France, Plus | 01.07.2016 - 14 h 42 | 5 COMMENTAIRES

Contenu Yagg +

  • Académie gay et lesbienne
  • archives
  • Hélène Bidard
  • jean le bitoux
  • Les Balayeuses
  • Les Balayeuses archivistiques LGBT
  • Louis-Georges Tin

Centre d’archives LGBT de Paris: la Mairie et les associations déterminées à faire aboutir le projet

Publié par
Vingt-deux associations étaient réunies le 25 juin au Centre LGBT de Paris autour d'Hélène Bidard, adjointe à la lutte contre les discriminations à la mairie de Paris. On y a parlé du projet de Centre d'archives.

Conservatoire des Archives et des Mémoires LGBT, de l'Académie Gay et Lesbienne. - Photo : Xavier Héraud

Le Conseil de Paris a voté l'octroi de 12 000 euros pour une mission de pré-figuration d'un centre d'archives LGBT le 14 décembre 2015 (Lire Centre d’archives à Paris: Le Centre LGBT prêt à piloter le dossier). C'est Hélène Bidard, adjointe chargée de toutes les questions relatives à l'égalité femmes/hommes, la lutte contre les discriminations et des Droits Humains qui pilote le dossier côté ville de Paris.

Une réunion avec 22 représentant.e.s d'associations LGBT concernées par le projet a eu lieu au Centre LGBT Paris Ile de France le 25 juin. Les échanges ont été cordiaux - une bonne nouvelle tant on sait que le sujet peut crisper.


Pour lire la suite de l'article, vous devez être abonné.e


Je me connecte ou Je m'abonne
Print This Post
Photo du profil de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef. Photo. Comédies musicales. Harvey Fierstein. These are a few of my favorite things.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (5)
  • Par helene 01 Juil 2016 - 15 H 09
    Photo du profil de helene

    alors on va monter des super congrés pour savoir ce qu’est ou pas une archives (débat sur le sexe des anges) tandis que tous les jours des ancienNEs LGBT meurent et que leurs souvenirs partent à la poubelle.
    L’urgence absolue c’est un local aux normes pour pouvoir déjà conserver ce qui va disparaitre. Et puis il faut penser tout de suite à une exposition. Ah oui où le sectarisme se niche-t-il, une voix venant d’archives lesbienne prônait qu’on n’archive pas les papiers de LGBT de droite ou d’êtreme droite.C’est une absurdité. Comment dire que l’immonde Violette Morris ne fait pas partie de la vie lesbienne, comment ignorer Gertrude Stein qui traduisit les discours de Pétain, ou Nathalie Clifford Barney amie de Mussolini. Archiver c’est tout archiver. Ou le plus possible.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jmm13 01 Juil 2016 - 22 H 11
    Photo du profil de jmm13

    Il faut, sans doute, les deux : mettre à l’abri ce qui peut l’être avant que le temps le détruise définitivement, car il est à craindre qu’on ait déjà beaucoup perdu ; mais aussi, parallèlement, se donner le temps de la réflexion pour déterminer le périmètre des archives, puisqu’on ne pourra pas tout garder. D’autres pays peuvent nous inspirer. Nous ne sommes pas les premiers à entreprendre ce travail. Courage !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Silvius 02 Juil 2016 - 12 H 21
    Photo du profil de Silvius

    Enfin une bonne nouvelle pour ce projet essentiel. Bravo aux organisateurs pour leur persévérance. J’espère que ce local verra le jour rapidement. Pour déterminer ce qui fait archive, il faut pouvoir examiner un début de corpus, ce qui reste impossible si l’on n’a plus accès aux documents. Autant commencer par mettre à l’abri ce qui a été préservé pour le moment : la question des critères d’archivage peut se poser ensuite, pour fixer une politique d’archivage à moyen et long terme.
    Je trouve très justes les propos d’Yves Grenu à la fin de l’article, sur l’importance de conférer une ampleur nationale (voire internationale) au projet, et sur le rôle qu’ont à y jouer de nombreuses institutions publiques généralistes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par titluf 03 Juil 2016 - 9 H 07
    Photo du profil de titluf

    Une nécessité pour que la mémoire et l’histoire LGBT se transmettent… Il y a déjà un fond ‘Genre’ avec des catégories LGBT à la Bibliothèque Municipale de Lyon (https://www.bm-lyon.fr/nos-blogs/le-centre-de-ressources-sur-le/)… C’est un éco-système d’archivage national qu’il faut faire grandir…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phan Bigotte 04 Juil 2016 - 10 H 31
    Photo du profil de Phan Bigotte

    En attendant…
    depuis 15 ans, avec leurs seuls moyens personnels, les bénévoles de l’Académie Gay & Lesbienne ont acquis, collecté et recueilli plusieurs dizaines de milliers (environ 300 mètres cube) de documents sur l’homosexualité, la bisexualité et la transidentité, ainsi que le genre, le sexe, la sexualité et le sida…
    http://www.archiveshomo.info/academie/press-book/press-book.htm
    =====>
    Aujourd’hui, le fonds du Conservatoire des Archives et des Mémoires LGBT de l’Académie Gay & Lesbienne est considéré comme le plus grand rassemblement de documents LGBT et sur les LGBTI en France par son volume et sa diversité :
    http://www.archiveshomo.info/academie/pressbook/archives_lgbt_en_france_2013.pdf
    =====> =====>
    Notre association (non subventionnée) Académie Gay et Lesbienne demande seulement un grand local à Paris (et non 750.000 euros de subventions publiques par an) pour pouvoir mettre gratuitement et rapidement toutes ses collections d’archives et de documents LGBT (dont plusieurs grands fonds d’archives historiques qui ont été sauvegardés) à la disposition du public, notamment des parisiennes et des parisiens :
    http://www.mesopinions.com/petition/droits-homme/demande-local-parisien-disposition-public-mettre/11287
    :::::::::::::::::: :::::::::::::::::: ::::::::::::::::::

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.