une femme trans à la télévision.»

https://www.youtube.com/watch?v=nreWrgxEoHo

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Jeffrey Tambor wins Best Lead Actor in a Comedy at 2016 Emmys

Une prise de position salutaire après une nouvelle polémique ces dernières semaines concernant l’acteur Matt Bomer qui joue une femme trans dans Anything, un film produit par Mark Ruffalo. Sur scène pour remettre un prix, l’actrice Laverne Cox a fait écho aux propos de Jeffrey Tambor un peu plus tard dans la soirée: «Laissez une chance aux comédiens trans! Je ne serais pas là aujourd’hui on ne m’avait pas laissé une chance» a-t-elle affirmé en direction de la créatrice de la série Orange Is The New Black, Jenji Kohan.

C’est lors de la conférence de presse qui a suivi que Jill Soloway a prononcé un discours éminemment politique contre Donald Trump qu’elle a comparé à Hitler: «Donald Trump fait la même chose: il exclut les autres. Il appelle les femmes des truies quand elles ne ressemblent pas à des candidates de concours de beauté, il accuse les musulmans et les Mexicains d’être responsables de nos problèmes, il se moque des personnes handicapées. Ça a déjà été fait par le passé pour faire des guerres et les gagner et il faut que ce soit dénoncé. […] C’est un monstre dangereux.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Jeffrey Tambor & Jill Soloway on Donald Trump and Caitlyn Jenner – Backstage at 2016 Emmys

«ORPHAN BLACK» ENFIN RÉCOMPENSÉ!
Il était temps! C’est un peu l’impression que les fans d’Orphan Black ont eu à l’annonce du nom de Tatiana Maslany pour recevoir la récompense de la meilleure actrice. La Canadienne interprète plusieurs clones et une dizaine de rôles différents (dont celui d’une scientifique lesbienne, et celui d’un homme trans) dans la série et livre depuis déjà quatre saisons une performance époustouflante. Jusqu’à aujourd’hui, elle n’avait jamais obtenu la fameuse statuette: «Je me sens si chanceuse de faire une série qui met les femmes à l’honneur», a-t-elle déclaré lors des remerciements.