Trey Pearson est le chanteur de Everyday Sunday, un groupe de rock chrétien. Ce genre de musical particulièrement populaire aux États-Unis est un sous-genre du rock où on trouve de nombreuses références à Jésus et à la foi chrétienne. Âgé maintenant de 35 ans le leader du groupe natif de Columbus (Ohio) a partagé une lettre émouvante où il fait son coming-out. La lettre originellement publiée par le Religion News Service a ensuite été reprise dans de nombreux médias et sur les réseaux sociaux. En effet, il est assez rare qu’un chanteur d’un groupe de rock chrétien, souvent conservateur et hostile à tout ce qui touche à l’homosexualité, puisse faire son coming-out et continuer sa carrière. The Independent donne les exemples de Ray Boltz, Anthony Williams, Jennifer Knapp, Vicky Beeching qui ont fait leurs coming-out, et ont après vu leur visibilité décroitre sur les ondes des radios chrétiennes.

Dans cette lettre émouvante (ainsi que dans l’interview qu’il a ensuite accordé au site 614 Colombus), Trey Pearson raconte son histoire: «J’ai grandi dans une famille chrétienne très conservatrice où on m’a appris que l’orientation sexuelle était un choix et que je devais y mettre toute ma foi». Il explique aussi qu’il n’a jamais voulu être gay, car il avait peur de ce que Dieu pouvait en penser ainsi que du regard de l’autre. Pour lui, ce n’était donc jamais une option de faire son coming-out, malgré son mariage et le fait qu’il ait eu deux enfants. Il révèle également:

«Je ne pourrai jamais changer qui je suis, et même si notre relation (ndlr: avec Lauren, sa femme) est saine, cela ne changera pas le fait qu’au fond de moi: je suis gay.»

Trey Pearson s’est accepté lui-même avant de le révéler à son entourage, et selon ses dires, Lauren a été un incroyable soutien a été compréhensive et aimante. Il termine sa lettre en écrivant: «J’espère que les gens vont entendre mon coeur et que je serai toujours aimé. Je suis toujours le même gars, avec le même coeur, qui veut aimer Dieu et aimer les gens avec tout ce que j’ai. J’ai réussi à accepter ce que je suis, que cela fait partie de moi, et cette partie, vous la connaissez aussi. J’ai foi en Dieu pour que l’amour fasse le reste.»