Sommaire

Le costume de la semaine: Le soutien d’Ashlyn Harris et de Megan Rapinoe à une lycéenne
Le témoignage de la semaine: Maguy Nestoret-Ontanon et la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie
Le coming-out de la semaine: Gili Mosinzon, star du basket israélien
Le coming-out de la semaine (2): Stefanie Dolson, basketteuse américaine
Le retrait de la semaine: Le carton rouge de l’arbitre gay Jesús Tomillero au football
La victoire de la semaine: Tom Daley cumule les médailles
L’entretien de la semaine: Mayssa Pessoa, handballeuse et out
La tribune de la semaine: Où sont les footballeuses out en France?
Le couple de la semaine: Elodie et Naomi Godin Halman championnes de France
Le portrait de la semaine: Mélanie Hénique dans Libération
La partie de la semaine: Quand Anne Hidalgo et Pierre Aidenbaum jouent au ping-pong
Les maillots de la semaine: Les Panamboyz et les couleurs
La photo de la semaine: Angel McCoughtry
Les cartes postales de la semaine: Gus Kenworthy en Australie
La qualification de la semaine: Chris Mosier, un athlète trans aux championnats du monde de duathlon
Les chaussures de la semaine: Batman sur un terrain de rugby
Les tweets de la semaine: Julia Mancuso et Johnny Weir ont adoré l’Eurovision
La recrue de la semaine: Patrice Lair au PSG
Le titre de la semaine: L’OL remporte la Coupe de France
Les gifs de la semaine: La Ligue 1 en résumé

LE COSTUME DE LA SEMAINE
Aniya Wolf voulait porter un costume au bal de son lycée, la Bishop McDevitt High School d’Harrisburg (Pennsylvanie), mais elle n’en a pas eu le droit et s’est fait refouler à l’entrée. Elle a notamment reçu le soutien très chic des footballeuses Ashlyn Harris et Megan Rapinoe.

Anya Wolf a aussi été invitée à participer à l’émission It’s Always Sunny in Philadelphia.

 

LE TÉMOIGNAGE DE LA SEMAINE
Sur Facebook, ce statut de Maguy Nestoret-Ontanon, publié le 17 mai, pour l’Idahot: «Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Il y a 2 ans j’étais nommée par Najat Valaud-Belkacem sur une mission ministérielle de lutte contre l’homophobie dans le sport. Il y a 1 an sortait le 1er volet de la campagne #‎coupdesifflet contre l’homophobie travaillée avec SOS Homophobie et la FSGL et l’aide de Cécile des Dégommeuses. Aujourd’hui j’ai quitté ma mission mais je n’ai pas abandonné la volonté de me battre contre les discriminations et pour l’acceptation de la différence.
Chacun d’entre nous a le pouvoir de faire bouger les lignes. En rangeant au placard les pseudos blagues vaseuses qui empêchent des sorties de placard. En montrant de l’ouverture d’esprit qui permettrait sans doute à des gens de nous trouver moins cons. Je suis sûre que chacun a (mais l’ignore sans doute) dans son entourage perso ou pro des personnes qui sont peut-être dans l’obligation de mentir et de s’inventer une vie “normale” de peur de décevoir ou d’être jugées. En affichant votre tolérance, peut-être avec un de ces visuels, vous permettrez peut-être à ces personnes de se dire que vous êtes ouverts à leur différence. Alors oui c’est sûr que l’on ne combattra pas l’homophobie avec des slogans pour répondre à nos détracteurs quand on avait lancé cette campagne mais chacun fait comme il peut avec ses moyens et bravo aux associations qui se battent au quotidien, SOS, la FSGL, Les Degommeuses, Le Refuge, Rosa Bonheur, les Panamboyz, les Gaillards, Paris Arc en ciel… et toutes celles que j’oublie.
Avec le recul et plus j’avance dans la vie je suis quasi convaincue (mais je n’en aurai jamais la certitude… et à quoi bon aujourd’hui…) que j’ai perdu en chemin 2 personnes chères à mon cœur à cause de comportements intolérants et hostiles d’une société soit disant bien pensante…
A O et D…»

affiche coup de siflet

Tout est dit.

 

LE COMING-OUT DE LA SEMAINE
Gili Mosinzon, un ancien basketteur israélien, a fait son coming-out bi, jeudi 13 mai. Dans son témoignage écrit sur son profil Facebook, traduit en anglais par The Jerusalem Post, il explique: «Beaucoup de coaches à l’ancienne reprochent à leurs athlètes de courir comme des tapettes ou des gonzesses. C’est ça l’homophobie en 2016. Si les dirigeants ne mettent pas en œuvre des mesures, l’homophobie sévira toujours en 2046».

 

LE COMING-OUT DE LA SEMAINE (2)
Parce qu’elle n’a pas eu envie de se retenir de poster, sur les réseaux sociaux, une photo d’elle où elle apparaît heureuse avec sa compagne, Stefanie Dolson a fait son coming-out dans une tribune publiée, mercredi 11 mai, sur le site d’ESPN: «En la postant, j’ai pensé à ce que pourraient dire les gens car cette photo montre clairement que nous sommes ensemble, mais je me suis finalement rendu compte que je me fichais des réactions des autres, a expliqué la basketteuse américaine, en couple avec Brianna Sanders, directrice des opérations du programme de basket à l’Université du Tennessee à Chattanooga. Je voulais que les gens qui m’aiment et me soutiennent sachent qui je suis vraiment

 

LE RETRAIT DE LA SEMAINE
Il en avait assez de l’homophobie ambiante dans le football, assez d’être agressé. Jesús Tomillero, seul arbitre ouvertement gay en Espagne, a démissionné 14 mois après son coming-out et l’a fait savoir avec fracas. Une pétition de soutien a été lancée sur Change.org et remise aux autorités sportives d’Andalousie, où exerçait le jeune homme.

Dans un communiqué de soutien à Jesús Tomillero, la Fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL) annonce qu’elle organisera dans le cadre de l’Euro 2016 du 10 juin au 10 juillet, «avec le soutien de la Commission européenne et de la Mairie de Paris», une Euro Pride House, qui «permettra de sensibiliser tous les publics sur les questions des discriminations dans le sport, et en particulier de l’homophobie».

 

LA VICTOIRE DE LA SEMAINE

C’est la star des championnats d’Europe de natation dans la catégorie plongeon: le plongeur britannique ouvertement gay Tom Daley y a gagné deux médailles d’or (3 mètres synchro mixte et plateforme 10 mètres) et une d’argent (plongeon synchronisé à 10 mètres, avec Daniel Goodfellow).

 

L’ENTRETIEN DE LA SEMAINE
Mayssa Pessoa a été l’une des héroïnes du CSM Bucarest qui a gagné, le 8 mai, la Ligue des champions de handball en battant les Hongroises de Gÿor, à Budapest (25-25, 4 but à 1 aux tirs aux buts). La gardienne de but brésilienne a accordé un entretien au site roumain Pro Sport.

Elle y parle de la victoire de son club qui n’était pas le favori, face à Gÿor qui avait gagné deux fois le titre en 2014 et 2015, de son attitude au moment des tirs aux buts, des mots de ses co-équipières, des supporters qui lui ont demandé de rester. Elle quitte la Roumanie à la fin de la saison.

Elle évoque aussi sa vie privée, ne cache pas qu’elle a connu quelques difficultés avec les supporters en raison de son orientation sexuelle, après la diffusion de photos d’elle et sa compagne, la mannequin canadienne Nikki Shumaker: «Les gens doivent être plus ouverts. C’est ma vie, je fais ce que je veux. C’est une question d’amour».

Où se voit-elle dans dix ans. «Dans deux, trois ans, je veux arrêter ma carrière. Je veux me marier avec ma copine. Elle est canadienne. Au Canada, les gens sont plus ouverts, ils respectent les gens, ils s’en fichent qu’on soit avec une homme ou une femme. Pas comme au Brésil, c’est un peu plus ouvert, mais le Brésil est un pays en crise. Je pense que quand je raccrocherai, j’irai vivre au Canada».

 

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE
Sur Women’s Soccer, Lisa Durel salue la visibilité des footballeuse anglo-saxonnes ouverterment lesbiennes ou bies. Et même pas si loin, la gardienne allemande «Nadine Angerer défend ses cages avec des drapeaux gays dans le dos», tandis qu’en Suède, «le FC Rosengard arbore ce même rainbow flag à l’arrière de ses maillots». Et de regretter que la France soit une fois de plus à la traîne: «depuis le coming-out de Marinette Pichon – désormais dans le staff du FCF Juvisy et commentatrice des matches féminins –, c’est le calme plat. Cela n’empêche pas les rumeurs des vestiaires, ce poison embarrassant qui rendent les joueuses mal à l’aise. Et dans ce silence, l’écho des interrogations des jeunes, qui sont homos, qui ne le savent pas, ou le vivent mal».

 

LE COUPLE DE LA SEMAINE
Magnifique finale du championnat de France de basket. Il a fallu une belle, dimanche 15 mai, entre Bourges et Lattes-Montpellier pour désigner les championnes de France. Ce sont ces dernières qui l’ont emporté sur le fil (65-63) réalisant ainsi le doublé Coupe de France-Championnat de France.

Du bonheur de gagner en équipe et en couple. Elodie Godin Halman pose ici avec son épouse Naomi Halman Godin.

 

LE PORTRAIT DE LA SEMAINE
À la veille de la journée mondiale contre l’homophobie, Libération a consacré son portrait de dernière page à Mélanie Hénique. La nageuse française avait fait son coming-out en juillet 2015, en annonçant qu’elle avait porté plainte pour agression homophobe. Elle est l’un.e des rares athlètes français.e.s à avoir fait son coming-out, rappelle le quotidien. «Elle n’est ni pudique ni fan du storytelling des étoiles américaines, tel Michael Phelps racontant, à Sports Illustrated, son alcoolisme et ses cures. “Beaucoup de sportifs veulent être connus pour leurs performances, pas pour ce qu’ils sont. Moi, la première, je ne veux pas qu’on dise « tiens, c’est elle la lesbienne! » Je veux être reconnue pour ma natation, pas pour ce que je suis. Je ne suis pas militante.” Dans tous les vestiaires qu’elle a connus, d’Amiens à Marseille, chacun a accepté l’autre comme il est

 

LA PARTIE DE LA SEMAINE

Parmi les images du Tournoi international de Paris qui s’est achevé le 15 mai à Paris, celle de la partie de tennis de table de Pierre Aidenbaum, maire du IIIe arrondissement où se situe le Carreau du Temple, village de l’événement, et Anne Hidalgo, maire de Paris, venus, à la rencontre des athlètes.

Et celle de Patrick Karam, vice-président de la région Île-de-France, remercié par Manuel Picaud, co-président de Paris 2018. Paris 2018, qui organisera la 10e édition des Gay Games, au cours de laquelle Pierre Aidenbaum concourra en ping-pong.

 

LES MAILLOTS DE LA SEMAINE

Au TIP, les Panamboyz ont joué la déconstruction des clichés de genre. Même si de nombreux clubs masculins et de nombreux clubs féminins jouent en rose et bleu!

LA PHOTO DE LA SEMAINE

Toute simple et toute belle, la photo de la basketteuse Angel McCoughtry, qui a fait son coming-out en avril 2015.

 

LES CARTES POSTALES DE LA SEMAINE

Yeah, I surf! … the internet. #GoPro #SeeAustralia

Une photo publiée par gus kenworthy (@guskenworthy) le

I know I said no more kangaroo pictures butt I changed my mind. #GoPro #SeeAustralia

Une photo publiée par gus kenworthy (@guskenworthy) le

Crash into me. #GoPro

Une photo publiée par gus kenworthy (@guskenworthy) le

Toujours aussi joyeux depuis qu’il a fait son coming-out, le skieur américain Gus Kenworthy poursuit ses vacances en Australie.

 

LA QUALIFICATION DE LA SEMAINE
Nouvelle qualification pour l’athlète trans Chris Mosier qui concourra donc dans deux épreuves aux prochains championnats du monde de duathlon, en juin, en Espagne. Après le sprint, il rejoint l’équipe nationale américaine pour le duathlon longue distance.

 

LES CHAUSSURES DE LA SEMAINE
L’arbitre légendaire de rugby Nigel Owens arbitrait la finale de la Champions Cup (l’équivalent de la Ligue des champions en football), samedi 14 mai. Son équipementier lui avait préparé des chaussures qu’apprécieront les fans de DC Comics agrémentées du drapeau gallois, ses couleurs.

La finale a été remportée par les Saracens anglais qui ont battu les Français du Racing 92 (21-9).

 

LES TWEETS DE LA SEMAINE

Quand des athlètes américains, la skieuse Julia Mancuso et le patineur Johnny Weir, aujourd’hui à la retraite, sont fous de l’Eurovision qui a vu, samedi, la victoire de l’Ukraine.

 

LA RECRUE DE LA SEMAINE
Patrice Lair sera le nouvel entraîneur du Paris Saint Germain féminin pour la saison 2016-2017. Entraîneur emblématique de l’Olympique Lyonnais, avec qui il a gagné quatre titres de championnes de France (2011 à 2014) et deux fois la Ligue des champions (2011 et 2012), «a paraphé un contrat de deux ans, assortie d’une année supplémentaire optionnelle», indique Le Parisien. Patrice Lair remplace Farid Benstiti, «non-reconduit dans ses fonctions après quatre années sans aucun titre». Le PSG a terminé deuxième du championnat de France. Finaliste de la Ligue des champions 2015, il a, cette saison, été éliminé en demi-finale par Lyon.

 

LE TITRE DE LA SEMAINE
Et de deux pour l’Olympique Lyonnais féminin. Après leur titre de championnes de France, les Lyonnaises ont remporté la Coupe de France, dimanche 15 mai, en battant Montpellier (2-1), avec un record à la clef, se félicite le Stade des Alpes:

Prochain rendez-vous pour l’OL, la finale de la Ligue des champions, le 26 mai, contre le VFL Wolfsburg à Reggio Emilia (Italie).

 

LES GIFS DE LA SEMAINE
Sur le site de L’Équipe, un résumé en gifs de la saison de Ligue 1.