Santé, VIH | 02.09.2016 - 11 h 04 | 1 COMMENTAIRES
  • aides
  • Coalition Plus
  • fonds mondial de lutte contre le sida
  • François Hollande
  • IPG
  • onu

Et vous, êtes-vous sérosolidaires?

Publié par
C'est la question que posent Coalition Plus et AIDES dans une nouvelle campagne de mobilisation pour réclamer que François Hollande augmente la contribution française à la lutte contre le sida.

- Photo : Coalition Plus

La vidéo adopte le ton des journaux télévisées. "Une épidémie sans précédent touche l'Europe", annonce le présentateur. Mais on comprend vite que cette épidémie n'est pas médicale, elle est politique: c'est une épidémie d'indifférence. C'est en tout cas le point de vue de Coalition Plus et de Aides qui viennent de lancer une campagne de mobilisation en ligne visant à interpeller entre autre le Président, François Hollande. Ce dernier est en effet attendu au tournant mi septembre, lors d'une réunion cruciale pour l'avenir de la lutte contre le sida qui se tient à Montréal au Canada les 16 et 17 septembre prochain.

Les associations réclament que le Président français s'engage à augmenter la contribution française  au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

D'IMMENSES PROGRÈS MAIS…
Même si d'immenses progrès ont été réalisés depuis près de deux décennies, le sida reste toujours une maladie dévastatrice: 3300 personnes meurent chaque jour dans le monde, faute de soins et de traitements.

Selon un sondage Ifop publié en mai dernier, près des trois quarts des Français.e.s veulent que le pays fasse plus dans la lutte mondiale contre le sida. De son côté, l'Élysée rappelle régulièrement qu'avec un milliard d'euros sur trois ans, la France reste le deuxième pays contributeur au Fonds mondial, après les États-Unis. Pour les associations, le compte n'y est pas. Afin de poursuivre les objectifs fixés, qui devraient permettre de stopper l'épidémie dans les prochaines années et d'obtenir une baisse drastiques des infections et des décès, l'Onu évalue un besoin supplémentaire de 6 à 7 milliards de dollars par an (moins de 0,01% du PIB mondial). C'est au prix de cet effort que ces trois maladies infectieuses pourront être maîtrisées. Plusieurs pays, dont le Canada, le Japon ou encore le Luxembourg et les Etats-Unis se sont déclarés prêts à intensifier leur contribution. La France fait pour l'instant la sourde oreille.

C'est pour lutter contre cette «épidémie d'indifférence» que les associations appellent à manifester sa séro-solidarité sur un site dédié. Les internautes y sont notamment invité.e.s à envoyer un message au Président Hollande par tweet ou email.

 

Print This Post
 
LES réactions (1)
  • Par Vistemboire 02 Sep 2016 - 14 H 00
    Photo du profil de Vistemboire

    Demander quelque chose à F. Hollande sur un sujet social et humanitaire ? Pfff !

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.