On attendait un album du nom de Boys don’t cry, on aura eu un peu plus que ça. Frank Ocean a sorti un album visuel, Endless, un album « classique », Blond et enfin, un magazine, Boys don’t cry, disponible dans quelques boutiques aux Etats-Unis et à Londres.

C’est dans ce dernier que l’on trouve un poème intitulé Boyfriend. Le chanteur y évoque son petit-ami (réel ou fictionnel, on ne le saura pas) et la décision de la Cour Suprême américaine d’ouvrir le mariage aux couples de même sexe («Je pourrais dire que je suis heureux/on nous autorises à nous marier moi et mon boyfriend / Je pourrais dire que je suis heureux / mais croix de bois croix de fer je n’ai pas remarqué» / si je mens je vais en enfer, non jamais / moi et mon boyfriend on a voté / chaque baiser se lit comme un poème / corriger ce qui était mal comme un poème ).

Voici le poème en entier:

« Boyfriend » by Frank Ocean

my boyfriend drives a lil bucket
when it rain it fills up with rain
my boyfriend he gon pick me up
don’t distract him at the wheel
in his lane
he’s the only one

my boyfriend he misses me when i’m gone
so he don’t forget me
there’s a song he sings
calms his nerve, endings
my boyfriend is friendly
and we don’t want no problems

i could say that i’m happy
they let me and my boyfriend become married
i could say that i’m happy
but cross my heart i didn’t notice
hope to die no never, we voted
me and my boyfriend cast our ballot
every kiss reads like a poem
making wrongs right like a poem

i couldn’t say i dream of you
because my dreams are filled with no one
and all is lost
me and my boyfriend we found
we don’t hope for beyonds at all
me and my boyfriend spend time
and that’s all i’m holding on
this time

we got permission
nothing’s above condition
but this ain’t a thang
it’s a mission

can’t join the band so sing along
me and my boyfriend got it going on
sleep with fans and t shirts on
asleep in vans your legs all strewn
across my lap
tan lines where your watch was strapped
you took off to make time

cut your hair
you left it long
i love to stare
there’s nothing wrong
and if i die while i’m asleep
i pray to God my boyfriend
keeps my secret
peace

Ocean évoque également son amour des voitures. « Peut-être que ça renvoie un profond subconscient de garçon hétéro », écrit-il avant d’ajouter: « Consciemment, en revanche, l’hétéro ne m’intéresse, un peu gay c’est bien (« A little bent is good ») »

Frank Ocean avait évoqué pour la première fois son attirance pour les hommes dans un poème publié sur son Tumblr en 2012(Lire Le chanteur r’n’b américain Frank Ocean fait son coming-out). Plus récemment, il a  écrit un texte suite suite à la tuerie d’Orlando (Lire Frank Ocean s’exprime sur la tuerie d’Orlando dans une lettre puissante et émouvante).

via Advocate