Elle a décroché la deuxième place du podium lors de l’épreuve des 10 km en eau libre qui s’est tenue ce lundi. Non contente de donner à l’Italie une nouvelle médaille dans ces Jeux Olympiques, la nageuse Rachele Bruni en a profité pour remercier sa compagne, Diletta, faisant ainsi son coming-out en toute simplicité:

«Il y a des gens qui ont encore des préjugés, mais je suis sereine et tranquille, je ne pense pas aux préjugés, je vis pour moi, pour ma passion, qui est la natation, et pour les gens qui m’aiment», a-t-elle déclaré à la presse, avant d’ajouter: «Vous dites qu’il faut du courage? Je ne sais pas, je sais juste c’était naturel de penser à celle que j’aime.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Rio 2016, Rachele Bruni: « Dedica a Diletta? Tanti pregiudizi ma vivo serena »

Alors que l’Italienne fête sa médaille d’argent, le palmarès de l’épreuve fait tout de même polémique. En effet, la nageuse française Aurélie Muller a été disqualifiée de l’épreuve par les juges qui ont estimé qu’elle avait touché le bras de Rachele Bruni au moment d’atteindre la ligne d’arrivée. Un recours auprès du CIO devrait être déposé.

Tous nos articles sur les Jeux Olympiques de Rio.