Culture & Loisirs, Plus | 14.07.2016 - 10 h 53 | 4 COMMENTAIRES

Contenu Yagg +

  • chloé tallot
  • marche des fiertés 2016

Chloé Tallot, une photographe qui souhaite en finir avec les clichés sur les personnes LGBT

Publié par
Chloé Tallot, une jeune artiste photographe a réalisé une série de 52 portraits de jeunes LGBT. Elle présente sa démarche à Yagg.
photos LGBT chloe tallot

Série de portraits réalisés à la Marche des fiertés 2016 de Paris - Photo : Chloé Tallot

Chloé Tallot, une jeune artiste photographe et vidéaste, ancienne étudiante des Arts-Décoratifs de Paris, a réalisé une série de portraits pendant la Marche des Fiertés de Paris le 2 juillet dernier. Des portraits d'une simplicité déconcertante. C'est exactement ce que voulait Chloé Tallot: représenter les «invisibles» de la communauté LGBT, invisibles «parce qu'ils/elles ne sont ni extravagant.e.s, ni dans les extrêmes.»

«Je souhaitais montrer ces visages dans leur grand nombre et dans leur diversité, explique-t-elle à Yagg,  mais en omettant volontairement les clichés et les stéréotypes qui les caractérisent habituellement, de façon à ne plus pouvoir poser une étiquette en voyant leur visage, tout en leur donnant une grande visibilité.»

Pour lire la suite de l'article, vous devez être abonné.e


Je me connecte ou Je m'abonne

Print This Post
 
LES réactions (4)
  • Par kami-sama 14 Juil 2016 - 18 H 28
    Photo du profil de kami-sama

    J’ai bien cette série de photo. Dommage que leur identité de genre et orientation sexuelle ne soient pas indiqués.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par GBBM 15 Juil 2016 - 4 H 33
    Photo du profil de GBBM

    Projet qui rappelle le formidable travail de Kevin Truong depuis plusieurs années avec « The Gay Men Project »:
    http://thegaymenproject.com/

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Olivier AM 15 Juil 2016 - 13 H 03
    Photo du profil de Olivier AM

    Belles photos!
    Cependant, il est regrettable que la photographe fasse dans le « jeunisme » ambiant…
    Pas une photo de personnes ayant plus de 30 ans…
    Mais, peut-être que les « vieux » font partie des « extrêmes » selon la définition « bien floue » qu’en « donne » la photographe.
    Une initiative à double tranchant: on veut rendre visible « l’invisible », mais tout en invisibilisant la visibilité… Bref, on efface la visibilité LGBT (pas d’orientation sexuelle dévoilée) des personnes photographiées tout en disant qu’on veut les montrer… Pas sûr de l’efficacité du projet…
    Et cela tend à re-discriminer celles et ceux qui refusent les catégories hétéronormées de genres.
    En arrière-fond du projet, j’entend une fois encore « regardez eux sont tout à fait « normaux », les queer sont bien minoritaires et hors-normes »…

    Signaler ce commentaire

     
    • Par vinzo2 16 Juil 2016 - 7 H 52
      Photo du profil de vinzo2

      +1
      Je trouve sa démarche très intéressante.
      C’est important de vouloir montrer autre chose que les clichés liés à cette manifestation. ..
      Par contre elle n’est pas allée jusqu’au bout de la démarche en ne photographiant que des personnes qui ont la vingtaine.

      Signaler ce commentaire

       
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.