Le gouvernement de Barack Obama hausse le ton vis à vis de la Caroline du Nord. Cet Etat dirigé par un gouverneur Républicain a en effet passé une loi très anti-LGBT le 23 mars dernier. Le texte interdit à toute ville de l’Etat de faire adopter des mesures anti-discrimination et interdit aux personnes trans d’utiliser les toilettes conformes à leur genre, dans les écoles, les universités et les lieux publics.

Le ministère de la Justice vient d’écrire au gouverneur, Pat McCrory (photo) pour lui signaler que la loi, dite HB2, constitue une discrimination et par conséquent viole la loi fédérale, rapporte le Charlotte Observer. Dans son courrier, la responsable du ministère donne jusqu’à lundi au chef de cet état pour décider s’il appliquera ou non la loi contestée. S’il persiste, le gouvernement fédéral pourra revoir les subventions qu’il attribue à l’Etat, notamment les 1,4 milliards octroyés aux Universités.

Pour le moment, Pat McCrory campe sur ses positions. Le bras de fer continue.

La Caroline du Nord est au centre d’une bataille féroce qu’il a passé sa loi. De nombreuses entreprises et de nombreux artistes font pression sur l’Etat pour qu’il retire sa loi. Certains artistes comme Bruce Springsteen ont choisi le boycott, d’autres comme Dolly Parton ou plus récemment Beyoncé ont annoncé qu’elles se rendraient dans l’Etat et prendraient la parole sur scène pour affirmer leur refus de la discrimination.

Tous nos articles sur la Caroline du Nord