A la une, Culture & Loisirs, Télé | 07.09.2016 - 11 h 15 | 51 COMMENTAIRES
  • Brigitte Boréale
  • canal+
  • grand journal
  • le grand journal

Brigitte Boréale: «La transphobie, c’est quand on crache sur mon passage dans la rue, ce n’est pas une vanne entre amis»

Publié par
Au «Grand Journal», la journaliste Brigitte Boréale a pris la défense de ses collègues à qui on reproche d'avoir fait des remarques transphobes.

Brigitte Boréale est revenue hier soir, mardi 6 septembre, au Grand Journal sur la polémique qui a suivi l'émission du 5 septembre. Elle a défendu les chroniqueurs. Voici une retranscription de sa mise au point:

«DE LA BONNE VANNE»
"Merci à tous ceux qui ont voulu prendre ma défense hier soir, c'est très gentil, mais cool les amis. "Don't worry be happy" comme dirait André. (...) Ornella qui m'a dit "Bonjour Monsieur-Dame" et qui juste après me proposait un plan à trois, c'était de la vanne, à mon avis de la bonne vanne, entre amis. Ce n'était pas de la transphobie. En aucun cas. Moi la transphobie, je sais ce que c'est, quand on crache sur mon passage dans la rue ou quand on me traite de sale travelo dans le métro, ça c'est de la transphobie. Même si on réussit à se blinder avec le temps, c'est dans ces moments-là qu'on aimerait avoir un peu plus de soutien ou de témoignages de sympathie.

«Ou quand la police te demande si tu te prostitues alors que tu es à l'arrêt du bus, ajoute alors Victor Robert, le présentateur de l'émission. On la connaît ta vie. On te soutient et c'est pour ça que je t'aime bien et c'est pour ça qu'on t'a choisie.» «Je suis sûr que tous les gens sur ce plateau feront de l'humour avec respect, j'y veillerai. C'est des gens tolérants, il n'y aura pas de limite à l'humour cette année. », a tenu à préciser l'animateur.

Pour finir, Brigitte Boréale a assuré que les deux chroniqueurs mis en cause ont discuté avec elles des limites à ne pas dépasser en termes d'humour: «Il y a quelques semaines,tous deux sont venus me demander s'il y avait des points sensibles sur lesquels ne pas trop insister. Ce qui prouve qu'en plus d'être des humoristes à qui il faut aussi laisser leur liberté d'expression, ce sont de véritables amis, pleins de délicatesse.»

Voir l'émission ci-dessous (Brigitte Boréale s'exprime à partir de 1'15)

Après avoir dénoncé les remarques "injurieuses" de l'émission du 5 septembre, l'Association des journalistes LGBT a saisi le CSA.

Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (51)
  • Par plume 07 Sep 2016 - 12 H 09
    Photo du profil de plume

    Une grande part de l’efficacité des rapports sociaux, et de leurs hiérarchies, à se maintenir, c’est que l’on intègre leurs exigences et leur violence. D’où la question de tout ce qui court sous le consentement.
    Ne pas oublier que qu’on accepte, en tant que membre d’une minorité stigmat’, on en fait aussi « cadeau » aux collègues.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par theoc 07 Sep 2016 - 12 H 36
    Photo du profil de theoc

    Il faut que les trans (et gays) se construisent un peu une carapace.
    Et arrêtez de vouloir imposer ce que vous trouvez drôle ou pas aux autres.
    Toutes ces polémiques, tempêtes dans un verre d’eau, nous ridiculisent.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Christophe Martet 07 Sep 2016 - 12 H 54
      Photo du profil de Christophe Martet

      Cela fait plus de 40 ans que je me suis « construit une carapace ». Et pourtant, je n’aime toujours pas les « blagues » LGBTphobes. Désolé.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Stef 14 Sep 2016 - 15 H 48
      Photo du profil de Stef

      ce genre  » d’humour  » dans les médias légitimise  » l’humour  » dans la rue .
      « Humour » qui peut aller jusqu’a l’agression , le meurtre

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Wé 07 Sep 2016 - 12 H 55
    Photo du profil de Wé

    Plume a tout compris ,theoc vous donnez des excuses.
    On peu dire aussi que l’homophobie c’est quant on balance un homo d’un toit …….
    Je ne sais pas ci autant d’année de militantisme pour faire comprendre que les propos homophobes ou transphobes peuvent être grave de conséquences aura servi à quelque chose.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Vistemboire 07 Sep 2016 - 13 H 02
    Photo du profil de Vistemboire

    Sauf que « entre amis », ce n’est pas à la TV.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par yaki 07 Sep 2016 - 13 H 13
      Photo du profil de yaki

      Oui.
      Les animateurs de la télé oublient parfois qu’ils sont vus par des millions de gens et doivent montrer l’exemple.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par un chemin 07 Sep 2016 - 14 H 22
    Photo du profil de un chemin

    «Il y a quelques semaines,tous deux sont venus me demander s’il y avait des points sensibles sur lesquels ne pas trop insister. Ce qui prouve qu’en plus d’être des humoristes à qui il faut aussi laisser leur liberté d’expression, ce sont de véritables amis, pleins de délicatesse.»
    Est-ce à dire qu’on a accepté de l’embaucher à condition qu’elle se laisse vanner ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par theoc 07 Sep 2016 - 14 H 25
    Photo du profil de theoc

    Je comprends bien.
    Je n’aime pas les blagues LGBTphobes non plus.
    Mais pour moi ce n’était pas une blague LGBTphobe.
    Il n’y a rien d’intrinsèquement rabaissant à rire du fait que l’on était un homme avant lorsque l’on est trans.
    Il n’y a rien d’intrinsèquement rabaissant à rire du fait qu’on couche avec des hommes lorsque l’on est gay.
    Par contre, je suis d’accord, si toute l’humour de l’émission tourne toujours autour de ça, ça va devenir très vite barbant d’être réduit à son identité. Très rabaissant d’être juste là pour faire rire.
    Je fais confiance au Grand Journal pour diversifier leur humour et rigoler un peu de tout le monde.
    Je maintiens tout mon commentaire.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par un chemin 07 Sep 2016 - 15 H 19
      Photo du profil de un chemin

      Il y a quelque chose d’LGBTphobe à considérer la transexualité comme intrinsèquement drôle.
      « Un caractère premier de l’humour concernant les homosexuels est tout d’abord que celui-ci peut fonctionner au moyen de la simple mention. Pour beaucoup, la simple évocation d’un homosexuel, sans qu’on n’en dise rien, est déjà censée être hilarante. » Extrait du Dictionnaire de l’homophobie, p.228 chez PUF

      Signaler ce commentaire

       
    • Par theoc 07 Sep 2016 - 16 H 39
      Photo du profil de theoc

      Vous confondez blague sur les gays avec blagues homophobes.
      Ce qui est source d’humour, c’est que c’est la première fois qu’une chroniqueuse d’une chaîne de grande écoute est trans. La blague a été faite. Voilà, c’est terminé.
      De toute façon pour les personnes qui pensent comme vous, il n’y a que rigoler sur les hétéros blancs qui est acceptable, tout le reste est forcément raciste, sexiste, homophobe, transphobe, validiste, etc.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Wé 07 Sep 2016 - 18 H 10
      Photo du profil de Wé

      Bonsoir theoc,

      Ce qui est source d’humour, c’est que c’est la première fois qu’une chroniqueuse d’une chaîne de grande écoute est trans. La blague a été faite. Voilà, c’est terminé.
      De toute façon pour les personnes qui pensent comme vous, il n’y a que rigoler sur les hétéros blancs qui est acceptable, tout le reste est forcément raciste, sexiste, homophobe, transphobe, validiste(c’est quoi???), etc======>Vous écrivez des suppositions en plus un hétéro blanc je crois rêver!!!!Du coup vous me faites rigoler mais vous etes drôle en fait je la connaissais pas celle là!

      je vous signale que des personnes trans sont députes dans d’autres pays voir plus que ça .
      En France pays des droits de je ne sais trop quoi une personne trans blanche et blonde est chroniqueuse d’une chaine de grande écoute pour la première fois ,BRAVO !!!!Et en plus elle en a pris plein dans son ….. .

      Signaler ce commentaire

       
    • Par theoc 07 Sep 2016 - 18 H 53
      Photo du profil de theoc

      La France est pas le pays le plus en pointe, c’est vrai, mais elle n’est pas si en retard non plus. C’est pas forcément mieux ailleurs. Sortez de votre bulle. Mais c’est vrai. Dénigrer la France, c’est à la mode. Pourquoi s’en priver. Et puis rabaisser les blanches et les blondes c’est à la mode aussi.
      Et avoir une député transgenre ne veut absolument rien dire. Voir les Philippines avec la formidable députée Géraldine Roman, qui pourtant est un pays très transphobe et homophobe.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par theoc 07 Sep 2016 - 19 H 06
      Photo du profil de theoc

      Et je ne suis pas un hétéro. Je suis gay. Mais ça m’énerve qu’on pense qu’on ne peut que se moquer des hétéros.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Wé 07 Sep 2016 - 20 H 37
      Photo du profil de Wé

      Vous confirmez ce que je pensais ,c’est difficile de dialoguer avec une personne comme vous j’ai l’impression que vous êtes complétement à côté de la plaque sur beaucoup de choses moi ce qui m’énerve c’est vous .

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Damia 12 Sep 2016 - 12 H 47
      Photo du profil de Damia

      «Il n’y a rien d’intrinsèquement rabaissant à rire du fait que l’on était un homme avant lorsque l’on est trans.»

      T’es décidément trop con. Alors rappel, et je met ça en lettres capitales en gras histoire que ça imprime bien :
      UNE FEMME TRANS A ÉTÉ ET EST TOUJOURS UNE FEMME ET ELLE N’A JAMAIS ÉTÉ UN HOMME. DIRE LE CONTRAIRE C’EST : TRANSPHOBE.
      Et perso, même venant d’un-e ami-e, si on me balance un « Bonjour Monsieur-Madame », je balance un bourre-pif, est-ce bien clair ?

      Signaler ce commentaire

       
    • Par plume 12 Sep 2016 - 13 H 35
      Photo du profil de plume

      Mmh – n’empêche qu’on n’est pas toutes d’accord avec l’approche supra-sociale « on a toujours été », et que pour moi ça n’a rien à voir avec le fondement de l’exigence de reconnaissance (sauf a estimer que seul ce qui est éternel et absolu, et peut le prouver (ce qui est impossible), doit être légitime, ce qui est précisément l’exigence des réacs essentialistes avec laquelle ils nous délégitiment). J’ai toujours été d’avis que les catéchismes et les a-priori, largement déterminés par de fausses problématiques essentialistes qui nous ont été imposées par celleux qui nous nient, ne nous protègent pas.
      A part ça bien d’accord avec le bourre-pif, et toujours très énervée par cette histoire (mais aussi le mal à l’aise de la communauté et des assoces à ce sujet, de ne pas arriver à penser qu’il y a aussi un problème avec les conditions d’intégration que nous acceptons, puisque c’est le cas ici ; et l’ambiguïté de la notion de choix dans le rapport de force social). Il nous faudrait vraiment une réflexion communautaire et collective sur notre situation effective et actuelle, et comment nous nous y trouvons, pas seulement sur des dispositions formelles qui sont systématiquement niées au quotidien dans ce rapport social. Ne rien céder signifie aussi savoir où nous en sommes et nous en donner les moyens.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par renton33 07 Sep 2016 - 16 H 58
    Photo du profil de renton33

    Trouvez vous drôles les couvertures de Charlie Hebdo ? si oui, vous accepteriez sans conséquence qu’ils fassent la Une en caricaturant les trans’ ? si oui pourquoi s’offusquer à la moindre plaisanterie ? vous allez me répondre que je ne suis pas trans ! non mais je suis homo. Dans le service où je bosse on reçoit aussi des personnes trans’, et on arrive à rire avec eux, contrairement à vous, alors que ce sont souvent des jeunes de 18-20 ans qui sont en plein malaise dû à leur transformation. Nous sommes 4 homo dans le service sur 24 soignants et nous blaguons sur tous les sujets, même l’homosexualité et aucun de nous 4 ne le vit mal. Ne croyez vous pas, que vous vous vexez un peu vite ? les conséquences de la visibilité sont riches et variées, et parmi celle-ci il y a les vannes. Il peut ne pas y avoir de vanne, oui, comme dans certains pays où l’on ne peut même pas dire qui l’on est vraiment. Si si, je vois le rapport ! actuellement les musulmans se vexent des couvertures de Charlie Hebdo et en font scandale, vous, vous vous plaignez d’une chroniqueuse qui fait une blague etc. D’ici quelques temps on ne rira plus de rien, car il n’y aura plus de liberté d’expression. Comme je ne rirais plus de la Shoah en famille (je suis juif) on aura oublié cette partie de l’histoire, et c’est dommage. Le rire fait parti intégrantes des sentiments humains fastes à l’évolution, il faut rire. Si Brigitte Boréale dit qu’elle était « ok » moi ça me va comme explication. Le jour où elle ne donnera plus à parler c’est qu’elle sera devenue transparente et la transparence peut amener à ce que l’on ne voit plus la personne avec son parcours de vie humain, la vraie personne, mais à être vu comme une chose sans saveur et sans cerveau. Voilà c’est mon sentiment ! je sais que beaucoup ne vont pas être d’accord avec moi, je ne demandes pas ça, je cherche juste à trouver un juste équilibre pour que l’on puisse vivre tous ensembles en paix dans le respect de l’autre mais pas dans l’oubli de l’autre. Nous sommes tous différents et pourtant si semblables, qu’ils seraient dommage que l’on ne rit plus un bon coup ensemble, car rire c’est prouver aussi que l’on existe.
    P.S je bosse en Unité d’Accueil de Secteur en Psychiatrie

    Signaler ce commentaire

     
    • Par theoc 07 Sep 2016 - 17 H 10
      Photo du profil de theoc

      Exactement. Le rire est cathartique.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par renton33 07 Sep 2016 - 18 H 47
      Photo du profil de renton33

      Oui Breuer avait tout compris, et sa méthode est souvent utilisée chez nous.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Wé 07 Sep 2016 - 17 H 22
      Photo du profil de Wé

      Bonjour renton33,

      Perso je rigole tout le temps et je fais aussi rigoler pourtant j’évite tout le temps ce genre de blagues raciste,homophobes ,transphobes…etc je ne suis pas juif mais jamais je ne dirai quoi que ce soit sur la Shoah en rigolant par contre je discute avec des gens de confession juive tout en rigolant avec eux mais sur d’autres choses mais de tous les jours ,des trucs bêtes mais rigolos.
      Certains sujets ne me font pas rire c’est une question de prise de conscience mais je sais que je connais des personnes qui veulent faire le pas (transformation)et qui ne rigolent absolument pas de ça ,ce que vous décrivez dans votre travail est plutôt une faute professionnelle qui est inadmissible en plus en psychiatrie mais quant une personne est malade on peu dire beaucoup de choses pour un grand nombre je suppose que tout est possible à ce stade.
      Il me semble que vous mélangez beaucoup de choses mais bon perso je suis pas Psy.
      Vous me rappelez certains de mes camarades de classe qui faisaient le même raisonnement que vous mais à l’époque ils bourgeonnaient de partout (comme quoi le printemps dure longtemps pour certains).

      Signaler ce commentaire

       
    • Par theoc 07 Sep 2016 - 17 H 54
      Photo du profil de theoc

      @occitan34
      Mais quels sont donc vos « choses de tous les jours, des trucs bêtes mais rigolos » dont vous pensez qu’il est acceptable de faire de l’humour?
      Vos double-standards ne vous honorent pas.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Wé 07 Sep 2016 - 18 H 13
      Photo du profil de Wé

      Vos double-standards ne vous honorent pas===> Les votres non plus !
      Mais quels sont donc vos « choses de tous les jours, des trucs bêtes mais rigolos » dont vous pensez qu’il est acceptable de faire de l’humour?====> Je ne pensais pas que c’était grave à ce point pour vous mais bon je vais pas vous expliquer ça aussi .

      Signaler ce commentaire

       
    • Par renton33 07 Sep 2016 - 19 H 08
      Photo du profil de renton33

      « ce que vous décrivez dans votre travail est plutôt une faute professionnelle qui est inadmissible en plus en psychiatrie  » ??!! je ne décrie aucune situation professionnelle à ce que je sache.
      Non vous n’êtes pas psy et ne faites pas notre travail, merci !
      Vous parlez de notre travail, et justement il est si dur parfois d’être au côté de personnes souffrantes, de les écouter, de les réconforter, de les soigner etc, que nous n’avons plus la force de nous embarrasser de choses obsolètes. Notre métier est à 90% intellectuel (en psy) donc un des travail les plus difficiles. Si nous commençons comme vous le suggérer à avoir des barrières, c’est foutu. Il y en a mais ils pètent vite un câble. Le rire est une technique remarquable pour faire parler les personnes souffrantes, sachez le.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par yaki 07 Sep 2016 - 18 H 18
      Photo du profil de yaki

      Déjà qui te dis qu’aucun de tes collègues ne le vit pas mal ?
      Ensuite, vous avez la chance d’être 4.
      Parfois, quand on est seul, cela finit comme cela :
      http://yagg.com/2016/08/11/condamnes-a-douai-pour-avoir-harcele-moralement-leur-collegue-homosexuel-la-voix-du-nord/#comment-181004
      , et parfois c’est pire.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par theoc 07 Sep 2016 - 18 H 46
      Photo du profil de theoc

      Votre video est horrible. https://www.youtube.com/watch?v=cfLX3SLf5kY
      1) De l’humour sexiste, agéiste et classiste sur deux femmes âgées d’un milieu économique modeste.
      2) De l’humour coloniale avec le patron qui forcément veut séduire la secrétaire, Océane, qui est « noire » (sic). Ce langage raciste me dégoûte. Ca vous fait vraiment rigoler vous les hommes blancs qui utilisent leur domination systémique pour abuser des femmes d’origine africaine?
      3) De plus on se moque des enfants mal habillés, mal coiffés, qui ont du mal à manger proprement, alors que l’on sait que se moquer des enfants a un effet très négatif sur leur santé mentale en grandissant. On ne devrait jamais se moquer des enfants.
      4) Puis encore une blague sexiste désobligeante sur une ministre de la République. Pourquoi est-ce qu’on se moque jamais des ministres hommes tiens!? Sexisme!
      5) Et enfin, pour terminer. on se fout de la gueule des personnes souffrant d’un trouble autistique qui mangent leurs propres excréments.
      C’est vraiment pas de l’humour.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Wé 07 Sep 2016 - 19 H 07
      Photo du profil de Wé

      Comme quoi l’humour sous cette forme est sélectif chez certains c’est au cas par cas mais ce n’est vraiment pas de l’humour pour moi et bien d’autres.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par renton33 07 Sep 2016 - 19 H 11
      Photo du profil de renton33

      Non mes 3 collègues homos sont des potes comme la plupart de mes collègues et personne ne souffre. De toute façon nous sommes supervisés pour la souffrance, et si c’était le cas cela aurait refait surface via notre médecin chef.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par renton33 07 Sep 2016 - 19 H 15
      Photo du profil de renton33

      Une patiente « trans » de 19 ans m’a accueilli aux urgences en me disant « Bonjour, moi c’est Madame mais bon si vous m’appelez Monsieur je ne me vexerais pas, ma barbe était si belle 😉 ! »

      Signaler ce commentaire

       
  • Par isaton 07 Sep 2016 - 17 H 21
    Photo du profil de isaton

    Sûr qu’il ne s’agit pas d’une stratégie de communication de la part de chaîne ou de l’émission, au bout du compte ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par papillons1 07 Sep 2016 - 17 H 43
    Photo du profil de papillons1

    Mme boreale,

    si vous appreciez les bonnes blagues graveleuses, après tout libre a vous.

    Ce n’est pas mon cas. Je me suis sentie insultée a travers ces interventions de canivaux. Vous devriez penser davantage a la communauté qui a deja un mal fou a se fare respecter. Vos intervention nous eloignent de notre but et donne une image nauseabonde sur nos chemin de vie.

    Je ne suis pas une sainte, mais, vis-à-vie de mes amis et famille, je pense que l’on ne peu pas laisser passer de telles bassesses.

    Encore une fois, libre à vous de vous entourer des personnes de votre choix et d’echanger a votre maniere, mais ne laissez pas croire que toute la communauté a ce mauvais gout iné.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par emma 07 Sep 2016 - 17 H 45
    Photo du profil de emma

    @isaton

    Probalement. Les stéréotypes de genre (qu’ils soient positifs ou négatifs) font vivre l’audiovisuel en France. Se moquer de personnes (qui sont complices du fait qu’elles en tirent notoriété et salaire), ça fait partie de leur boulot. Ils ignorent (et s’en fîchent) totalement des conséquences sociales que cela peut avoir hors plateau et petit écran, que cela soit un refus de boulot, un refus de soins, de logenment, le rejet d’une place dans la société, de croire qu’une personne n’est pas « vraie »…la violence, le suicide. Enfin, les oppresseurs le font souvent dans l’ignorance, car ils s’en fîchent.

    Le CSA a été saisi. On verra bien comment ils font pour faire passer ça pour rien (comme ce qui est habituellement le cas en France) mais pas dans d’autres pays où les conséquences de ce genre d’ « humour » sont mieux comprises.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par theoc 07 Sep 2016 - 17 H 52
    Photo du profil de theoc

    Je résume. Brigitte Boréale franchit le plafond de verre et donne une tribune inimaginable à la cause trans.
    Mais apparement, elle est la cause de tout ce qui ne va pas dans vos vies.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par yaki 07 Sep 2016 - 18 H 10
      Photo du profil de yaki

      @theoc
      Ce n’est pas cela le problème.
      Le problème est que ces blagues entre copains sont dites devant des millions de téléspectateurs.
      Cela peut :
      – blesser certains ;
      – faire rire d’autres qui nuanceront la finesse de la « blague »,
      – mais surtout renforcer ou encourager d’autres dans la transphobie, puisque c’est « vu à la télé ».

      Signaler ce commentaire

       
    • Par theoc 07 Sep 2016 - 18 H 35
      Photo du profil de theoc

      Les gens n’ont pas attendu Brigitte Boréale pour être transphobe.
      On ne vit pas sur la même planète.
      On ne vit pas sur la même planète.
      Ce que fait Brigitte Boréale est superbe.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par yaki 08 Sep 2016 - 20 H 47
      Photo du profil de yaki

      @theoc
      Les gens n’ont pas attendu Brigitte Boréale pour être transphobe.
      ai-je écrit autre chose ?
      On ne nait pas transphobe, on le devient. Et des blagues douteuses qui ne sont pas dites « entre amis » mais balancées devant des millions de gens entretiennent les gens dans cette transphobie.
      Ou les gens peuvent devenir transphobes sans même sans rendre compte.
      Je me souviens d’un des membre du groupe Sexion d’assaut qui niait être homophobe. Jusqu’à ce que quelqu’un lui explique le terme qu’il a reconnu ne pas connaitre. Il était homophobe sans le savoir parce qu’insulter les homos c’était « normal » pour lui.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par sébastien 07 Sep 2016 - 18 H 14
    Photo du profil de sébastien

    Je pense aux jeunes trans, encore mal assumé(e)s. Quel peut être l’effet sur elles ou eux ? Quelles meurtrissures ? Ce sont des êtres encore à vif qui n’ont pas encore blindé leur carapace. De quels drames faut-il les écarter !

    Signaler ce commentaire

     
    • Par pa-yverdon 08 Sep 2016 - 11 H 07
      Photo du profil de pa-yverdon

      @sébastien
      Je te répondrais que ces évenements peuvent permettre aux « jeunes trans encore mal assumé.es  » de les préparer à ce que un jour illes seront inévitablement confronté.es; qu’on le veuille ou non.
      La réponse et la réaction de Brigitte Boréale leur démontre également une façon de réagir face à cet humour graveleux ou les insultes.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Stef 09 Sep 2016 - 15 H 22
      Photo du profil de Stef

      clair j’adore les propos homophobes ( racistes , sexistes etc )..car ils préparent les jeunes homos ( noirs femmes etc ) à ce qu’un jour …etc

      Signaler ce commentaire

       
    • Par plume 09 Sep 2016 - 19 H 52
      Photo du profil de plume

      Salut Stef, contente de te lire !
      *
      Sinon pour au dessus, hé bien oui, hein les rapports sociaux n’ont de sens et d’intérêt que si au fond ils restent intangibles et éternels. On va pas s’organiser pour y toucher. Sans quoi c’est le goulag, c’est bien connu ! Et les minorités doivent apprendre à rester à la place qui leur est assignée dans ces rapports – mais attention, toujours disponibles à la mainmise et à l’amusement des majoritaires, hein, pasque sinon c’est du séparatisme et c’est très mal, c’est la fin de la civilisation !
      Ah oui, et puis je l’avais oubliée, celle là aussi, que tout est relatif, ressenti, pour ne pas dire illusion et en tout cas réduit à l’individuel. Et que du coup on travaille pas sur le social (pareil, le goulag vous dis-je).
      Les réaCques (minoritaires inclusES) et les intégrationnistes prêtes à payer en plus pour sont tellement sommaires et immobiles qu’ilelles m’en rendraient à nouveau intersectionnaliste, tiens, pour pas dire pire. C’est vous avouer mon exaspération et quelque part mon désespoir face à cette triste farce.
      *
      Et je ne cause pas de la fichue question des élites subalternes, de leur situation et de leur utilisation. Il faudrait mais c’est tout un boulot. Hého translande, un peu de travail critique collectif, ça ferait pas de mal !

      Signaler ce commentaire

       
  • Par sp3cialk 07 Sep 2016 - 18 H 19
    Photo du profil de sp3cialk

    Brigitte, je ne vous connais pas. Mais vous n’avez pas l’impression d’avoir été invitée dans un « Dîner de cons » made in Canal+ ? On vous accepte (tolère ?), vous mangez bien, vous faites votre chronique. Mais au final, il faut bien qu’on se moque un peu de vous. C’est la règle. Mais ne faites pas passer toutes les femmes trans (oui, femmes trans !) pour des connes promptes à courber l’échine.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Gaystronome 07 Sep 2016 - 19 H 14
    Photo du profil de Gaystronome

    Brigitte Boréale a parfaitement répondu à la polémique, avec intelligence et émotion, la classe !
    Polémique éteinte.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par ANT 07 Sep 2016 - 20 H 19
    Photo du profil de ANT

    La frontière entre la perception et la qualification d’insulte ou de blague est définie en grande partie par l’estime de soi.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par pa-yverdon 08 Sep 2016 - 8 H 53
    Photo du profil de pa-yverdon

    Soyons constructif pour une fois…
    Citez moi un exemple de gag sur les trans qui ne soit pas transphobe
    Citez moi un exemple de gag sur les lgbti qui ne soit pas …phobe
    Cela permettra de saisir la nuance entre l’acceptable et le non acceptable.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Stef 08 Sep 2016 - 14 H 10
    Photo du profil de Stef

    Il me semble que l’objectif d’une transition est de justement ne plus être identifiée en homme ( ou l’inverse ) J’avoue que je suis impressionné par l’originalité de l’humour. Il est vrai qu’il n’est plus de bon ton de faire des blagues sur les noirs , ou sur les homos … il faut bien trouver une nouvelle tête de turc qui provoquera moins de réactions non ? ( pardon pour les Turcs ) Médiatiser ce style de  » plaisanterie aimable  » fait aussi partie du pourquoi nous subissons ce style de  » plaisanteries aimables  » dans la rue le métro ..ca me fait penser a Gisberta ..qui a été assassinée , torturée au Portugal , meurtre qualifié par les médias de  » Plaisanterie qui a mal tourné  » http://www.gayvox.fr/actualites/actualites/gisberta,3,2775.html
    https://www.youtube.com/watch?v=7r7s4rr3cO8

    Signaler ce commentaire

     
  • Par PonyBoy 08 Sep 2016 - 16 H 17
    Photo du profil de PonyBoy

    //info avant de commencer : je suis contre la censure. Je suis pour la bienveillance.//
    Nan mais en fait y a un truc à comprendre : on PEUT rire de tout. Mais PAS dans n’importe quel contexte.
    Moi je suis plutôt petit, je fais moi-même des blagues là-dessus et ça me dérange pas que mes potes le fassent aussi, comme il est entendu que je puisse rire avec certains amis gays sur des stéréotypes gays ou taquiner d’autres sur leurs croyances, et elleux rire de mon scepticisme. Mais il y a consentement de toute part. Et je ne me permettrais pas pour autant une blague sur la taille d’une personne que je ne connais pas, ou sur ses croyances, préférences, son identité, etc.
    Le souci c’est qu’à la tv, dans les médias, on n’est pas « entre soi », on ne peut pas s’assurer du consentement des personnes. On ignore qui est devant son écran. On est, par défaut, toujours avec des gens qu’on ne connait pas. Ce que n’a pas compris BB c’est que si elle n’est pas blessée par cet humour, elle n’en a pas moins la responsabilité de cautionner un humour transphobe à la tv. Qu’elle soit trans ou pas n’y change rien, que ce soient des amis ou pas n’y change rien. (puis d’ailleurs c’est pas parce qu’elle est trans* qu’elle n’est pas transphobe hein, y a pas de vaccin). Dans une société où la transphobie tue, on n’essaye pas de faire de l’humour sur cette thématique (en plus bon, humour faut le dire vite hein, c’est pas super drôle). Quand on sait que la grande majorité de la population trans* subit du harcèlement et des discriminations, avant tout à base « d’humour » et d’amalgames du genre de ceux qu’on a pu entendre sur Canal+, on se pose des questions avant de plonger sur une vanne facile. C’est pas super dur à comprendre, si ?

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Wé 08 Sep 2016 - 17 H 54
      Photo du profil de Wé

      Bonjour Ponyboy,

      Absolument d’accord avec vous mais certains(es) ne comprennent pas que certaines formes de plaisanteries ne sont pas à faire.

      Rire de soi (c’est-à-dire faire preuve d’autodérision),c’est ce que je fais aussi c’est aussi marrant voir plus mais au moins personne ne ce sent visé et certains messages dans cette forme d’humour peuvent beaucoup mieux être compris.

      Pour le reste(transphobie) absolument d’accord avec vous .

      Signaler ce commentaire

       
  • Par sébastien 08 Sep 2016 - 16 H 52
    Photo du profil de sébastien

    NON et non ! Pour les jeunes c’est trop dur et ça peut faire des catastrophes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Charade 08 Sep 2016 - 19 H 51
    Photo du profil de Charade

    Vraiment interloqué par cette réponse de « Brigitte » (décidément, quel funeste prénom…) et plus encore par les débats ci-dessus. Je ne sais si c’est à dessein que Yagg a publié ces jours-ci un article sur Jean-Louis Bory accueilli en 1977 sur un plateau de télévision par un « Dois-je vous appeler Monsieur ou Madame ? » parce qu’il était homosexuel. Plus personne aujourd’hui ne se permettrait un tel commentaire à la télévision, même à titre de « plaisanterie ». Mais pour les trans, apparemment, on peut y aller. Et même les lecteurs de journaux LGBT se crêpent le chignon à essayer de savoir si cette « blague » est vraiment transphobe, si elle n’est pas fondamentalement comique, etc. etc.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Misirlou 15 Sep 2016 - 20 H 19
    Photo du profil de Misirlou

    Encore des gays, c’est à dire des NON CONCERNES, qui l’ouvrent pour dire de la merde. Ah oui c’est vrai on est sur Yagg !

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.