Le Los Angeles Times rapporte que plusieurs joueuses de football ont été insultées par les supporters lors des matchs à Rio. Le terme « Bicha » (l’équivalent de « pédé ») a été entendu à de nombreuses reprises dans les tribunes lors des matches Etats-Unis / Nouvelle Zélande et Canada / Australie, en visant plus particulièrement les joueuses ouvertement lesbiennes. L’américaine Megan Rapinoe a ainsi confié au reporter du LA Times qu’elle se sentait « personnellement blessée ». « Je crois qu’une certaine mentalité de foule s’est un peu installée », a-t-elle ajoutée.

Interrogée par le LA Times, une porte-parole de la FIFA affirme avoir regardé le match à la télé et ne pas avoir entendu l’insulte. Il n’y a donc « pas de problème », pour elle.