A la une, France, Plus | 05.09.2016 - 12 h 08 | 23 COMMENTAIRES

Contenu Yagg +

  • clemence zamorra-cruz
  • fierte montpellier
  • inter-lgbt
  • IPG
  • Jean-Luc Romero
  • marche des fiertés
  • pride
  • tourisme
  • Vincent Boileau-Autin

Enquête: Les Prides françaises doivent-elles devenir plus touristiques?

Publié par
Montréal, Tel Aviv, Amsterdam, Madrid... Ces villes sont connues pour leur pride évènement, se déroulant sur plusieurs jours et mobilisants bon nombres de participants. En France, les marches se veulent plus militantes. Cela peut-il changer? Certain.e.s le souhaitent.

Paris, marche des fiertés 2016, à l'octroi. - Photo : Xavier Héraud

Madrid, Tel Aviv, Montréal... Dans ces trois villes, la marche des fiertés LGBT sont de véritables événements touristiques, organisés et marketés comme tel, avec le soutien des autorités publiques et/ou de sponsors privés. Et des chiffres qui donnent le tournis. Cette année comme l'an dernier (Lire La pride de Madrid célèbre les noces d’étain du mariage égalitaire: le reportage photo), l'Orgullo de Madrid a attiré plus d'un million de participant.e.s ; la Fierté Montréal organise pendant toute une semaine plus d'une centaine d'événements (LireFierté Montréal 2015: Les photos de la parade); et entre la ville de Tel Aviv et le ministère du Tourisme israélien, ce sont près de 3 millions d'euros qui sont consacrés à la promotion de la Pride de Tel Aviv (Lire Reportage: Tel Aviv Pride, Fierté ou «pinkwashing»?)...

En France, les marches restent essentiellement militantes. Si on prend l'exemple de Paris, le budget de l'Inter-LGBT ne dépasse pas 100 000 euros. La Région subventionne la marche à hauteur de 25 000 euros, la ville à hauteur de 10 000 euros et l'octroi permet de récupérer quelques milliers d'euros supplémentaires.


Pour lire la suite de l'article, vous devez être abonné.e


Je me connecte ou Je m'abonne
Print This Post
 
LES réactions (23)
  • Par jmm13 05 Sep 2016 - 12 H 19
    Photo du profil de jmm13

    « Il est temps » (et non pas « tant »)…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Wé 05 Sep 2016 - 12 H 41
    Photo du profil de Wé

    Les prides peuvent être les deux il me semble ,en France l’argent fait peur.
    Plus du monde il y aura ,plus d’impact aura la Pride au final (qui veut dire beaucoup de choses).

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Vistemboire 05 Sep 2016 - 13 H 28
    Photo du profil de Vistemboire

    Voilà une idée qu’elle est bonne !
    Je transmets aux camarades de la CGT ; il faut faire de la prochaine manif contre la loi « Arbeit » (ci-devant El Khomri) un événement touristique.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par runrun 05 Sep 2016 - 14 H 34
    Photo du profil de runrun

    Il faut prendre exemple sur Montréal, Tel Aviv, Madrid, Miami, Rio, Berlin, ETC… plus ce sera commercial, plus il y aura du monde, plus les organisations LGBTQI amasserons de l’argent pour les années suivantes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sébastien 05 Sep 2016 - 16 H 15
    Photo du profil de sébastien

    Après tout, par les temps qui courent, il est légitime que des gens cherchent à se créer des boulots pouvant être rémunérés. On ne vit pas de l’air du temps ! Espérons qu’il n’y aura pas d’abus. Sur le fonds, mon avis n’est pas tranché ; il y a du pour et du contre. Je connais un média qui a beaucoup perdu de son intérêt en passant du militant au commercial.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Orlando 05 Sep 2016 - 16 H 23
    Photo du profil de Orlando

    Chouette article, mais le nombre d’erreurs est vraiment déprimant. Beaucoup d’entre elles auraient pu être évitées avec une simple relecture. C’est aussi une question de respect pour vos abonné.e.s…
    1er paragraphe : « marketés comme telS »
    3e paragraphe : « serait considérablement augmentéE »
    3e paragraphe également : « le lien de corrélation est claiR »
    8e paragraphe : « un millioN d’euros »
    9e paragraphe : « près DE DE 30 000 visiteurs » (il y a un « de » en trop).
    11e paragraphe : « pour pallier ce manque » (« pallier à » quelque chose est incorrect).
    11e paragraphe : « et pourrONT ensuite permettre » (car j’imagine que ce sont les bénéfices qui vont rendre possibles de nombreux projets).
    13e paragraphe : « Il est TEMPS » pas « tant » (deux fois : dans le sous-titre et le paragraphe).
    14e paragraphe : « la visibilité DE DE la Marche »
    16e paragraphe : « la Marche a toujours eu lieu le DERNIER samedi de juin » (visiblement il manque le mot « dernier » pour que la phrase ait du sens).

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Phil86 05 Sep 2016 - 16 H 45
      Photo du profil de Phil86

      Les sites de presse n’emploient plus de correcteurs, c’était pourtant bien utile car les journalistes travaillant à l’arrache, ils n’ont pas le temps de se relire suffisamment et de peaufiner leurs textes.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par patrik 06 Sep 2016 - 5 H 08
      Photo du profil de patrik

      Il existe déjà des outils de correction grammaticale, et ce qu’on écrit correctement n’a pas à être corrigé …

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Xavier Héraud 06 Sep 2016 - 11 H 15
      Photo du profil de Xavier Héraud

      Effectivement, la relecture laisse à désirer. Merci de votre vigilance.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Orlando 06 Sep 2016 - 22 H 43
      Photo du profil de Orlando

      Avec plaisir 🙂
      Les journalistes travaillent à l’arrache, je veux bien le croire la plupart du temps, mais là l’article est construit et fouillé (et vraiment bien, je le souligne encore), donc ça ne ressemble justement pas à un article écrit à l’arrache.
      Ca gâchait juste un peu le plaisir, mais sinon, encore bravo !

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Silvius 05 Sep 2016 - 19 H 17
    Photo du profil de Silvius

    Merci pour cet article de fond.
    En ce qui me concerne, je suis très méfiant vis-à-vis de tout partenariat entre une cause militante, politique, et des intérêts commerciaux. Vouloir attirer les touristes fait courir le risque de figer les Marches dans des clichés de cartes postales au-delà desquels on ne retiendrait rien. Un ami bi et militant disait : « Hétéro, t’es pas au zoo, range ton appareil photo ! » C’est un peu sévère, peut-être, mais ça donne à réfléchir.
    Si les Marches se vendent, les respectera-t-on plus, ou moins ?

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Wé 05 Sep 2016 - 19 H 43
      Photo du profil de Wé

      Bonjour !
      Bonne réflexion de votre par mais je pense qu’un touriste peu être aussi un LGBT voir une personne gay-friendly ou tout simplement un curieux ou une curieuse qui veut connaitre ceux qui sont invisibles en temps normal , cela peu valoriser les revendications et bien d’autres choses bien sûr en réfléchissant la chose et en limitant certains qui pourraient en abuser.
      Les établissements LGBT pourraient en profiter ainsi que tous ceux qui vivent du tourisme entre autre….etc.
      Quant un événement prend de l’ampleur la ville ,les habitants…..etc cherchent à mieux connaître la chose(pride) et au final c’est une forme inclusion dans la société au niveau local ……etc Plein de portes peuvent aussi s’ouvrir ,voir ce créer pour ceux qui cherchent un Job …………………………………………………
      Le plus important est de bien ficeler tout ça!

      Signaler ce commentaire

       
    • Par patrik 06 Sep 2016 - 5 H 12
      Photo du profil de patrik

      Me rappelle certaines Gay Prides parisiennes des années 80 … organisées par des établissements commerciaux … attention à bien relire l’histoire avant de bégayer.
      La dimension politique de la chose ne doit pas être occultée !
      J’entends déjà les « Mais loulou, ton slogan va faire peur aux annonceurs … ».

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Gaystronome 06 Sep 2016 - 7 H 13
      Photo du profil de Gaystronome

      @patrik-2 la même chose en plus court : durex sed lex.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Wé 06 Sep 2016 - 8 H 53
      Photo du profil de Wé

      Bonjour Patrik ,
      Les prides peuvent être les deux il me semble.
      Me rappelle certaines Gay Prides parisiennes des années 80,perso je connais pas j’ai vu juste l’évolution en Province .
      La deuxième gay pride en France 20 000 participants je trouve qu’en 2015 c’est peu(2016 ????On sait toujours pas) il est vrai que cette ville est petite (Montpellier).
      Mais loulou, ton slogan va faire peur aux annonceurs oui et non changeons d’annonceur mais j’ai pu constater qu’au niveau slogan c’est vraiment …..comment dire inexistant aujourd’hui ou vraiment confus.
      Quant à certains ils ne veulent pas participer à la gay pride pour tel ou telle raison par contre ils vont aux soirées c’est un peu au cas par cas une fois de plus.
      Perso je serai plutôt pour une pride de jour et une pride de nuit comme à Paris ou même plusieurs Pride par thèmes!!! Là c’est bon je suis catalogué dans les urluberlus!!!! Mais bon! Pride de nuit peu être aurais une autre couleurs ,plus de trans ,plus de gens qui le jour n’y seraient pas ……..Plus festif…..voir plus militant.
      Ce n’est bien sûr que mon point de vu et j’imagine que ce n’est vraiment pas facile d’organiser tout ça mais bon les idées ne manquent pas.
      J’ai vu ailleurs comment c’est! En Espagne entre autre ,avant ils étaient en retard maintenant ils sont en avance par rapport à nous mais peu être que je me trompe ….
      A plus

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Phil86 06 Sep 2016 - 11 H 39
      Photo du profil de Phil86

      Les drag-queens sont aussi là pour être prises en photo, elles ne demandent pas mieux. Et c’est très bien comme ça.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par EthnoPhilo 06 Sep 2016 - 9 H 04
    Photo du profil de EthnoPhilo

    Le physique des (jeunes) français ayant bonne réputation (chez les gays), cela devrait attirer des touristes, et faire tourner les commerces.
    Sinon il y aurait d’autres évolutions possibles, telle que devenir un parti politique comme LMPT, avec le même programme que le leur mais évidemment opposé, c’est–à-dire faire de l’ombre à leurs manifs, et s’amuser quand ils font la tête des mauvais jours.
    C’est déjà le cas ? oui, mais un parti politique peut collecter de l’argent.
    Tout cela fait tourner le commerce.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Wé 06 Sep 2016 - 9 H 39
      Photo du profil de Wé

      EthnoPhilo,
      Perso je suis pas une bombe sexuelle mais c’est vrai que nous ne passons pas inaperçu.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par patrik 06 Sep 2016 - 12 H 08
      Photo du profil de patrik

      L’équivalent ici du point Godwin, bravo !
      Ne faites pas du Gide « grand prêtre d’une religion dont il n’était pas pratiquant » …

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Owën Fitz Onòna 07 Sep 2016 - 7 H 06
    Photo du profil de Owën Fitz Onòna

    le fric, le fric, toujours le fric, mais les valeurs… Personnellement, je refuse de participer à une marche qui serait financée par Coca Cola par exemple: ça mets la main à la poche en France mais en Russie ça lève pas le petit doigt à Sochi. Je veux des vrais soutiens, pas des hypocrites.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Wé 07 Sep 2016 - 9 H 40
      Photo du profil de Wé

      Bonjour ,

      Ben les valeurs aujourd’hui tout comme les vrais soutiens je sais pas ou ils sont coca cola est une grosse boite mais penser qu’elle peut devenir anti discrimination voir militante à sa façon est plutôt une bonne chose ,des milliers d’emploies pour tous au final et un impact non négligeable le tout est de bien ficeler la chose avec eux….etc
      Les hypocrites ils sont partout faut pas rêver ,sans fric comme tu dis tu peux pas faire grand choses dans le monde d’aujourd’hui et encore moins ce que tout le monde veux au final c’est à dire bien vivre ce qui prend en compte beaucoup de choses.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par EthnoPhilo 07 Sep 2016 - 10 H 55
    Photo du profil de EthnoPhilo

    @occitan34
    Toute vérité n’est pas bonne à dire.
    Mais on peut aussi la trouver drôle sans être obligés d’ajouter des smileys.
    Les humains fonctionnent ainsi, ils aiment l’argent, et ne crachent pas sur le physique des français.
    Vous avez le droit de trouver cela triste, ou pas.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Wé 07 Sep 2016 - 13 H 25
      Photo du profil de Wé

      Bonjour ethnophilo,
      Excusez moi j’avais mal compris le sens de votre phrase.
      Sinon vous avez raisons nous sommes beau (moi pas trop mais bon …..),je suis un peu spécial j’aime pas trop que l’on me regarde mais je vais à la gay pride .

      Signaler ce commentaire

       
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.