Le président Enrique Peña Nieto a profité de la journée mondiale de lutte contre les LGBT-phobies (IDAHOT 2016), mardi 17 mai, pour annoncer sur Twitter qu’il avait l’intention de faire inscrire le mariage pour tous dans la Constitution et dans le Code civil fédéral, une réforme qui correspondrait aux critères de la Cour suprême en matière de lutte contre les discriminations:

Le mariage pour tous progresse au Mexique, mais seulement État par État. Aujourd’hui, seules huit provinces parmi les 32 entités administratives mexicaines l’autorisent: le District fédéral de Mexico (officiellement depuis fin 2009, officieusement depuis 2006), les États de Quintana Roo (mai 2012), Coahuila (septembre 2014), Chihuahua (12 juin 2015), Nayarit (décembre 2015), Jalisco (février 2016), et tout récemment Campeche, puis Sonora, les 10 et 11 mai derniers. La volonté présidentielle permettrait d’accélérer le processus en ouvrant le mariage pour tous dans les vingt-quatre États restants.

Pour le 17 mai, des bâtiments fédéraux ont d’ailleurs été éclairés aux couleurs de l’arc-en-ciel: