Jeudi, Louie Gohmert a stupéfié l’assistance du Congrès (et quelques centaines de milliers de téléspectateurs) en mettant en garde la Nasa contre la tentation de… créer des colonies gay dans l’espace.

«Si un astéroïde arrive sur la Terre et met fin à l’humanité, comme les dinosaures en leur temps, OK on aurait un vaisseau spatial qui pourrait partir […] et établir une colonie quelque part», a expliqué l’illuminé au milieu de son discours sous la Coupole. «Si on décide que 40 personnes seront à bord de ce vaisseau qui sauverait l’humanité, combien y mettrait-on de couples de même sexe?» a-t-il lancé, le plus sérieusement du monde.

 

Lire l’article complet sur 360°.