C’est une bataille de plusieurs années de certaines associations LGBT pour mettre fin à l’exclusion permanente des gays du don du sang qui porte ses fruits. En juillet prochain, les donneurs de sang se verront remettre un questionnaire pré-don modifié, pour prendre en compte les nouvelles dispositions décidées par la ministre de la Santé, Marisol Touraine en novembre dernier.

Il y a six mois, cette dernière avait en effet annoncé qu’en lieu et place de l’exclusion, un délai de 12 mois d’abstinence serait demandé aux gays et aux hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes avant de pouvoir donner son sang. Pour les hétérosexuels, le délai est de quatre mois. La mesure, mal communiquée, avait provoqué un tollé et deux jours plus tard, la Ministre avait du expliquer que le but poursuivi était bien d’avoir des dispositions similaires pour les gays et pour les hétéros mais que 2016 serait une année transitoire de collecte de données afin d’assurer la priorité numéro un de la collecte de sang: la sécurité des receveurs. L’arrêté ministériel fixant les critères de sélection des donneurs de sang a été publié au Journal Officiel le 10 avril dernier et doit entrer en vigueur trois mois plus tard, soit le 10 juillet.

Tel qu’il a été publié au Journal Officiel hier mercredi 11 mai, le nouveau questionnaire pré-don est plus complet, plus argumenté et il fournit plus d’explication au donneur potentiel.

Les changements sont perceptibles dès le texte d’introduction et d’explication de la partie médicale, plus long et plus complet que dans la précédente version telle que nous avons pu la consulter. Mais les changements les plus notables concernent la partie correspondant à ce que les rédacteurs appellent des «questions intimes». Contrairement au questionnaire actuellement en vigueur, les volontaires au don du sang se verront poser plusieurs questions beaucoup plus précises qu’auparavant concernant leurs pratiques sexuelles, leur connaissance de leur statut sérologique vis-à-vis du VIH et des virus des hépatites B et C. Pour les hommes, le questionnaire modifie la présentation. Dans le questionnaire actuel, il est fait mention des «relations sexuelles entre hommes». Dans le nouveau questionnaire, les potentiels donneurs seront invités à répondre à deux questions plus précises:

– «Avez-vous eu dans les 12 derniers mois un rapport sexuel avec un autre homme?»
– «Si vous avez répondu oui à la question précédente, avez-vous eu plus d’un partenaire masculin dans les 4 derniers mois?»

Une question nouvelle s’adresse directement aux femmes à qui l’on demande: «avez-vous eu eu un rapport sexuel qui, à votre connaissance, a eu un rapport sexuel avec un autre homme dans les 12 derniers mois?»

Il faudra encore attendre l’été pour que se mette en place le nouveau dispositif qui mettre fin à plus de 33 ans d’exclusion des gays, des bis et des HSH du don du sang. Un calendrier un peu différent de celui annoncé par Marisol Touraine, qui en avril 2015, expliquait que le questionnaire serait modifié en quelques semaines.

Pour lire le nouveau questionnaire pré-don du sang, téléchargez le PDF.