Le 25 juin dernier, jour de la Pride à Londres, la députée conservatrice Justine Greening a fait savoir, à travers un tweet, qu’elle était lesbienne.

« Aujourd’hui est le jour idéal pour dire que je suis heureuse dans une relation de couple de même sexe. Je faisais campagne pour Stronger In [un mouvement anti-brexit], mais, parfois, il vaut mieux tout laisser sortir. #Pride2016 »

La Secrétaire d’État au Développement International au Royaume-Uni devient ainsi la première femme du Parti Conservateur, mais aussi du gouvernement britannique, à faire son coming-out.

Le travailliste Chris Smith fut le premier ministre d’un gouvernement britannique à être ouvertement gay. Il avait fait son coming-out en 1984.

« CLAIRE AVEC MOI-MÊME »
Dans une interview accordée au magazine Evening Standard, Justine Greening déclare être en couple avec sa compagne, Tess, depuis « plusieurs » années, sans jamais avoir ressenti le besoin ou l’envie de l’annoncer publiquement, jusqu’à aujourd’hui. La députée conservatrice a toujours vécu sa sexualité sans se poser de de question « Je n’ai pas été particulièrement ouverte sur le sujet, mais j’ai jamais eu de problème avec non plus. Je pense qu’il était temps que je sois claire avec moi-même »

Justine Grenning a confié au magazine être « heureuse » d’avoir fait son coming-out. « Et je pense de Tess est vraiment heureuse de savoir que je suis claire sur notre relation »

Malgré de nombreux politicien.ne.s out outre-manche, dont David Mandell, un ministre écossais, et désormais 36 député.e.s ouvertement homosexuel.le.s sur 650, ce qui lui vaut le titre de « Parlement le plus gay du monde« , Justine Grenning est la première femme lesbienne du parti conservateur. « C’est aurait pu l’être [difficile] quand c’était un problème, mais c’est du passé »

Depuis sa publication sur Twitter, son message a été retweeté plus 6 500 fois, et près de 21 000 personnes l’ont « aimé ». Elle a reçu des soutiens de nombreuses personnalités, notamment George Osborne, le Premier Secrétaire d’Etat britannique, qui a publié un tweet sur le réseau social: « Félicitations Justine. Meilleur nouvelle des dernières 48 heures »

Dans un pays où 75% des homosexuel.le.s ont peur de faire leur coming-out, avec le sien Justine Greening souhaite en finir avec cette crainte : « J’espère que je peux encourager ces 75% à être heureux avec qui ils sont, et de réaliser ce que je réalise constamment: que les gens vous aiment pour qui vous êtes »