Vidéo Buzz | 01.09.2016 - 10 h 33 | 4 COMMENTAIRES
  • cornemuse
  • miami

La meilleure arme contre les prêcheurs homophobes? La cornemuse!

Publié par
Brice Ehmig est lesbienne et elle n'a pas vraiment apprécié le discours religieux d'un prédicateur sur son campus. Elle lui a donc fièrement répondu… à coups de cornemuse.
cornemuse et precheur homophobe miami

Une joueuse de cornemuse a pris un malin plaisir à perturber le prêche d'un homme sur un campus de Miami en Floride. Une vidéo la montre avec son instrument suivant le prédicateur:

Si le lecteur ne s'affiche pas, cliquez sur Bagpipes Shut Down Hate Preacher

«Je pouvais voir dans ses yeux et les veines tendues de son visage et de son cou que ma présence le mettait en rage, a raconté Brice Ehmig au Daily Record. Après quatre minutes, je lui ai laissé un peu d'espace. Alors il a commencé à parler d'homosexualité, ce qui m'a incité à jouer encore plus. J'ai ensuite appelé ma petite amie et je l'ai embrassée pile devant lui et le groupe de personnes qui regardaient.»

Ce n'est pas une première, mais c'est toujours très réjouissant.

Print This Post
Photo du profil de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (4)
  • Par runrun 01 Sep 2016 - 13 H 03
    Photo du profil de runrun

    Je crois que j’ai reconnu françois fion !!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par philippedecondey 01 Sep 2016 - 16 H 28
    Photo du profil de philippedecondey

    Je pense aussi que fion et mirliton apprécient beaucoup la cornemuse !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sébastien 01 Sep 2016 - 16 H 39
    Photo du profil de sébastien

    Mon voisin en jouait. Je puis vous dire que c’est terrible 🙂

    Signaler ce commentaire

     
  • Par lappinou 03 Sep 2016 - 7 H 42
    Photo du profil de lappinou

    Un de mes amis hetero en joue et il est 1000 fois partant pour faire de même si les circonstances s’y prêtaient ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.