Monde | 14.08.2016 - 17 h 16 | 3 COMMENTAIRES
  • ana brnabic
  • Belgrade
  • dragan markovic
  • gay straight alliance serbie
  • Jovana Radovanović
  • Nedeljnik
  • serbie

Serbie: pourquoi la nomination d’Ana Brnabic, première ministre ouvertement lesbienne, est importante

Publié par
En Serbie, la communauté LGBT a salué l'entrée au gouvernement d'Ana Brnabic, qui devient ainsi la première ministre serbe ouvertement lesbienne.
ana brnabic

Ana Brnabic - Photo : CIRSD (Youtube)

Elle s'appelle Ana Brnabic, a été nommée cette semaine ministre de l'Administration d'État et de l'Autonomie locale et est la première ministre ouvertement lesbienne de Serbie. Une décision progressiste de la part du Premier ministre Aleksandar Vucic qui a déclaré ne pas s'intéresser à ses «orientations personnelles», mais aux «résultats de son travail».

Pour l'organisation LGBT serbe Gay Straight Alliance (GSA), cette nomination a une signification importante: «Outre sa grande expertise, elle sera la première ministre en Serbie qui ne cache pas son orientation sexuelle différente. GSA considère ce moment comme historique en Serbie et comme un grand pas dans la création d'une société d'égalité des chances.» Les militant.e.s serbes ajoutent qu'une personnalité LGBT visible contribue à la lutte contre les discriminations: «La participation politique des personnes LGBT est cruciale pour accroître la tolérance, la réduction de la discrimination et de la violence contre la population LGBT en Serbie, comme ça a été et est le cas dans tous les pays développés, et le choix de Ana Brnabic contribuera sans aucun doute, entre autres, à l'égalité, et à une plus grande acceptation de la communauté LGBT.»

LEVER UN TABOU
Sur le site du magazine serbe Nedeljnik, la journaliste Jovana Radovanović a publié une tribune expliquant à son tour pourquoi la nomination d'une ministre ouvertement lesbienne lève un tabou dans la société serbe: «Nous rencontrons souvent des commentaires qui se demandent pourquoi c'est important que quelqu'un soit gay, tant que la personne fait son travail. Ça ne devrait pas être si important que cela. Mais ça l'est. En Serbie, depuis des décennies, on accepte la règle du “don't ask, don't tell”. Je ne vais pas vous demander si vous êtes gay et vous n'allez pas en parler.

UN CLIMAT TOUJOURS SENSIBLE EN SERBIE
L'homosexualité a été décriminalisée en 1994 en Serbie, et les gays prides qui se sont tenues à Belgrade ces dernières années ont lieu sous étroite surveillance policière (quand elles ne sont pas toute bonnement annulées pour raison de sécurité). Comme la majorité des pays d'Europe de l'Est, la Serbie est loin de répondre à tous les critères en matière de respect des droits de la communauté LGBT, comme le montre le dernier rapport annuel de l'Ilga-Europe. Si quelques lois contre les discriminations en raison de l'orientation sexuelle et de l'identité de genre sont en vigueur et garantissent aux associations la liberté de se réunir, les couples de même sexe n'ont aucune reconnaissance légale, et il n'existe aucune loi facilitant le changement d'état civil pour les personnes trans.

Ce jeudi 11 août, la nouvelle ministre a affirmé qu'elle rencontrerait volontiers Dragan Marković «Palma», député et chef du parti nationaliste Serbie unie, connu pour ses positions ouvertement homophobes pour lesquelles il a d'ailleurs dû s'acquitter d'une amende en 2014. Ana Brnabic a affirmé qu'elle acceptait l'invitation de l'élu et qu'elle «n'était pas intéressée par ses opinions personnelles sur l'orientation sexuelle de quiconque».

Print This Post
Photo du profil de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (3)
  • Par sébastien 16 Août 2016 - 16 H 38
    Photo du profil de sébastien

    Ce progrès, n’en doutons pas, est dû à l’Europe à laquelle les LGBT doivent beaucoup.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Joss01 16 Août 2016 - 22 H 48
    Photo du profil de Joss01

    Enfin une bonne nouvelle venant de l’est 🙂

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.