La Chambre des députés italienne, l’équivalent de l’Assemblée Nationale, a commencé hier à examiner le projet de loi d’union civile pour les couples gays et les couples lesbiens, rapporte le site Gay.it. Il y a quelques semaines le texte avait été voté au Sénat, après moult rebondissements. Le Premier ministre Matteo Renzi avait dû engager la confiance de son gouvernement pour faire voter la loi, après le revirement du parti Mouvement 5 Etoiles, qui avait refusé de voter le texte après avoir annoncé qu’il le ferait. Il avait également dû abandonner la possibilité pour le conjoint ou la conjointe d’adopter l’enfant de son/sa partenaire. A la Chambre, Renzi devrait également engager sa confiance, même si sa majorité y est plus confortable (309 député.e.s, pour une majorité de 316).

La loi pourrait être votée dès jeudi.