Ils auraient pu devenir le premier couple gay sud-coréen à se marier. En septembre 2013, le réalisateur Kim Jho Kwang Soo avait fait la une en épousant son compagnon, Kim Seung Hwan. Un mariage symbolique, puisque la Corée du Sud ne reconnaît pas les couples de même sexe, mais une cérémonie pour le moins grandiose. A l’époque, les deux hommes avaient fait part de leur volonté de saisir la justice pour faire reconnaître leur union.

La justice vient cependant de rejeter leur demande – déposée en juillet 2015 – au motif que leur union ne serait pas reconnue dans le code civil. L’avocate du couple, Ryu Min-Hee a défendu cette affaire en argumentant que rien n’interdit explicitement aux couples de même sexe d’avoir la même reconnaissance légale que les couples composé d’un homme et d’une femme. «Quand il y a un doute, toute loi doit être interprétée de façon constitutionnelle. Nous sommes déçu.e.s mais nous n’en avons pas terminé», a-t-elle précisé. Kim Jho Kwang Soo et Kim Seung Hwan doivent faire appel, ils incitent d’autres couples à se manifester pour faire évoluer les mentalités en Corée du Sud. Deux couples de même sexe se sont à leur tour tourner la justice pour obtenir une reconnaissance légale.