A la une, France, Gay Pride, Plus | 05.07.2016 - 17 h 46 | 90 COMMENTAIRES

Contenu Yagg +

  • FLAG
  • marche des fiertés 2016
  • Mickaël Bucheron
  • Stonewall

Action contre Flag! à la Marche des fiertés de Paris: plusieurs arrestations musclées

Publié par
Des militant.e.s qui ont mené une action pacifique devant le char de l'association Flag! ont été interpellé.e.s avec violence lors de la Marche des fiertés samedi 2 juillet. Yagg a recueilli leurs témoignages.

Interpellation de militant.e.s après l'action devant le char de Flag!, le 2 juillet 2016 à la Marche des fiertés de Paris - Photo : Martín Noda pour Révolution Permanente

Samedi 2 juillet, se tenait la Marche des fiertés de Paris. Sur un parcours raccourci de moitié, plusieurs dizaines de chars ont défilé du quai du Louvre à la place de la Bastille, dans une ambiance festive. Un incident a toutefois émaillé le parcours: le char de l'association des policiers et gendarmes LGBT Flag! a été zappé par plusieurs militant.e.s du cortège radical. Une action courte comme il en a déjà eu lieu lors d'autres prides, mais qui s'est soldée par une interpellation très musclée, selon ceux et celles qui y ont participé. Le site d'informations Révolution Permanente a publié deux photos de l'action et une autre de l'intervention des forces de l'ordre montrant plusieurs policiers plaquant au sol trois militant.e.s (photo que nous publions ci-dessus avec l'accord de Révolution Permanente). Yagg a enquêté sur les circonstances de cette action et les interpellations qui ont suivi.

Pour lire la suite de l'article, vous devez être abonné.e


Je me connecte ou Je m'abonne

Print This Post
Photo du profil de Maëlle Le Corre
Publié par
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (90)
  • Par Dead Head 05 Juil 2016 - 18 H 18
    Photo du profil de Dead Head

    Que l’on soit d’accord ou non avec l’action des militants radicaux de la marche des fiertés, on ne peut accepter que la police intervienne ici pour jouer les arbitres violents. C’est tout à fait inacceptable !
    Force est de constater que les violences policières se multiplient lors des manifestations, dans des proportions que l’on n’avait pas connues depuis les années Marcellin (fin des années 60, début des années 70). La France glisse de plus en plus vers un régime autoritaire : état d’urgence, restrictions de la liberté de manifester (contre la loi Travail ou pour les droits LGBT), violences policières aggravées, 49.3 répétés pour empêcher les représentants du peuple de débattre…

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Shizuko 05 Juil 2016 - 23 H 09
      Photo du profil de

      @deadhead
      Cela fait 15 ans que j’entend dire que la France va vers une dictature, cela devait arriver déjà avec l’élection de Sarkozy. Le 49.3 sert à éviter l’obstructionnisme il est parfaitement légal. Les représentants du peuple ont pu débattre à souhait sur cette loi depuis des mois. Quant aux violences policières elle sont simplement amplifiées par les réseaux sociaux vous trouvez normal que des groupes aillent à des manifs pour tabasser des flics ?

      Signaler ce commentaire

       
    • Par arnosa 06 Juil 2016 - 14 H 54
      Photo du profil de arnosa

      +1

      Signaler ce commentaire

       
  • Par cmillet 05 Juil 2016 - 18 H 18
    Photo du profil de cmillet

    Tout ça pour ça… Une action puérile ! Un article bien long pour pas grand chose !
    Flag ne défile jamais en uniforme ! Ils portent des tenues de l’association comme beaucoup d’autres groupes ou associations.
    Dénigrer ainsi les forces de l’ordre, ça s’appelle outrage à agent.

    Un peu de respect et de retenue seraient nécessaires au moment où le niveau d’alerte est important et où les forces de l’ordre, qui nous protègent sont sur sollicitées.

    Je sais déjà que je ne vais pas me faire des amis avec ce commentaire !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Reuillois 05 Juil 2016 - 18 H 29
    Photo du profil de Reuillois

    Un « zapp », que l’on soit pour ou contre la méthode, ou les revendications, est quelque chose de relativement habituel dans un Marche des Fiertés, surtout à Paris (souvenir de GayLib…). Une intervention aussi musclée n’a aucune justification !

    Quant aux propos de M. Bucheron, j’oserais presque espérer qu’ils ont été tronqués et/ou déformés !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Chalion 05 Juil 2016 - 18 H 31
    Photo du profil de Chalion

    Ils se sont mis en travers du cortège pour nous empêcher de passer en criant : « FLAG! Flic ! Assassins ! », et il faudrait qu’on soit gentil avec eux…
    Des spectateurs ont tenté de percer leur barrage, ils ont été malmenés ; et, il faudrait leur accorder des circonstances atténuantes…
    Seulement 6 interpellations sur la petite trentaine qu’ils étaient, je ne vois vraiment pas de quoi ils se plaignent… D’autant plus que si interventions musclées il y a eu, c’est qu’ils ont résisté et/ou que d’autres personnes ont tentés de gêner l’action des policiers.
    Après Toulouse, il y a deux ans, je n’éprouve aucun remord, aucune compassion pour ces gens-là… Ils n’ont obtenu que ce qu’ils méritaient. Je parierais même qu’ils ont continué de crier leurs slogans haineux pendant leur détention.
    On peut trouver des excuses pour beaucoup d’actions. Mais, de mon point de vue, ils n’ont aucune excuses sinon leur bêtise. Et, ce n’est même pas excusable car ce n’est pas génétique !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sébastien 05 Juil 2016 - 18 H 34
    Photo du profil de sébastien

    La manifestation contre Flag était particulièrement mal venue. C’est une association sympathique qui joue un grand rôle dans l’amélioration des relations entre la police et les homos. Il y a chez certains manifestants une escalade de la violence qui oblige la police à employer des moyens adaptés. Les « radicaux » nous font du tort et sont contre-productifs.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par SCR 05 Juil 2016 - 18 H 37
    Photo du profil de SCR

    Je ne suis pas du tout d’accord , ces militants anarchistes n’ont eu que ce qu’ils méritent et j’espère bien que certains écoperont de peines de prison ferme! J’étais dégouté et écoeuré de les entendre! Je ne suis pas policier, pas gendarme , pas magistrat, mais simple avocat, et fier de voir que les policiers et gendarmes LGBT puissent défiler à nos cotés! Fiers de leurs métiers difficiles exercés au péril de leur vie pour nous protéger contre les facislamistes et cinglés en tous genre! On est bien contents de les avoir quand on se prends dans la tronche des attentats ! Bataclan , etc , pour défendre nos démocraties et nos valeurs de liberté au péril de leur vie. Je pense à ce petit boutchoux de 3 ans qu’un faschislamiste a rendu orphelin de ses deux parents policiers à leur domicile il y a quelques jours. Je pense aux victimes d’Orlando, etc… Je dis « Vive les policiers et gendarmes LGBT » et leurs collègues pour leur courage dans un climat très tendu depuis des mois d’état d’urgence. Ils n’ont pas mérité d’être insultés par une bande d’anarchistes irresponsables et répugnants de haine et de bétise (c’est normal de réagir quand on est agressés surtout ce jour où la tension liée au risque d’attentat était grande), et tout ça un jour où Paris marchait tête haute sous les couleurs de l’arc en ciel pour défendre nos valeurs de libertés et de tolérance. Qu’ils soient assurés de notre soutien! On les aime! Vive Flag et tous les défenseurs de la liberté !????????✨???

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Gaystronome 05 Juil 2016 - 18 H 41
    Photo du profil de Gaystronome

    Bravo à FLag et aux policiers contre ces violences verbales intolérables. Ces révolutionnaires d’opérette sont venus chercher de belles images pour faire le buzz. Ce sont des manipulateurs rien de moins.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Silvius 05 Juil 2016 - 18 H 51
    Photo du profil de Silvius

    L’action me semble personnellement déplacé : c’est la police en tant qu’institution de l’Etat qu’il fallait interpeller, pas FLAG qui représente seulement les LGBT dans la police, souvent discriminés par leurs collègues et souvent plus ouverts que les autres.
    Cependant, rien de cela ne peut excuser la réaction largement excessive des policiers et ce spectacle affligeant de violence et d’arbitraire. J’espère qu’une enquête disciplinaire sera ouverte dans le cas de la fouille forcée de D. Si les propos du policiers sont exacts, ils témoignent d’une logique de petit chef arbitraire indigne de sa profession. C’est le genre d’affaire pour laquelle on peut saisir le Défenseur des droits, il me semble.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par SG70 05 Juil 2016 - 18 H 55
    Photo du profil de SG70

    "la police déteste tout le monde"
    L’intelligence du slogan est-il représentatif de l’intelligence des interpellé.e.s ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Thôrr 05 Juil 2016 - 19 H 05
    Photo du profil de Thôrr

    🙂 Je pense que bloquer le char de FLAG et de crier « policiers hors de nos fiertés » et la police déteste tout le monde » c’était ni le lieu ni le moment, la marche des fiertés doit rester une marche conviviale et on n’a pas à proférer de telles paroles sur telle ou telle personne sous prétexte que leurs métiers ne plaisent pas à certains, j’appelle ça une forme de racisme vers d’autres gays et lesbiennes… Je ne suis pas policier, mais les personnes qui se sont fait interpeller vertement, savaient très bien ce qu’elles faisaient et savaient très bien les risques qu’elles encouraient donc je ne les plains pas… Sachons respecter les gens quelque soit leur métier, afin que cette marche reste conviviale et exit les gens qui n’ont pas ce respect là… 😉 …

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Joss01 10 Juil 2016 - 21 H 12
      Photo du profil de Joss01

      Entièrement d’accord !!!
      Ces radicaux, jouent malheureusement contre leur camp à savoir la communauté LGBT.
      Il y a d’autres manifestations de vrais homophobes et anti égalité qui mériteraient amplement plus ce type d’action coup de poing

      Signaler ce commentaire

       
  • Par sanzio 05 Juil 2016 - 19 H 13
    Photo du profil de sanzio

    J’ai été témoin de l’irruption de la trentaine de personnes à hauteur de l’Hôtel de ville. Les seuls slogans que j’ai entendu étaient « Libérez nos camarades, solidarité avec les emprisonnés » et une dénonciation des violences policières. Puis un leader (?) a crié: « Dispersion, dispersion  » et le petit groupe s’est enfuit. Il a fallu attendre une minute ou deux pour que des policiers en uniforme, et non les manifestants de la FLAG, les prennent en chasse. Je trouve absolument scandaleux que des gens qui n’ont jamais manifesté pour la cause LGBT dont à l’évidence ils se moquent totalement, profitent de la marche des Fiertés pour promouvoir leur petite boutique. Encore heureux que leur très faible nombre ne leur ait pas permis de perpétrer leurs violences habituelles et de compromettre ainsi le succès de la Marche.Le site Yagg n’a pas a relayer la propagande de ces groupuscules qui parasitent les luttes et combats sociaux.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par SG70 05 Juil 2016 - 20 H 27
      Photo du profil de SG70

      @alainlecoultre
      "que des gens qui n’ont jamais manifesté pour la cause LGBT dont à l’évidence ils se moquent totalement, profitent de la marche des Fierté"
      Qu’en sais tu ?

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Melos 05 Juil 2016 - 22 H 40
      Photo du profil de

      Au hasard le fait d’aller insulter d’autres manifestants @sg70 non ?

      Signaler ce commentaire

       
    • Par SG70 06 Juil 2016 - 1 H 01
      Photo du profil de SG70

      @melos
      j’avais zappé en lisant son commentaire la parti "et non les manifestants de la FLAG" (relis sans ça et ça change tout le sens….) méa culpa.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Shizuko 05 Juil 2016 - 23 H 05
      Photo du profil de

      @SG70
      En tout cas le Collectif Urgence notre police assassine, refuse de leur renvoyer l’ascenseur en justifiant l’homophobie si elle de nature religieuse et en refusant de se positionner sur l’homosexualité car leur soutien c’est un certain Kery James qui ne s’est jamais excusé pour ses propos homophobes.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par sanzio 06 Juil 2016 - 12 H 38
      Photo du profil de sanzio

      Je ne les ai jamais vu dans une manif pro gaie(par ex à l’époque de la bagarre pour le mariage) et je n’ai jamais lu dans leur prose quoi que ce soit sur les questions LGBT. Je peux me tromper évidemment mais la logique de leurs discours est bien connue: seule la révolution anti capitaliste peut résoudre les problèmes actuels…

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Gaystronome 06 Juil 2016 - 13 H 04
      Photo du profil de Gaystronome

      Sinon çà ne choque personne ce site révolution « permanente ». La permanence en matière de révolution fallait quand même l’inventer celle là !
      Des asociaux du même tonneau que les djihadistes.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Shizuko 06 Juil 2016 - 21 H 23
      Photo du profil de

      @gaystronome
      C’est pas que ça me choque mais ça démontre que pour eux le but c’est surtout être en révolution et qu’ils ou elles n’ont aucun projet pour l’après.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Korial 05 Juil 2016 - 19 H 33
    Photo du profil de Korial

    ben voyons! La connerie des deux cotés!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par FriendlyFire 05 Juil 2016 - 19 H 41
    Photo du profil de

    D’un côté j’ai toujours une vague sympathie pour les mouvements radicaux : le côté « on est tous frères, tous amis sur la terre, tous de la même grande famille » pour une journée peut-être un poil irritant sur le papier. Des lignes de fracture traversent nos sociétés mais accepter l’unanimisme pour une journée ne me semble pas renoncer à porter les combats là où ils doivent l’être, là où ils peuvent être entendus.
    La discussion est ouverte sur ce sujet.

    Maintenant au niveau préparation pratique c’est un peu opération pieds nickelés tout ça : le défilé a été réduit de moitié mais LA PROTECTION MULTIPLIéE PAR 3 à cause du regain de tension potentielle provoqué par Orlando, donc autant dire que le terrain était plein de policiers aux aguets du moindre mouvement suspect, hypervigilants, super briefés, avec en plus sans doute un poil de burn out qui n’arrange rien à la nervosité.
    Pas le bon créneau …
    Moi qui suis dans ma période chien en ce moment je dirai que ça équivaut à aller tirer la langue devant un pitbull pour faire une farce : l’action ne peut que mal se finir…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par sébastien 05 Juil 2016 - 19 H 57
    Photo du profil de sébastien

    N’oublions pas que, grâce à la police, un massacre a peut-être été évité ce jour là ! Il y a des pervers qui devaient rêver de venir nous flinguer et que la protection a fait reculer. Insulter les policiers est insupportable. Les « radicaux » sont venus sciemment provoquer, ils déshonorent les LGBT.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Jean-Luc SCHWAB 05 Juil 2016 - 20 H 35
    Photo du profil de Jean-Luc SCHWAB

    Se revendiquer de Stonewall est une chose, présumer en être les uniques héritiers pour juger de qui est légitime ou pas dans une telle marche ressemble plus à de l’accaparement mémoriel. Et sauf à faire preuve de beaucoup de malhonnêteté, il est pour le moins fallacieux d’imputer aux militants de FLAG la responsabilité et l’approbation d’actions LGBT-phobes menées par des policiers new-yorkais il y a maintenant 47 ans de cela.
    Si les violences policières ne sont pas excusables pour autant, le contexte actuel de sollicitation accrue des forces de l’ordre pour encadrer les manifestations, quand ce n’est pas pour faire face à des casseurs infiltrés, aurait du être pris en compte par les instigateurs d’une telle action. Arguer dans un tract rédigé avant même l’action que « la police s’en prend maintenant aussi aux manifestant.e.s » est un peu trop facile, voire provocateur, quand on est soi-même à l’origine d’une action « pacifique » (sauf dans les slogans scandés) à l’encontre d’autres manifestant.e.s.
    Enfin, comme le faisait déjà observer un précédent contributeur, les membres de FLAG ne défilent pas ici dans leurs tenues de service. Les taxer en outre de cautionner des violences LGBT-phobes à l’intérieur de leur institution ou d’en être les exécutants est franchement fort de café.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par yaki 05 Juil 2016 - 21 H 28
    Photo du profil de yaki

    Si l’irruption des manifestants devant le char de Flag, n’est pas la plus intelligente qui soit, de ce que je lis, celle de la police ne vaut guère mieux, surtout émanant d’une autorité, donc censée agir avec pondération…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Charade 05 Juil 2016 - 22 H 22
    Photo du profil de Charade

    Action vraiment débile ! Mais du côté de la police, des paroles et un comportement douteux, à en croire les témoignages, du moins. Les policiers qui sont intervenus auraient mieux fait de s’en tenir à leur rôle : empêcher ces gens de nuire et de perturber la manifestation.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Melos 05 Juil 2016 - 22 H 39
    Photo du profil de

    « Radical », les mêmes que ceux avec la pancarte non à l’Islamophobie…

    Non c’est vrai que le climat n’est pas déjà délétère, que nos forces de police (que je soutiens de façon inconditionnelle) épuisées, insultées et qui apparemment pour certain(es) n’ont pas été assez durement touchées (besoin de rappeler l’attentat contre cette famille de policiers, égorgés devant leur gamin ?!!!).

    Est-il besoin de rappeler qu’ils étaient là pour PROTEGER les manifestants contre tout débordement extérieur. Mon Dieu qu’est ce qu’ils auraient pris si des manifestants avaient été agressés et qu’ils n’étaient pas intervenus. Les manifestants de FLAG font partie intégrante de la communauté LGBT, il faudrait les exclure au simple motif que ce sont des…flics ?! Non mais on est où là, c’est ça la marche des fiertés ? Vous criez à la haine lorsqu’il s’agit de LMPT mais en fait, vous êtes pires !

    Ça me donne envie de gerber.

    Bravo et merci encore à ces policiers ! (Et non je ne suis pas flic).

    Signaler ce commentaire

     
    • Par FriendlyFire 06 Juil 2016 - 8 H 13
      Photo du profil de

      @melos
      1. « Ça me donne envie de gerber. » >>> pas la peine de se mettre la rate au court-bouillon ni de se retourner les tripes sur l’actualité : pour peu qu’on y regarde de près le monde sera toujours un carnage et un champ de batailles petites et grandes.

      2. « nos forces de police (que je soutiens de façon inconditionnelle)  » >>> plutôt oui dans le contexte d’épuisement que tu rappelles ( + ce double assassinat que j’avais presque oublié, les morts éclipsant les morts…), plutôt non en général quand même pour moi;
      Les forces de l’ordre sont le bras armé du pouvoir, et je veux toujours savoir dans quel sens et quelle mesure s’exerce (en mon nom) ce pouvoir.
      Soutien inconditionnel à la justice mais pas à la police : ce serait acter le « taper d’abord réfléchir ensuite »; tout au moins abdiquer son sens critique contre une promesse de sécurité, et ce n’est jamais bon, toujours signe que la peur mène le bal.

      3. »« Radical », les mêmes que ceux avec la pancarte non à l’Islamophobie… »
      Les radicaux de chez nous ne sont pas les forces du désordre ou de l’anomie que tu sembles redouter dans un élan très gaullien ( le retour de la chienlit); ce sont des gens qui s’engagent…parfois un peu vite dans l’action, mais plutôt avec coeur selon moi.Bref pas de grosse menace sur ce front.
      En revanche tout à voir du côté de la direction des haines avec ce panneau « stop à l’islampophobie ».
      Le dernier attentat de l’Ei à Bagdad est un carnage horrible qui s’est abattu en premier lieu sur les femmes et les enfants qui faisaient les courses pour fêter la fin du ramadan.
      Comme plus personne ne s’inquiète ou retweete frénétiquement ce fait il peine à faire autre chose que passer dans les gros titres, mais le fait est là que beaucoup ne veulent pas voir : les musulmans sont les premières victimes numériques du terrorisme.
      Stratégie visée par l’Ei ; mener les gens à bout de nerfs et compter sur la détérioration de la situation pour générer de nouveaux volontaires à se faire exploser, en excitant les divisions sunnites/chiites, « religieuse/raciales » ici;
      la ligne de faille passe ailleurs que dans la dénonciation trop rapide des discours d’intolérance; il faut d’abord savoir tenir sa colère en bride.
      S’énerver trop vite c’est faire jeu d’alliance avec les terroristes d’une certaine manière; le jeu d’échecs est biaisé.
      Et rester radicalement décidé à agir efficacement si possible ( là je suis plus circonspect…et sans visibilité).

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Shizuko 06 Juil 2016 - 9 H 30
      Photo du profil de

      @psoattentif
      « Mais le fait est là que beaucoup ne veulent pas voir : les musulmans sont les premières victimes numériques du terrorisme. »
      En France les premières victimes du terrorisme ce ne sont pas les musulmans et les premières victimes du racisme violent ce sont les juifs. Alors ce panneau à la marche de fierté « Stop à l’islamophobie » n’ aucun sens. Je ne pense pas du tout que ces personnes aient un grand cœur. Non ce qui les motive c’est la haine d’une société qu’ils n’arrivent pas à changer tout simplement parce qu’il n’ont plus aucun projet. Supprimer la police pour l’autodéfense ? Mais il ne comprennent pas qu’avec l’autodéfense ce sont les plus faibles physiquement qu’ils trinquent en premier ?

      « Soutien inconditionnel à la justice mais pas à la police : ce serait acter le « taper d’abord réfléchir ensuite » »

      Sans la police la justice ne peut pas agir et d’ailleurs les erreurs judiciaires existent.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par FriendlyFire 06 Juil 2016 - 12 H 08
      Photo du profil de

      @shizuko
      >>> en France et ailleurs : je voulais simplement rappeler que le décompte des morts ne va pas dans le sens de « c’est la faute à l’islam » comme on peut l’entendre trop souvent dans un raccourci qui ne rend service à personne.
      Il y a un monde au-delà du périphérique, et c’est ce monde que nous -citoyens moyens- connaissons si mal qui nous revient en pleine tête et nous explose à la figure.

      Quel est le sens d’un tel panneau le jour de la Pride : dire « pas en mon nom », dire « je refuse qu’on réponde à la haine homophobe [Orlando] par une autre forme de stigmatisation ».
      Il y a des gens à blâmer/condamner/abattre peut être dans les nids de terroristes du moyen orient et c’est sur eux qu’il faut concentrer sa colère et ses moyens d’action, pas sur les populations vaguement liées à la région par leur nom ou par leur religion.
      Donc  » stop l’inflation de la haine » a du sens dans ce contexte.

      Je ne sais pas quel est l’horizon des groupes radicaux mais en ce qui me concerne je valorise -et pratique- les relations d’autorité, de manière juste et éthique si possible.
      Je n’ai jamais eu comme projet de supprimer la police juste d’interroger sa mission quand besoin : on sait bien qu’en fonction de l’équipe au pouvoir et du scénario du moment on va privilégier le terrain ou le chiffre, bref que cette institution au service (au sens noble) est aussi souvent instrumentalisée.
      Et nous sommes d’accord sur le fait que la justice, comme la vie, sont des matières compliquées…

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Shizuko 06 Juil 2016 - 18 H 34
      Photo du profil de

      @psoattentif
      « Quel est le sens d’un tel panneau le jour de la Pride : dire « pas en mon nom », dire « je refuse qu’on réponde à la haine homophobe [Orlando] par une autre forme de stigmatisation ». »

      Non c’est surtout la faute c’est pas à l’intégrisme musulman c’est la faute à la société méchante et islamophobe on a même entendu que Mateen était un produit du capitalisme, comme si pour le coup la famille n’existait plus n’était pas capable d’inculquer l’homophobie dans la filiation. Et puis il me semble que personne à la marche des fiertés ait proposé des slogans islamophobes alors pour ma part on a pas besoin des radicaux qui viennent nous éduquer avec leurs moralismes.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Zam 07 Juil 2016 - 1 H 34
      Photo du profil de Zam

      « En France les premières victimes du terrorisme ce ne sont pas les musulmans et les premières victimes du racisme violent ce sont les juifs. »
      Il me semble que les perquisitions administratives dans plusieurs milliers de logement ont surtout touché des musulmans et non pas des juifs.

      Dans la plupart des cas, c’était injuste, au sens où ces personnes n’avaient rien à se reprocher. Bref des innocents qui trinquent pour quelques illuminés qui ont pour point commun d’être musulmans.

      Sans compter que nombre de perquisition/assignation à résidence ont dérapé car les forces de polices étaient en surrégime.

      Je ne soutiens pas ce ZAP, car je n’aurais pas visé FLAG.

      En revanche, je soutiens qu’il est temps d’en finir avec l’état d’urgence et qu’il faut revenir à des lois impliquant la justice pour chaque action liberticide de l’état. Depuis 3/4 ans nous enchaînons: censure, surveillance ciblée accrues, surveillance de masse, mise à l’écart des juges, assignation à résidence de militant écologiste, interdiction de manifestation lors de la COP21, mise en danger de manifestant en empêchant des CRS d’arrêter des casseurs, un état d’urgence permanent dont quasi toutes les dispositions ont été retranscrites
      afin de les rendre actives même lorsque l’état d’urgence prendra fin…

      Après tout ça, inutile de s’étonner que ça grogne ! Pour ma part je trouve d’ailleurs que ça devrait grogner plus (en grande partie contre le gouvernement, les députés et les sénateurs).

      Signaler ce commentaire

       
  • Par jpvallois92 05 Juil 2016 - 22 H 49
    Photo du profil de jpvallois92

    malentendu coupable! les nervis ont cru dénoncer les violences policières et ont dénoncé l’homosexualité dans la police

    Signaler ce commentaire

     
  • Par azur7000 05 Juil 2016 - 23 H 05
    Photo du profil de

    S’attaquer aux policiers de FLAG est vraiment un acte odieux, commis encore une fois par des radicaux… Décidément pas mieux que les réac anti égalité

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Shizuko 05 Juil 2016 - 23 H 17
    Photo du profil de

    Toutes les marche des fiertés auxquelles j’ai participé la police était toujours respectueuse même en province et d’après mes amis sur Paris elle a été très bien accueilli. Ces groupuscules ils viennent faire quoi ? A la marche de Toronto c’était black lives matter qui est allé perturber la marche. Tout cela montre qu’ils ont intériorisé la doxa que le racisme serait plus grave de l’homophobie. En effet personne va interrompre une manif contre le racisme sous prétexte qu’il y aurait des groupes homophobes. Bien au contraire ces personnes la soutiennent, ils participent sans aucun esprit critique si non cela serait du whiteplanning.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Melos 06 Juil 2016 - 0 H 13
      Photo du profil de

      @shizuko

      Merci pour ce commentaire. Ça fait du bien.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par FriendlyFire 07 Juil 2016 - 7 H 37
      Photo du profil de

      @shizuko
      >>> »cela montre qu’ils ont intériorisé la doxa que le racisme serait plus grave que l’homophobie. »
      Dans le contexte américain de « Black Lives Matter » il n’est pas interdit de le penser : je rappelle que les personnes visées ne doivent pas faire face à des discriminations/vexations/insultes mais à des balles en pleine gueule sans sommation avec policier (quasi?) systématiquement acquitté à la fin.
      Après, pourquoi aller manifester à Toronto effectivement ?
      La pression policière m’y semble bien moindre que dans le pays voisin où ça tire à tout va. Je ne connais pas les détails du Canada.
      Un élément d’explication : les assos LGBT ne sont pas souvent mises en relation directe avec la police, et encore plus rarement dans une situation de force favorable, comme le jour de la Pride, d’où sans doute tentation d’aller à la rencontre façon clash pour porter ses doléances.
      La Pride a toujours été un endroit où manifester sa colère aussi.
      Derrière ces groupuscules il y a des morts, que certains se refusent à voir dilués dans l’unanimisme ambiant. Alors c’est sûr ils gâchent (un peu)la fête et jettent un pavé au visage des amateurs d’image parfaite et jolie, mais peut-être pas sans raison.

      Enfin je ne vois pas très bien d’où vient et où veut aller cette expression de « doxa intériorisée » qu’il faudrait combattre. Toutes les discriminations poussent sur le même terreau de l’égoïsme et de l’étroitesse de pensée.Chacun organise ensuite ses combats depuis là où il en est de son cheminement.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Shizuko 07 Juil 2016 - 9 H 56
      Photo du profil de

      @psoattentif
      Orlando c’était juste une insulte ? On va voir si à la prochaine manif contre l’islamophobie il y aura des gens qui iront clasher les groupes qui tiennent des propos homophobes et qui luttent contre les droits de LGBT. C’est ça la doxa que vous aussi vous avez intériorisé. En France le collectif urgence notre police assassine explique tranquillement qu’il ne vont pas prendre position sur l’homosexualité pour ne pas diviser le combat. Comme si l’homophobie ne tuait pas.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par FriendlyFire 07 Juil 2016 - 13 H 54
      Photo du profil de

      @shizuko
      >>> »Orlando c’était juste une insulte ? »
      Dans une conversation je fais en sorte de toujours faire le pari de l’intelligence de mon interlocuteur : évitons donc d’avoir recours à des arguments impasses type « toi pas d’accord avec tout ce que je dis = toi assassin de l’humanité qui cautionne toutes les dérives », c’est un poil désagréable à endosser !
      Ces propos s’appliquaient à votre remarque sur « Black Lives Matter » dans le contexte des usa et je ne disais pas que tout était parfait mais que statistiquement il semble moins dangereux d’être LGBT que black.

      Je ne vois toujours pas quelle doxa j’aurai intériorisé à l’insu de mon plein gré : certains groupes socio-culturels sont en mesure de porter plusieurs combats à la fois (comme ici homophobie + islamophobie), d’autres concentrés sur un seul point : à nous, au temps de les faire évoluer; tout reprocher à tout le monde ne fait guère avancer le débat.
      Je suis pour soutenir les revendications d’égalité, et pour pointer les dérives homophobes de ces mouvements quand ils existent.
      Toutes les combinatoires sont possibles – sauf à préférer les solutions uniques, qui i fine sont toujours des solutions d’exclusion.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Léo 06 Juil 2016 - 0 H 25
    Photo du profil de Léo

    Visiblement, beaucoup de gens dans les commentaires ont du mal à saisir l’utilité de dénoncer une institution lgbtphobe lors d’une marche qui célèbre un évènement qui dénonçait une institution lgbtphobe. Bon.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Shizuko 06 Juil 2016 - 10 H 42
      Photo du profil de

      @leolefrancois
      Tout simplement car la police n’est pas une institution lgtphobe. Pas plus que le corps médical, la magistrature, la fonction publique en générale. Pourtant je vois mal des slogans contre l’Education nationale alors qu’en ce qui me concerne j’ai eu bcp plus à faire avec des profs homophobes qu’avec des policiers homophobes. D’ailleurs qui permet d’arrêter les agresseurs LBCTphobes ? A titre personnel je n’ai jamais eu de problème avec la police qui a été toujours respectueuse, je sais qu’il y a des policiers LBGTphobes mais je ne veux pas qu’on parle en mon nom en faisant des généralisations pareilles. D’autre part on est plus dans les années ’70 il faut arrêter de raisonner avec des slogans simples.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Libera Menso 06 Juil 2016 - 7 H 11
    Photo du profil de Libera Menso

    Ras le bol des slogans du style « Tout le monde déteste la police ». Il serait temps que les anars et une certaine ultra-gauche deviennent adultes !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par rico-19 06 Juil 2016 - 8 H 34
    Photo du profil de rico-19

    Manifester contre flag ! Était ce bien nécessaire et le lieu pour cette action !!!!!! Que d’énergie négative et pour quel but ?!?!? Si ces personnes voulait manifester contre la police la possibilité leur était donnée de se joindre aux autres organisations et syndicats qui l’ont fait ou de se présenter devant le ministère de l’intérieur !!!! Mais là on se retrouve devant une spécificité du moment bien française ! Celle de tout gâcher et de faite en sorte de monter les français les uns contres les autres ! Pour finir un petit mot sur votre article qui je pense aurait gagné en équité si vous aviez parlé de la pride de Londres et de la demande en mariage faite par un policier à son ami en pleîne rue et sous les applaudissements puisque vous avez cité celle de Toronto !!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par pa-yverdon 06 Juil 2016 - 8 H 42
    Photo du profil de pa-yverdon

    A l’heure des smartphone, si Révolution permanente n’a qu’une photo pour prouver l’agressivité de la police, cela fait bien léger…. Eux si prompts à diffuser des vidéos qui commencent toujours en pleine charge… jamais avant….
    Méthode utilisée par l’extrême droite recyclée par l’extrême gauche… et relayée par Yagg 🙁

    Signaler ce commentaire

     
  • Par ellie 06 Juil 2016 - 9 H 52
    Photo du profil de ellie

    Je confirme. C’était très choquant ces interpellations et la violence des policiers. Il y a eu une action de cinq minutes et puis soudain on a vu les manifestants se disperser très rapidement et être poursuivi. Les policiers les ont séquestré dans le parc à côté d’hôtel de ville en fermant les ports du parc et éloignant le public. Perso je n’ai pas pu reprendre la pride ou les chars continuaient à faire la fête sans savoir ce qui c’était passe. Je ne suis pas un.e habitué des confrontations avec la police. La c’était violent. Je du partir me poser boire un remontant …

    Signaler ce commentaire

     
  • Par ellie 06 Juil 2016 - 9 H 57
    Photo du profil de ellie

    Je comprend que l’on soit opposé à un blocage du char du FLAG. mais ça ne peut pas justifier une telle violence. Perso j’ai trouvé que ça faisait peur…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par philippedecondey 06 Juil 2016 - 10 H 18
    Photo du profil de philippedecondey

    Quelle mascarade !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Sant69 06 Juil 2016 - 15 H 10
    Photo du profil de Sant69

    Pourquoi s’en prendre aux FLAG ? Leur action en dit long sur la stupidité de ces extrémistes dont le seul discours se résume à insulter les institutions sans discernement aucun.
    Ceux qui se présentent ici comme les victimes des violences policières sont tout aussi fascistes que le fascisme qu’ils dénoncent.
    La violence de certains propos n’est pas moindre que la violence physique : venir agresser verbalement des hommes et des femmes qui se battent pour la visibilité des gays dans leur milieu professionnel est affligeant de bêtise.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Laure 06 Juil 2016 - 15 H 51
    Photo du profil de Laure

    S’il y a une chose que les commentaires ici illustrent, c’est tout de même la droitisation de plus en plus assumées de nos communautés. Il n’y a certes pas de raison après tout que nous valions en la matière beaucoup mieux que les autres, même si on pourrait tout de même le souhaiter.
    Indépendamment de ce que l’on pense de la pertinence de l’action en question, et même du Flag ! en voir se réjouir du traitement que les condés réservent aux descendantEs de l’immigration post-coloniale d’une part, au mouvement social de façon générale, et aux activistes en question d’autre part, cela fait frissonner. Il est vrai que c’est être dans l’air du temps de jouer les gros bras et de donner des coups de mentons face aux empêcheurSEs de tourner en rond ; c’est juste que j’aimerais un autre air, et un autre temps.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Melos 06 Juil 2016 - 16 H 35
      Photo du profil de

      @Eleuthere

      – » […] en voir se réjouir du traitement que les condés réservent aux descendantEs de l’immigration post-coloniale d’une part ».

      Alors on va faire simple, condamnez-vous oui ou non, l’attentat contre cette famille dont deux membres étaient policiers et qui ont été égorgés par un « descendant de l’immigration post-coloniale », ce zélote de la secte mahométane ?

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Laure 06 Juil 2016 - 16 H 57
      Photo du profil de Laure

      Aussi surprenant que cela puisse paraître à quelqu’un qui ne pratique la pensée qu’à de rares occasions, je ne crois pas que le meurtre ait quoi que ce soit à voir avec la question, ou tout de moins au prix de médiations plus complexes que l’assignation de tel ou tel à des catégories raciales que vous paraissez pratiquer allègrement. Cela étant je opposée à l’assassinat politique, fût-ce de membres des forces de l’ordre ; comme certainEs disaient à une époque, il n’y a guère que les flics et les fascistes qui tuent, et j’aspire à vivre sans les uns ni les autres.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Gaystronome 06 Juil 2016 - 18 H 17
      Photo du profil de Gaystronome

      @eleuthere ton dernier post est consternant/grave. A vomir même.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Laure 06 Juil 2016 - 18 H 36
      Photo du profil de Laure

      Et en dehors de cette invective, êtes-vous capable de lire et, qui sait, d’argumenter ?

      Signaler ce commentaire

       
    • Par plume 06 Juil 2016 - 18 H 54
      Photo du profil de plume

      Nan, mais, dans le cadre politique moral et subjectiviste, hélas, la question porte sur la légitimité intrinsèque aux sujets, et donc des actes envers elleux. Par exemple, quand les léninistes, entre autre exemple abondant historiquement, tuent au nom du « peuple », (éventuellement le même « peuple », pour l’améliorer), « c’est pour son bien ». Donc c’est « quelque part » un tantinet légitime, quelque part entre l’inévitable et l’erronné. Donc c’est pas tout à fait du meurtre autant que si c’en était tout à fait, lequel cas est réservé aux méchants qui n’ont pas daigné prendre le tramway de l’histoire. Je ne cause même pas du backlash régressif, masculiniste et éxterminatoire qui est en train de prendre forme, et qu’on n’a je pense jamais vu. Une grosse erreur, outre la mauvaise foi qui y est fréquemment jointe, est de toujours faire des analogies avec le passé jugé quand on parle de ce qu’on vit au présent et du futur immédiat. Alors que l’histoire ne se répète pas, même à travers de nouvelles utilisations de rapports sociaux existants (qui en sont des fois transformés, pas nécessairement en bien, ce qui est déprimant, vu ce qu’ils sont déjà…).
      *
      Bon, cela dit, je reste assez sidérée de l’importance donnée de part et d’autre à, oui, ce qu’on appelle zapper le Flag, exercice auquel je me suis moi même livrée autrefois en pareilles occasions et pour lequel je n’ai pas de remords particulier. Parce que je trouve que même si je n’adhère plus aux différencialismes qui m’ont motivée à l’époque, je ne nourris guère pour autant d’illusions envers la bonté, là encore intrinsèque, des institutions de l’économie politique; qu’elles soient ou non, ce qui se discute, un moindre mal. Et puis surtout précisément parce que c’est un zap et que ce n’est que ça. Qu’il n’y a précisément personne de mort (même si c’est vrai que le contenu des invectives a suivi la courbe ascendante des positions, des haines sociales, et des rapports qui les produisent). Et que réciproquement quand on zappe, on s’expose à une possible réponse sécuritaire (qui n’est pas non plus tirer dans la foule à l’arme lourde, quoi). Mais bon, il y a aussi toute l’enflure rhétorique qui nous est absolument commune (rien qu’à lire les commentaires…), traditionnelle, et où il importe de crier très fort, et de monter immédiatement le curseur aux accusations ultimes. Bon…
      *
      Enfin, ben de mon point de vue, ça démontre – et je crois que de ce côté les démonstrations vont se multiplier et s’aggraver – que le pack supposé « lgbt » est une fiction divergente, autant socialement, politiquement, culturellement même. C’est pas nouveau, encore que si un peu, ça date du retournement des capacités distributives de l’économie ; sociétal ou pas, loi ou pas, y en a plus pour tout le monde et pour de moins en moins. Finie la bonne humeur, bonjour la concurrence à l’existence. Et il ne suffit évidemment pas, dans cette horrible conjoncture, d’être mal placé dans la concurrence pour pouvoir prétendre amener ou représenter d’emblée l’avenir et l’émancipation, bref la sortie (et vers où ?). Ca se saurait… Mais du coup ça met tout bonnement en question toutes ces parades unitaristes (et je cause là autant de la pride « alter » néo léniniste et viriliste qui en passant soit-dit colporte des idéologies qui nous instrumentalisent grave, nous les transses, que des vieilles daubes officielles). Mais la divergence, pour rester euphémique, existe, et elle existe aussi avec bien du monde qu’on n’entend guère et qui survit comme elle peut, en marge des intégrations, des récupérations, et des existences de celles qui peuvent se les payer – et qui sont, là encore, de tous les côtés de la « barrière » politique et médiatique. Ca craque de partout.
      *
      Effectivement, je trouve aussi le simplisme partisan, avec ses moralités préformées et utilitaires, désespérant et même débectant (parce que je ne prends pas mes contemporaines pour des imbéciles). Mais il ne suffit pas de dénoncer, d’où qu’on se place, pour faire de la critique, et pour transformer les rapports sociaux. Ces deux options me semblent même tout aussi opposées, désormais, que la radicalité vis à vis de l’extrémisme, sans parler du retour en faveur, on en a là un bel exemple, de l’opportunisme « diamat », qui a servi à justifier tant de sympathiques « solutions »… Bien des éléments constitutifs de la droitisation se trouvent massivement aussi là où on préfère ne pas les discerner….

      Signaler ce commentaire

       
    • Par plume 07 Juil 2016 - 10 H 19
      Photo du profil de plume

      Par ailleurs, je récuse totalement ce que je trouve une réduction fallacieuse de la terreur, ou de la logique exterminatoire, à l’assassinat politique (et réciproquement). Encore une de ces symétrisations, neutralisations, intéressées, symptomatiques de l’opportunisme paradoxal et du « diamat » mensonger. Le plus drôle (si on veut) étant que celleux qui les pratiquent, ces symétrisations et réductions, s’indignent (le cas échéant à juste titre) quand elles heurtent leurs propres intérêts. Je suis d’avis que la méthode participe de l’objectif, et qu’une méthode pourrie ne peut jamais nous faire sortir de l’ordre de ce monde ! Au mieux (si l’on ose dire) le faire passer de main en main…

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Shizuko 06 Juil 2016 - 18 H 39
      Photo du profil de

      @eleuthere
      « l’assignation de tel ou tel à des catégories raciales que vous paraissez pratiquer allègrement »

      Mais c’est vous à avoir introduit ces catégories dans la discussions.

      « il n’y a guère que les flics et les fascistes qui tuent, et j’aspire à vivre sans les uns ni les autres. »

      Il y a 40 morts par ans entre bandes rivales. Le fait est que vous aspirez surtout à vivre dans une bulle.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Laure 06 Juil 2016 - 18 H 52
      Photo du profil de Laure

      Je ne crois pas les avoir introduites par moi-même ; les activistes qui ont mené cette action le disent assez précisément dans le tract distribué à l’occasion. Cette assignation n’est par ailleurs pas de leur fait : l’usage de catégories raciales par les forces de l’ordre est régulièrement documenté, par exemple dans le livre de Fassin paru en 2011, produit d’une enquête ethnographique à la BAC.
      En revanche, insinuer que parce que l’on parle ouvertement de ces violences policières, qui visent plus souvent qu’à leur tour les descendantEs de l’immigration, on pourrait être en rapport de complicité avec un assassinat politique pratiqué par un réactionnaire, au prétexte que lui aussi y appartient, c’est bien là pratiquer avec allégresse l’assignation à des catégories raciales. C’est en effet considérer que ces catégories sont à ce point inquestionnables que celleux qui sont assignéEs aux catégories dominées, voire qui se contentent de dire qu’elles sont le produit d’une histoire particulièrement affreuse et meurtrière, laquelle n’est d’ailleurs pas finie, sont responsables des autres membres de ces mêmes catégories.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Shizuko 06 Juil 2016 - 21 H 37
      Photo du profil de

      @Laure
      « Je ne crois pas les avoir introduites par moi-même »
      Si c’est vous à avoir introduit la catégorie « immigration post-coloniale ». Le sujet c’était pas les violences policières contre les descendants d’immigrés mais une action contre un groupe LGBT amalgamé aux violences policières en général. Rappeler qu’un couple de flic a été tué de sang froid par un terroriste devant leur gosse n’est pas interdit pour mettre en évidence la débilité de cet action dans un contexte pareil. Je vous signale par ailleurs que l’association Sham’s vient tout juste de rencontrer Flag.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Laure 06 Juil 2016 - 18 H 58
      Photo du profil de Laure

      Quant aux bandes rivales, c’est tout à fait exact. Aussi lesdites bandes rivales exercent-elles localement le rôle que les flics et les fascistes exercent ailleurs. Ce n’est pas là une question de port de l’uniforme, ou du type de drapeau que l’on révère, tout bêtement de la fonction sociale que l’on exerce.
      Quant à vivre dans une bulle, cela se discute ; mais j’admets volontiers que l’on conteste mes aspirations. Il me paraît cependant singulier que le simple fait de dire que l’on trouve consternant d’abord que le simple fait de porter une pancarte puisse exposer au traitement dégradant prodigué par les forces de l’ordre, et ensuite que beaucoup paraissent s’en réjouir, me vaille de telles réponses.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Melos 06 Juil 2016 - 19 H 15
      Photo du profil de

      @Eleuthere

      En vous lisant, il est clair que si je ne pratique l’art de la maïeutique qu’à de rares occasions, chez vous les rouages sont totalement grippés et depuis bien longtemps.

      Vous êtes tout simplement incapable de condamner en termes clairs cet attentat. Incapable de compassion pour ces enfants, cette famille au motif qu’il s’agissait de policiers ! Attentat que vous requalifiez vous-même en, je vous cite, « assassinat politique », c’est tout simplement abjecte et ignoble, de même que le « il n’y a guère que les flics et les fascistes qui tuent, et j’aspire à vivre sans les uns ni les autres ».

      Par votre positionnement idéologique vous cautionnez ces meurtres, c’est de l’apologie du terrorisme ni plus ni moins et je compte bien signaler ce comportement aux autorités compétentes.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Melos 06 Juil 2016 - 19 H 21
      Photo du profil de

      @yagg

      Maintenant que j’ai mes copies d’écran si vous pouviez supprimer les commentaires de cette …. de @Eleuthere. Merci.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par FriendlyFire 06 Juil 2016 - 21 H 28
      Photo du profil de

      Quel est le rapport entre refuser de crier au complot islamiste et l’ignoble assassinat du couple de fonctionnaires de la police ???
      Beaucoup de confusion dans beaucoup d’émotions.

      Je sens ici monter une envie de se trouver -s’inventer au besoin- des ennemis et n’ai pas l’impression que c’est le bon combat. Du tout.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par yaki 07 Juil 2016 - 20 H 24
      Photo du profil de yaki

      @melos
      Complètement indepte comme question.
      Ce n’est pas parce qu’une personne dit que la police dérape allègrement qu’on est pour un crime odieux.
      Puisque tu aimes la simplicité :
      approuves-tu les propos douteux de notre cher Ministre de l’Intérieur reliant manifestants (puisque le gouvernement assimile sans vergogne manifestants et casseurs) et terroriste dans le curieux raccourci suivant
      “Les vitres de l’hôpital Necker brisées alors qu’il y a l’enfant des policiers qui s’y trouve, c’est inacceptable”.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Dead Head 06 Juil 2016 - 19 H 50
      Photo du profil de Dead Head

      Ouf ! Merci, Laure. Enfin quelqu’une qui ne justifie pas les violences policières perpétrées abondamment ces temps-ci contre le mouvement social. Parce qu’ici la grande majorité des commentaires sont consternants ! Le post au-dessus du tien prétendant même que les victimes des violences policières (attestées par nombre de journalistes et par le Défenseur des droits) sont des fascistes ! Et le post en dessous semblant vouloir justifier ces violences à cause de l’assassinat ignoble de deux policiers deux semaines auparavant. Il faut se faire à l’idée que le débat est inutile avec de tels interlocuteurs.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Shizuko 06 Juil 2016 - 21 H 29
      Photo du profil de

      @deadhead
      Mais personne ici cautionne les violences policières d’ailleurs sur cet affaire en particulier on a un son de cloche unique le défenseur des droits (Toubon qui était un antipacs déchaîné mais qui devient pour le coup une personne fiable pour certains) ne s’est pas exprimé sur cette non affaire, il n’y eu aucun blessé ni lacrymo. Vous mélangez tout. Les violences policières ont été commis par FLAG ? Non. Sous prétexte qu’il y a des la pédophilie dans l’EN il faudrait s’attaquer aux collectifs LGBT enseignants ? Cela suffit les amalgames de tous les côtés.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Melos 06 Juil 2016 - 22 H 06
      Photo du profil de

      Ben voyons…c’est vrai que c’est vachement peace and love dans les dernières manifs, sont cons les flics de se défendre, ils devraient se faire lapider, lyncher, brûler vifs, poignarder sans réagir, laisser les biens publics et privés se faire saccager sans réagir…

      Pitoyable de lire des commentaires comme ci-dessus.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Zam 07 Juil 2016 - 2 H 12
      Photo du profil de Zam

      « laisser les biens publics et privés se faire saccager sans réagir… »
      Il semble que dans au moins un cas c’est ce qui a été fait, quand des CRS ont reçu l’ordre de ne pas intervenir alors que des casseurs étaient en train de se vêtir de noir et de se cacher le visage en plein milieu de manifestant. Un certains nombre de média et de témoins en parlent.

      Les CRS obéissent certes à leurs supérieurs, mais ces derniers si ils ont effectivement donnés de tels ordres afin de manipuler l’opinion publique ont mis en danger la vie d’autrui.

      Je ne parle même pas de témoignage affirmant que des groupes de casseurs étaient en fait des CRS infiltrés.

      Par ailleurs on a pu voir plusieurs vidéo/photo de grenade de « désencerclement » lancées au dessus de la foule au lieu d’être lancé au sol (comme elles sont censés l’être). Ces grenades risquent dans ces cas là de faire de multiples blessés (dont des pertes d’œil ou de main).

      Enfin, tout ça n’arriverait pas si le gouvernement ne présentait pas des projets de lois tous plus fou les uns que les autres!

      Signaler ce commentaire

       
    • Par yaki 08 Juil 2016 - 19 H 39
      Photo du profil de yaki

      @melos
      C’est qu’il n’y a aucune marge de manoeuvre policière entre se faire tuer et taper sur des lycéens à terre, par exemple.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par pa-yverdon 07 Juil 2016 - 10 H 19
      Photo du profil de pa-yverdon

      @Laure
      « la droitisation de plus en plus assumées de nos communautés »
      Je pense que c’est plus une réaction devant une montée de l’ultra gauche radicale, une monopolisation de la parole par certains mouvements , que certains, qui avaient l’habitude de se taire, ont décidé de prendre la parole face à des revendications ou des actes qu’ils ne sauraient cautionner.
      Vu de l’ultra gauche, ca peut être vu pour une droitisation, mais c’est un rééquilibrage des opinions….

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Melos 07 Juil 2016 - 12 H 42
      Photo du profil de

      @pa-yverdon

      Exactement.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par yaki 08 Juil 2016 - 19 H 47
      Photo du profil de yaki

      @pa-yverdon
      C’est vrai que la montée du vote FN dans la communauté LGBT, et plus particulièrement chez les gays, ne correspond nullement à une droitisation…

      Signaler ce commentaire

       
  • Par helene 06 Juil 2016 - 16 H 31
    Photo du profil de helene

    une « enquête » aurait donné aussi la parole aux forces de l’ordre présentes sur l’évènement et notamment celles qui sont intervenues. A part des propos partiels et partiaux, on n’a aucune autre vue pour se faire une idée de cet évènement

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Shizuko 06 Juil 2016 - 18 H 40
      Photo du profil de

      @helene
      Tout à fait.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Dead Head 06 Juil 2016 - 20 H 01
      Photo du profil de Dead Head

      Quand on sait que les policiers envoyés sur les manifs ne portent plus, depuis quelques semaines, leur matricule malgré l’obligation réglementaire qui est la leur, c’est-à-dire qu’on ne peut les identifier, votre remarque, Hélène, prête à sourire.
      Libération, 30.06.2016 : Dans un télégramme daté du 9 juin, révélé par France Inter, le ministre de l’Intérieur rappelait avec précautions : «La dissimulation volontaire du numéro RIO [le référentiel des identités et de l’organisation, ndlr], en contravention avec la règle, nourrit l’idée que certains redoutent d’être identifiés parce qu’ils agiraient de manière inappropriée. Ces pratiques, si elles existent, doivent être formellement proscrites.» Pourtant, l’absence de matricule visible lors des manifestations contre la loi travail a été constatée à de nombreuses reprises.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Gaystronome 06 Juil 2016 - 20 H 26
      Photo du profil de Gaystronome

      @deadhead les casseurs z’ont qu’à pas casser et le matricule y z’en auront rien à foutre,
      comme çà.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par yaki 08 Juil 2016 - 19 H 53
      Photo du profil de yaki

      @gaystronome
      C’est super ces policiers chargés de faire respecter la loi et qui ne la respecte pas eux-même !

      Signaler ce commentaire

       
    • Par Shizuko 06 Juil 2016 - 21 H 32
      Photo du profil de

      @deadhead
      Ici on ne parle pas de la loi travail mais de la marche de fiertés. Il y avait d’autres témoins de la scène qui disent tout autre chose, mais on en entendra pas leur son de cloche. La moindre des choses aurait du donner la parole à Flag.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par yaki 08 Juil 2016 - 20 H 00
    Photo du profil de yaki

    Ce que je trouve étonnant, c’est que les policiers commettent des bavures. Que tout le monde met ça sur le compte de leur fatigue. Que certains mettent cette fatigue sur le compte de manifestants qui défendent des droits (contre la loi travail d’El Komrhi). Et que tout le monde oublie, c’est que cette situation est quand même due à un gouvernement :
    – qui maintient un état d’urgence inutilement ;
    – qui maintient une loi travail contestée de toute part (et pas une minorité religieuse) ;
    – qui ne donne pas de consignes claires, laissant les policiers et CRS se débrouiller seuls dans une situation intenable.
    .
    La propagande gouvernementale fonctionne bien.

    Signaler ce commentaire

     
    • Par Gaystronome 09 Juil 2016 - 9 H 52
      Photo du profil de Gaystronome

      @yaki l’état d’urgence ne gêne aucunement l’honnête citoyen, et d’ailleurs il n’a pas empêché de manifester non plus.
      La loi travail en dehors du fait qu’elle sera utile pour protéger nos entreprises donc l’emploi, donc les travailleurs, s’avère être votée par les représentants du peuple.
      Aux prochaines élections tu pourras manifester ton désaccord et laisser faire la droite ou son extrême (la gauche de la gauche n’ayant aucune chance).
      On en recausera de cette réformette que la loi travail au regard de ce qui sera mis en place.
      Et çà permettra aux syndicats pseudo révolutionnaires de se remplumer…
      C’est d’ailleurs le vrai pourquoi de leur opposition à ce texte 😉 .
      La « situation intenable » est le fait des casseurs que la police essaie de maitriser.
      Si elle ne fait rien certains disent qu’elle instrumentalise, si elle fait : qu’elle fait acte de violence.
      La « propagande gouvernementale » ne fonctionne pas si bien que çà à la vue des sondages non ?
      Pour l’instant ce gouvernement fait un sans faute dans la gestion de la situation post-attentats.
      Je lui dis bravo, ainsi qu’à notre police.

      Signaler ce commentaire

       
    • Par SG70 09 Juil 2016 - 11 H 58
      Photo du profil de SG70

      @gaystronome
      thank you

      Signaler ce commentaire

       
    • Par yaki 09 Juil 2016 - 19 H 54
      Photo du profil de yaki

      @gaystronome
      L’état d’urgence ne dérange l’honnête pas l’honnête citoyen, qui se retrouve fouillé par des vigiles dans des endroits inutiles (comme le passage du Louvre rue de Rivoli);
      Il met quand même inutilement la police sur les rotules.
      Il me semble que le Préfet de police de Paris a voulu interdire une manifestation à cause de l’état d’urgence.
      Et si tu penses que la démocratie est de ne rien dire au pilote qui t’amène au Groenland alors que tu as payé pour aller aux Bahamas, pas moi…

      Le discours gouvernemental a bien pris, notamment pour toi : les syndicats caca, tout ce qui est bon pour les entreprises est bon pour l’emploi, donc pour les travailleurs. Les apprentis que le patron pourra forcer à travailler 35h sans salaire, (qui de la formation ?) seront gagnants, c’est certain.
      Il y a de la casse dans presque toutes les manifestations, et les policiers arrivait à la contenir avec des consignes claires pour intervenir. Là, même les représentant syndicaux de la Police disent que l’absence de consignes préfectorales (donc gouvernementale) mets les policiers dans une situation intenable.
      Et le Gouvernement va continuer à épuiser nos policiers jusqu’à quand. Il ne veut pas lever l’état d’urgence car il est dépassé par les évènements : il ne sait pas gérer les évènements actuels.
      Donc, oui, bravo à notre Police qui est mise dans la merde par un Gouvernement qui la méprise, sauf quand elle commet des bavures (comme le fait de frapper des manifestants et pas des casseurs).
      La binarité est l’héritage stupide que nous a légué Sarko : blanc ou noir, jamais gris. Alors que dans le monde, tout est gris.

      Signaler ce commentaire

       
  • Par Chloé 08 Juil 2016 - 22 H 28
    Photo du profil de Chloé

    C’était pas très malin de la part de ces militant.e.s , mais en même temps merde, les flics qui se prennent pour Judge Dredd, faut les interner.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Thôrr 13 Juil 2016 - 10 H 52
    Photo du profil de Thôrr

    🙂 Apparemment beaucoup non pas compris que les casseurs lors des manifestations, ceux-ci interviennent en début de manifestations pour empêcher celles-ci de se dérouler correctement ou soit ils vont directement à l’endroit où le défiler arrive à la fin de son parcours pour commencer à tout casser… Pour l’avoir vécu, eh oui au matin du 14 juin avec mes collègues de boulot et notre syndicat la « CGT » et je n’ai pas honte de l’écrire, nous sommes partis de notre fin fond de la France, le Pays Basque, nous avons pris le TGV à 06h40 chargés de sacs de vêtements collectés pour les sinistrés des inondations que nous avons remis à une organisation caritatives qui nous attendait à notre arrivée à Paris-Montparnasse pour récupérer la trentaine de sacs que nous apportions… Je tiens fortement à préciser ce fait, la CGT s’est tellement fait critiquer au sujet des inondations… Bref nous sommes allés au point de départ de la manifestation qui n’est pas partie à l’heure nous avons su après le pourquoi quand nous sommes passé dans les avenues c’était un désastre tout était cassé des débris de verres, les abris bus complètement éclatés, des vitrines vandalisées sans oublier les agences bancaires… Pendant un arrêt en cours de route de la manif, j’ai eu la chance de pouvoir discuter avec un CRS, qui lui m’a expliqué que les casseurs intervenaient toujours en début de manifestation ou en fin de manifestation ce que ni les médias ni le gouvernement précisent lors des reportages à la télé ou lors des interviews… Je suis désolé de dire à certains d’entre vous que si nous n’avions pas eu les CRS pour sécuriser le parcours, je ne serais peut-être pas là aujourd hui pour vous préciser ce que les médias n’ont pas envient de commenter, ce qui permet à notre gouvernement de traité les organisations syndicales de terroristes… Ce que m’a dit également ce CRS c’est que la plupart d’entre eux sont contre la loi travail mais ils ont un droit de réserve et ne peuvent pas manifester et sont réquisitionnés pour encadrer les manifestants… Quelques jours avant, j’avais vu un reportage aux infos à la télé où l’on voit nettement le début du cortège arrêté et 200 mètres par les CRS et d’autres CRS plus en avant confrontés aux casseurs… En bon entendeur aux critiqueurs (Ses) contres les CRS… 😉 …

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.