SOS homophobie profite de la Fête des mères pour appeler le gouvernement à tenir l’un de ses engagements envers la communauté LGBT: l’ouverture de la PMA aux femmes célibataires et aux couples de femmes. Plusieurs rassemblements sont organisés à cette occasion: à Paris dès 16h30, place Baudoyer, dans le 4ème arrondissement; à Montpellier, au Domaine de Grammont de 11h à 18h; ainsi qu’à Toulouse, au Parc de La Prairie des Filtres de 12h à 14h.

Voici l’appel de SOS homophobie, co-signé par plus d’une quarantaine d’associations:

«En cette fin de quinquennat, l’urgence de l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires est encore plus forte. C’est pourquoi SOS homophobie et ses partenaires lancent aujourd’hui un appel au gouvernement : « PAS DE FIN DE MANDAT SANS PMA ».

En 2012, le candidat François Hollande affirmait « Une femme doit pouvoir recourir à l’assistance médicale à la procréation, soit parce qu’elle ne peut pas avoir d’enfant, soit parce qu’elle ne souhaite pas avoir une relation avec un homme. » Quatre ans plus tard, il n’est toujours pas possible pour une femme célibataire ou en couple avec une femme de concevoir un enfant par PMA en France.

Depuis 4 ans, le gouvernement n’a cessé de reculer et a renoncé à un projet de loi pourtant essentiel. Il n’est plus possible aujourd’hui de précariser les familles LGBT et les femmes célibataires. Nous voulons rappeler au gouvernement et à celles et ceux qui s’opposent à l’égalité des droits que nos familles existent et qu’elles doivent être protégées.

Comme l’année dernière, et tant que nos droits ne seront pas respectés, nous continuerons.

Aujourd’hui, nous lançons à nouveau un appel pour toutes celles qui ne peuvent pas recourir à un don de sperme en France car elles sont discriminées parce qu’elles sont en couple avec une femme ou célibataires.

Pour toutes celles qui s’engagent aujourd’hui dans ce processus forcées à la clandestinité.

Pour toutes celles qui sont contraintes de faire plusieurs allers retours sans certitudes en Belgique, en Espagne ou ailleurs.

Pour toutes celles qui n’ont pas les moyens de faire une PMA à l’étranger.

Pour toutes celles qui se rendent chez leurs gynécologues ou leurs pharmacien.ne.s la peur au ventre.

Pour toutes celles qui ont dû passer devant la justice pour être reconnues comme mère sociale.

Pour toutes celles qui voudraient concevoir un enfant par PMA là où elles vivent, en toute sécurité auprès de leurs praticien.ne.s.

POUR QUE LA PMA POUR TOUTES SOIT ENFIN ADOPTÉE EN 2016.

Le dimanche 29 mai, nous organisons à Paris et en province des goûters conviviaux et ouverts à tous et à tout.e.s, afin de transformer la fête des mères en une fête ouverte à toutes les familles.»

Associations signataires de l’appel : SOS homophobie, Inter-LGBT, Association des parents et futurs parents Gays et Lesbiens (APGL), Association des familles homoparentales (ADFH), Les Enfants d’Arc-en- ciel, Planning Familial, La Ligue des Droits de l’Homme, Centre LGBT Paris, Collectif PMApourtoutes, Homosexualités et Socialisme (HES), L’autre Cercle, Gaylib, Act up Paris, Aides, Bi’cause, Osez le Féminisme !, ACCEPTESS-T, Association d’Aide de Défense Homosexuelle pour l’Egalité des Orientations Sexuelles (ADHEOS), Aux 3G Marseille, Barbieturix, Binet XY, Centre LGBT Nantes, Cigales Centre LGBT Dijon-Bourgogne, Cinéffable, Collectif 8 mars pour toutEs, Divercity, ESCaPE, Fédération LGBT, Flag !, Glup, Homônerie, IN&acT, ISC Solirace, Les Sœurs de la perpétuelle indulgence, La 5ème parallèle, LGBTP, MAG Jeunes LGBT, Mobilisnoo, Observatoires des transidentités, OUT Coming, Outside, Plung’n’play, Polychrome, RAVAD (Réseau d’Assistance aux victimes d’agressions et de disciminations), STRASS, Stop Homophobie.